CARMEL DE SIMACOURBE / Soeur Joanna du Christ

Pulsions suicidaires, abrutissement, propos délirants et isolement : ce serait la vie quotidienne de plusieurs jeunes femmes recluses dans un bien curieux carmel du Béarn. Inquiets, leurs parents portent aujourd’hui l’affaire en justice.

Cela en fait des remous en peu de temps. Dommage qu’il ait fallu toutes ces années avant que l’on commence à réagir ! C’est la réaction d’une ancienne carmélite de Matagne-la-petite à qui je venais de faire parvenir plusieurs coupures de presse. Parmi celles-ci, il y avait un article d’un quotidien belge. Même si ce journal n’est pas de la meilleure presse, il a tout de même le mérite de relater les faits.

Des proches des religieuses du carmel de Simacourbe, dans le diocèse de Bayonne, dénoncent abus de pouvoir et manipulations mentales. Une enquête préliminaire a été ouverte par le Parquet de Pau.

Le parquet de Pau ouvre une enquête après une plainte déposée par les parents d’une jeune sœur carmélite de Simacourbe. Ils sont inquiets pour la santé mentale de leur fille. L’enquête est ouverte pour abus de vulnérabilité de personnes en situation de suggestion psychologique.