LE PARC D’ACCUEIL / Françoise Dercle

Cette femme de 56 ans, ancienne professeure d’anglais, imposait à ses adeptes différents partenaires sexuels, parfois au sein d’une même famille. Elle est également soupçonnée de violences et d’avoir volé 400 000 euros à ses adeptes.

Cinq années durant, elle est restée prisonnière d’une mini-secte dont le gourou, une femme de 58 ans, est jugé aujourd’hui à Lisieux (Calvados). Victime, Lydie (prénom d’emprunt), 43 ans, témoigne.

Françoise Dercle va devoir affronter pendant deux jours la justice et les accusations de violences sexuelles en groupe. Son procès exceptionnel se déroule à Lisieux jusqu’à mardi.

Violences physiques et sexuelles, humiliations, spoliation… Une enseignante d’anglais est jugée devant le tribunal correctionel de Lisieux, soupçonnée d’avoir abusé des membres d’une communauté qu’elle dirigeait.