Mercredi 18 juillet 2018

Après la réduction à l’état laïc de son fondateur, retour sur l’affaire Points-Cœur

Thierry de Roucy, fondateur de l’œuvre Points-Cœur, a été renvoyé de l’état clérical. Une décision qui vient clore un long processus juridique au sein de l’Église catholique à l’encontre du prêtre qui avait été reconnu coupable en juillet 2011 d’abus de pouvoir, d’abus sexuel et d’absolution du complice.

Source : lavie.fr

Publié le 28/06/2018 Laurence Desjoyaux, avec Anne-Laure Filhol

La décision était attendue par ceux qui suivent ce dossier. Thierry de Roucy, fondateur de Points-Cœur, une œuvre qui envoie des volontaires vivre auprès des plus pauvres dans plus d’une vingtaine de pays, a été renvoyé de l’état clérical, sur décision de la Congrégation pour le Clergé. Thierry de Roucy ne peut donc plus administrer les sacrements ni célébrer la messe de manière licite : « Il n’a maintenant plus aucune charge ni aucun ministère dans l’Église. Le sacerdoce ne peut pas être effacé mais le renvoi de l’état clérical fait que la personne ne peut plus agir en tant que prêtre dans l’Église », explique le père Louis-Marie Guitton, vicaire épiscopal du diocèse de Fréjus-Toulon.

Suite de l’article sur le site www.lavie.fr

Voir en ligne : http://www.lavie.fr/religion/cathol…

Vos réactions