Mardi 17 juillet 2018

Charente : l’Eglise s’attaque au tabou de la pédophilie

Une conférence hier, une formation sur la juste attitude avec les jeunes aujourd’hui. L’évêque veut libérer la parole et que les victimes soient plus entendues.

Une première en Charente. Hier soir, le diocèse d’Angoulême organisait, avec la pastorale des jeunes, l’enseignement catholique et l’Aumônerie de l’enseignement public, une conférence ouverte au grand public sur le thème de la lutte contre la pédophilie dans l’Église. Suivie ce samedi d’une journée de formation sur la juste attitude à adopter avec les jeunes (lire ci-contre). « On dénonce beaucoup le silence des institutions mais le silence n’est une bonne chose pour personne, pointe Monseigneur Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême. Il est préjudiciable pour les victimes et pour les coupables parce qu’il les enferme dans un comportement mauvais. Il peut y avoir une sorte d’anesthésie de la pensée et un phénomène de déni qui peut aller jusqu’à la justification des faits. C’est le propre du pervers et pas seulement dans l’Église », poursuit cet ancien aumônier des prisons.

Suite sur le site www.charentelibre.fr