Mardi 22 juillet 2014 — Dernier ajout mardi 5 août 2014

Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent

« Mon Dieu, comment l’Église a-t-elle pu tolérer de telles choses en son sein ? » Voici la seule question que l’on peut se poser quand on lit le témoignage accablant d’un collectif de Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive, exploitées comme des esclaves jusqu’à épuisement ! (Cf. le Livre noir récemment publié par l’AVREF sur son site internet).

MOIGNAGE COLLECTIF LU A L’ASSEMBLÉE ANNUELLE DE L’AVREF

Le 05/05/2014

L’Eau Vive est une communauté où on rentre en chrétienne convaincue et d’où on ressort, traumatisée, et sans vocation, ni conviction et même on se déchristianise sans se rendre compte. Le fait de ne pas avoir un avis personnel, de suivre tout et uniquement ce que la responsable dit, lorsqu’on s’en va de là, on est sans conviction et on est perdu. Il y en a qui sont déséquilibrées, désorientées et beaucoup d’autres comme détruites. C’est une communauté d’où on sort avec les blessures les plus profondes.

Je suis là pour parler à mon nom et au nom d’une trentaine de femmes comme moi, sur le territoire français, sans situation pour ne pas dire sans domicile fixe. Et pour cause : 20 années de présence dans cette communauté, j’ai été témoin de cinq cas de folie. Deux au Burkina Faso, un cas en France, un cas aux Philippines et un au Congo RDC. Les deux du Burkina ont été renvoyées à leur famille, celle des Philippines aussi. La Congolaise grâce à l’intervention extérieure est retournée en communauté et suit des soins aujourd’hui. Celle qui était sur la France est en réalité Anglaise, elle a quitté, s’est soignée et a fondé une famille à présent. J’ai vu deux cas de tentative de suicide, une durant ma formation à Rome, la deuxième lorsque j’étais déjà en mission. Une autre de nos sœurs qui souffrait de tuberculose osseuse n’en pouvait plus d’entendre qu’elle coûte trop cher à la famille. Finalement, elle a quitté et pour finir elle est morte.

Sans compter toutes celles qui sont parties avec des blessures sinon des traumatismes qu’elles n’ont jamais pu se libérer et qu’elles portent encore et qui les tiennent prisonnières à vie.

Je suis ici pour dire en mon nom et au nom de mes autres sœurs que nous ne sommes pas sorties de notre pays pour venir en Europe par le billet d’une communauté comme le font des filles d’autres pays. Nous sommes ici à cause de notre foi et de notre vocation. Et nous regrettons nous d’abord, nos parents ensuite d’avoir perdu notre temps, notre vocation et un peu de notre foi. Je suis consolée de savoir qu’il y a parmi nous des responsables de l’Église. Je leur dis ceci, que à cause de notre foi et de l’appel que nous avons entendu à suivre le Christ, une trentaine de jeunes femmes Burkinabé sont sur la France comme moi, qui ne sont pas des sœurs, qui ne sont pas des mères, qui sont sans mari et sans enfants. Elles sont tout simplement des SDF. A cause de notre foi et de notre vocation nous sommes là comme si nous n’avons jamais existé. Nous ne sommes pas reconnues ici mais quand nous sommes dans nos familles, les enfants courent demander à leur mères : maman, elle c’est qui ?

Vous savez, à l’Eau Vive, on a pas droit à la parole, on ne peut pas donner son point de vue. Puisque la responsable tient la place de la Sainte Vierge, tout le monde doit faire ce qu’elle dit. Sauf ses préférées bien sûr.

On ne doit pas tomber malade, encore moins être fatiguée. Quand on a des souffrances on ne doit pas en parler. Il faut supporter pour Jésus. Avec la continuité de l’esclavage dans cette communauté, on ne peut pas parler du droit de l’Homme… La personne humaine ne compte pas. Nous n’avons pas de vie de prière. A la fin tout ceci ne correspond plus à nos aspirations et nous avons pris le risque de quitter. Du coup, nous ne sommes pas seulement des sans-papiers, nous sommes réellement sans pays.

Nous avons été amenées ici sans pouvoir de décision. A cause de l’appel de Dieu, on nous a pris notre jeunesse, les meilleures années de notre vie.

Aidez-nous à refaire notre vie.

Je suis heureuse de pouvoir dire ces quelques mots. Nous sommes à la recherche d’une terre, et nous voulons que vous sachiez que l’Eau Vive n’a rien de religieux.

Et tout en vous demandant de nous reconnaître ce qui va nous permettre d’exister, nous vous demandons d’aider celles qui sont encore dedans afin qu’elles ne se trouvent pas dans notre situation. Car beaucoup de femmes âgées et moins âgées sont là, et elles ont peur de prendre ce risque, mais qui, en vérité, n’en peuvent plus. Vous tous qui m’écoutez, nous voulons tout juste une situation afin de pouvoir exister. Nous désirons être reconnues, parce que nous voulons vivre.

Les représentantes du Collectif

Voir en ligne : http://www.avref.fr/telechargements.html

Vos réactions

  • Travailleuses missionnaires de Lisieux 19 août 2016 17:16, par coligny

    Suite à un mail envoyé au sanctuaire de Lisieux, j’ai reçu un appel téléphonique de certaines de ces travailleuses. Il est certain que celle qui a pris la parole récitait ce qu’on lui avait commandé de dire. j’ai donc arrête la conversation et, pour l’instant, j’en reste aux nombreux témoignages ( identifiés ) sur internet.

  • Xavier Léger 17 septembre 2014 20:48

    MESSAGE DES MODERATEURS DU SITE :

    Nous avons été obligés de supprimer certains commentaires, en raison de leur caractère insultant.

    Même si les sujets que nous traitons sont graves (et que nous comprenons la colère des uns et des autres), ce site désire être un lieu de réflexion, de dialogue et de débat, et non un ring sur lequel on règle ses comptes.

    Merci de respecter les règles de toute conversation bienséante et d’éviter les commentaires injurieux ainsi que les attaques ad hominem.

  • Grace 2 août 2014 21:15

    Ces missionnaires qui pretendent que leurs familles les manquent, elles peuvent bien retourner chez elles ou les attendent leur famille. Je pense qu’avant de rentrer dans une congregation, on apprend les regles qui regissent cette communaute, et personne ne vous force a y entrer… Je connais des soeurs missionnaires qui sont heureuses. Et c’est bien dommage, que celles qui n’avaient pas reellement la foi, veuillent aujourd’hui salir le nom des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive. Votre vocation etait-elle reelle ?? Je suis choquee par de tels propos, et je doute de la veracite du temoignage, d’autant plus qu’aucun nom n’est cite en representation du dit collectif !! Je pense plutot qu’il s’agit d’un groupe de filles, desireuses de venir en Europe, qui sont passees par le biais des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive, et comme elles ne peuvent pas trouver de situation reguliere en France, elles calomnient la communaute des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive, afin de trouver grace aupres des autorites francaises qui pourront les prendre en charge gracieusement. Si votre foi est reelle, vous agirez autrement. Priez, et soyez sinceres dans votre demarche. Des gens qui deviennent fou, on en trouve dans la societe tous les jours. des gens qui meurent de maladies (y compris la tuberculeuse osseuse), on en voit tous les jours dans la societe. Des gens traumatises dans leur vie sociale, spirituelle, et active, on en voit tous les jours dans la societe. Je pense sincerement que ce n’est pas lesTravailleuses Missionnaires de l’Eau Vive qui fabriquent des traumatises, des malades, etc dans la societe. Priez, et soyez sinceres dans vos prieres. Que Dieu vous garde.

    • Vous pensez, vous pensez, « Grace », mais qu’en savez-vous ? Priez un peu plus avant de calomnier ces femmes au nom de votre ignorance.

      • vous êtes decevante 5 août 2014 12:52, par celine

        Que Dieu ai pitié de vous. A voir toute ses filles sorties, Vous ne croyez pas que vous devez vous remettre en question au lieu de répondre qu’avec une contestation nul ? Ce qui vous ai le plus reprocher c’est la manipulation que vous employer pour soumettre au nom du christ et de votre fondateur la volonté des filles et les empêcher de monter d’avantage dans une vie totalement offerte a Dieu au départ. Je vous assure cela n’a rien a avoir avec le fait qu’elle veuille rester en france. Pour preuve un grand nombre est rester en afrique et d’autre au état uni d’autre en amérique latine. votre alibi su la france est caduc.

        • vous êtes decevante 5 août 2014 13:08, par celine

          Vous avez détruit la vie d’un grand nombres de filles si vous avez encore de la conscience essayer de leur demander pardon au lieu de chercher a leur faire encore du mal. Alors que certaines ont encore du mal a remonter la pente pour se reconstruire. Une partie de leur jeunesse détruite par ce qu’elles vous ont fait entièrement confiance, c’est cela qu’il faut que vous regarder. Elles ont le cœur qui saignent et n’ont pas donner se témoignage par gaieté de cœur. Elles l’ont surtout fait pour vous, pour que vous vous remettiez en question. Si vous n’avez pas compris cela c’est que vous avez un cœur endurci et que l’on ne peut rien faire pour vous. Que Dieu fasse descendre son Esprit de discernement sur vous pour que la lumière vous soit donner. Et que Dieu vous pardonne si vous préférer rester aveugler.

        • vous êtes decevante 5 août 2014 21:26

          De quel règle parlez vous quand vous savez à quel moment vous en servir à votre profit ? Personne n’a forcer les filles à y entrer certes, mais vous n’êtes pas sans savoir que une adolescentes de 15-18 ans est plus facile à convaincre. C’est en parti pour cela qu’il y’a faciliter de recrutement. Sans parler des dégâts que cela fait dans les familles quand elles quittent. Justement parlons-en de ses familles les grand oublier de ses dégâts. La honte qu’elles subissent. L’angoisse permanente qu’elles vivent. < que va devenir ma fille, mon fils sans un sous en poche, pire sans diplôme pour s’en sortir elle ou il n’a pas d’avenir.>-Changer de vie à l’âge qu’elles ont quitter était le risque qu’elle ont pris sans savoir ou cela les mènerai. Parce qu’elle ont ouvert les yeux sur la véritable nature de cette communauté. Certes cela a été tardif mais elle ont été courageuses. Et croyer moi aucune n’est parti par un coup de tête .Croyez vous qu’il est donner a tout le monde d’avoir se courage ? A toutes celles qui sont parties, que Dieu vous bénissent et vous aide à vous reconstruire. Bon courage. Céline

      • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 4 décembre 2014 18:23, par Historien

        L abbe Roussel Galle un grand Capitaliste. Pour lui c etait l interet materiel c est a dire l argent qui comptait le reste n etait que mensonge pour semer le trouble dans les esprits et camouffler ses interets. Qui etait Christiane R.? Paix a son ame. Pourquoi est elle morte brusquement ? Reponse pour que coule l eau vive…son autopsie ? Le paludisme.Quel gros mensonge ! Elle avait une maladie de foie et tout le monde le savait mais comme il fallait a tout prix acheter un resto au burkina et comme elle connaissait le buisness l abbe roussel l avait ordonne de voyager sans faire aucune visite medicale apres l achat du resto elle morte car elle avait fait une crise de foie et sans medicament elle est morte. Le resto est plus important chez les TM qu une vie humaine meme aujourdhui c est pareil. Voila encore une page du « saint » fondateur des TM….

    • Je suis surpris par votre réaction face à de telles atrocités. Un raisonnement erroné, on dirai que vs êtes une de ces Dames TM qui exploitent ces jeunes et qui cherchent désespérément à se justifier.

      Mais ne nous détournons pas du sujet, il s’agit : de jeunes filles accueillies en pleine âge d’ado (13/16ans) pour la plupart dans ce mouvement, et qui sous promesse de formation pour une vie missionnaire se sont retrouvées dans un rythme infernal de travail dans des restaurants presque partout où elles sont allées(Rome, Lisieux, Manille, Domremy, Consolation, Marseille, etc.) finalement sans formation sérieuse, sans être déclarées et sans protection sociale. Malheureusement, un grand nombre face aux problèmes de santé ont été renvoyés chez elles, d’autres en sont décédées et d’autres encore portent des cicatrice à vie (folie, organes génitaux enlevés, gros cicatrice suite aux accidents de travail…) Alors Madame !! Redites-moi qu’il s’agit des personnes qui sont venues chercher fortune en France !!! C’est scandaleux et vous devez répondre devant la justice !!! Je vous rappelle aussi que plusieurs sont rentrées dans leur pays d’origine et vont bientôt témoigner de ce qu’elles ont vécu en France de même que de nombreux garçons qui ont été trompés par ces illusions !! Alors je serais curieux de lire votre réaction !!!

    • Grace,

      votre commentaire est extrêmement choquant et manque d’un minimum de retenue.

      Le dossier volumineux, disponible sur le site de l’AVREF comporte de nombreux témoignages concordants et accablants.

      De quel droit vous permettez vous d’accuser les victimes de « ne pas réellement la foi » ? « Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés ! », nous a enseigné le Christ. Seul Dieu est capable de sonder les cœurs et les reins !

      Pour ma part, je suis estomaquée par l’humilité et l’amour de l’Eglise qui transparait dans l’attitude de ces femmes, justement. Elles, qui ont été manipulées et trompées, trouvent encore la force de pardonner, tout en assumant cette tâche bien difficile et ingrate de se battre pour que s’arrêtent ces pratiques.

      Ces femmes sont non seulement des victimes, elles sont des exemples à suivre.

      Colette

    • Votre réponse manque vraiment de compassion. Elle n’est pas seulement chrétienne, mais inhumaine !….. malheureusement, vous ne pouvez pas dire la vérité puisque on vous a toujours appris à la cacher. Je vous plains beaucoup T M, victimes du Père Roussel. Arrêtez-vous, faites le silence, contemplez le visage du Christ et écoutez. Je prie très fort pour vous, autant que pour toutes celles qui ont eu la force de sortir et de témoigner.

      • Il y a un orgueil incroyable la dessous, vous voulez bien reconnaitre vos bêtises et demandez tout simplement avec humilité qu’on vous aide à vous remédier et à changer votre système de fonctionnement. Vous êtres toutes victimes de ce système , ce n’est pas votre faute. Que l’Esprit Saint vous éclaire.

    • Je suis dépassé par la mauvaise foi de ces bonnes dames TM. Elles n´osent même pas une seule fois se remettre en cause. Quels cœurs endurcis ! C´est ridicul ! Avec ca il ne faut même pas attendre de midi à quatorze heure pour admettre ques les témoignages des ex TM sont vrais. Chères TM vous qui prèchez l´humilité à vos jeunes en « formation » et aux fiancées reconnaissez tout de même que votre système est mauvais et changez le le plus rapidement possible. « Une faute avouée est à moitié pardonnée. » Que Dieu garde tous les ex-TM !

      • Bonjour Avref, et le Collectif …

        C’est à tout hasard que je tombe sur votre site, et j’avoue je suis étonnée. je vais à l’encontre de ces témoignages et ces réactions. Je ne prend pas partie pour les TM, je veux juste vous dire AVREF : Ne mettez pas tout le monde dans le même sac. Moi aussi j’étais TM et je fais partie de ces soit disant 50 sortantes que vous énumérez car j’ai quitté en 2005. Je le dis bien « j’ai quitté et non pas fugué » ces deux mots ne marchent pas ensemble. J’ai quitté la FDD en bon Terme sous formes de DIALOGUE. car j’avais consciente de ce que j’allais perdre. je peux le témoigner puisqu’il faut parler. Et si vous me le permettez.

        La veille de ma déclaration à la Hiérarchie que j’allais m’arrêter là j’ai pleuré quelqu’un. Qui, JÉSUS. s’il pouvait vous le racontez ce moment que je n’ai jamais oublié. J’étais seule avec lui cette nuit là dans la petite chapelle de FRYDLAND allongée sous le tabernacle. Mes sœurs dormaient. J’étais angoissée et pourquoi parce que j’avais le "mal de lui "et que je regrettait de lui avoir fait mal chaque fois. Je lui disais « Beau JESUS pardonne-moi, pardonne-moi tout mes torts, tu as bien vu, vaut mieux que je partes car je ne cesse de pourrir ta petite communauté si Pure et si belle. Et je ne veux pas continuer à t’offenser de plus en plus. Je n’avais que des remords ce soir là quand je vois derrière moi toutes ces belles années si près de lui et que au bout d’un certain temps je ne me sentais plus dans ma vocation mais que je me forçais quand même jusqu’à me fiancer à lui, croyant m’en remettre et ben non de pire en pire, l’orgueil s’installe, l’égoïsme, la lâcheté etc … de quoi pourrir tout un panier de si belle orange. je revoyais toute cette lutte que j’ai eu pour rentrer dans cette famille car ma famille était contre. Vers l’aube je suis retournées dans la chambre le cœur léger, il m’a pardonné et j’avais connaissance qu’il ne m’abandonnera pas. Et oui ,il ne m’a pas abandonné, car aujourd’hui je suis heureuse j’ai une petite fille et un mari très gentil, un travail qui m’aide vivre ».

        Voila chère ex-sœurs, pourquoi ne pas simplement quitter en bon termes avec les TM , moi j’ai demander à rester dans ce pays car toute ma famille à Wallis est Témoin de Jéhovah et il m’a été accordé. Il y aurait eu un DIALOGUE vous seriez peut être aidées.que fuguées ça ne fait que vous crée des ennuis. surtout sans papier c’est la pire des choses.

        Je tiens à préciser à Avref. la Vocation c’est avant tout un APPEL INTÉRIEUR, c’est une GRÂCE SURNATURELLE et non un recrutement. on n’est pas forcé à entrer chez les TM, on est pas venu nous chercher à coup de bâton pour entrer chez les TM. Moi même je n’avais pas encore 18 ans à cette époque là quand j’avais ressenti cette chose inexplicable, cette force intérieur qui ne cesse de me pousser à aller "Au delà "et bien cet « Au delà » c’était chez les TM. ça pouvait être chez les Carmélites ou chez les Mariste. Ben non c’était chez la FDD à 16 ans on a l’âge de la raison, et donc on sait quand même à quoi on s’engage. on est pas manipulée comme je l’entend. Chaque communauté a sa structure et ses règlement. c’est tout à fait normale.

        Pouvez-vous me dire quelle communauté ou quelle congrégation passe son temps à dormir et que tout leur tombe du ciel « nourriture, linge, et quoi d’autre. ben non, tout le monde travail et mange à la sueur de son franc.

        Ma chère ex-sœurs, tu es entrée mais tu n’as peut être pas compris ta vocation, tu pensais peut être avoir la belle vie, » bien s’habiller, bien manger, bien dormir sans travailler oh non dans ce monde « pas de travail : crève ». A toutes celles qui se sont plaints ou qui se plaindront du travail dans les Eau-Vives faîte une petite halte, et pensez, c’est l’apostolat des TM, elles ne font pas que de la restaurations c’est diversifié, tu as oublié cher sœur, "Catéchisme, rendre-visite au prisonnier, animation spirituelle, et quoi d’autre, une multitude d’ activité pour l’église. Combien sont convertis et demande le baptême rien que l’apostolat dans les restaurants dont tu te pleins, vous ne faîte pas ce rapport à Avref, qui ne fait que publier le Négatif.

        « On a pas droit à la Parole » T’as la mémoire courte cher ex-sœur, à table, on s’exprime toutes que ça soit spirituel ou Banal, tous les matins des réunions, pour commencer la journées, si mes souvenir sont bons, Les récollections etc, arrêtons de dramatiser, c’est mauvais. SVP

        Bref, pour vous dire Avref, ne vous focalisez pas seulement sur des dires et des témoignages négatifs, avant de commenter sur le Web pour foutre la zizanie, cherchez d’abord le pourquoi, et comment…

        Chers ex-sœur, n’oublie pas un petit conseil, quand tu fait ton rapport, soit vrai et honnête, ne retiens pas que du négatif, je ne suis pas hypocrites, je te parle en toute connaissance de cause, ma vie chez les TM m’a beaucoup aidé et m’aide encore, pourquoi parce que je n’oublie jamais cette formation dont tu t’es plaints, pour moi elle m’aide à bien me tenir, à m’entretenir et à entretenir mon petit foyer.

        A celles qui pensent à une tentative de fugue, ne le faitent pas,

        « DIALOGUE »

        Merrci

        • Slt, Je ne suis pas surpris par ton témoignage. Nous avons vécu dans la même communauté et sans doute que nous avons vécu des réalités différentes. C’est une vérité chez les TM, il y’a des privilégiés et des personnes sans droits. Il y’a tout simplement le paradis pour les un et l’enfer pour les autres.

          Il faudrait que tu prennes bien connaissance de ce qu’on reproche aux TM. Ce ne sont pas des paroles en l’air ou du bla bla ! Des choses graves concernant le respect des droits de l’homme sont évoquées.

          Des témoignages mettent en évidence ce que des personnes ont vécu et en ont bavé !

          Tu bla bla beaucoup mais tu ne fais pas du-tout allusions aux éléments qui sont reprochés aux TM

          Tu prétends que :"chaque communauté à ses règles" Je te demande : Et si ces règles violent la loi, devons-nous fermer les yeux parce qu’elles prétendent le faire au nom de Jésus ? C’est parce que, effectivement à Donum Deï, le problème est plus profond. Toutes l’histoire de cette communauté est en tachées de mensonges et de confusion : plein de choses sont cachés aux membres. Connais-tu la vrais histoire de ta dite communauté. Chaque communauté commence par apprendre son histoire à ses novices. A Donum deï c’est tout simplement impossible parce que trop de choses à cacher !

          Je suis d’accord avec toi que les TM ne font pas que de la restauration, mais tu serais bien d’accord avec moi que les restaurants Eaux vives représentent plus de 80% de leur activité. Mais là n’est pas le problème. La question qui est posé est : Que font les TM avec tant d’argent récolté dans les lieux de pèlerinage, restaurant, Centre d’accueil, maison de retraite, etc. Pourquoi les TM en activités dans ces lieux sont déclarées comme des bénévoles ? Et pourquoi toutes ces personnes en activités à plus de 50h hébdo n’ont pas de Sécu ni de fiche de paie ni de cotisation de retraite ni de titre de séjour normale !

          Là si tu réfléchissais un peu tu te rendrais compte qu’il y’a quelques choses qui cloche. Ce n’est ni l’oublie ni de l’ignorance. C’est pourquoi on parle d’exploitation de personnes. Donum Deï n’est pas une communauté complétement à part et hors normes. Elle a le devoir de respecter le droit Canon qui exige à toutes les organisations Chrétiennes de respecter le droit social particulièrement les droits homme que l’Eglise a ratifiés.

          Tu sais très bien comme moi, puisqu’on parle en tant que Ex. TM, que chez les TM, l’inégalité est la règle. Les aînés qui sont des « Ste vierges » ont leur préféré et que le « délit de sale Guelle » est bien pratiqué dans notre ancienne communauté. A Donum Deï, le droit n’est pas pour tous ! C’est une réalité bien ancrée à l’eau vive. Dans un des reto des TM en France, une petite enquête a permis de constater que sur 10 TM, seul 3 sont déclarées normalement. Alors, qu’est-ce qu’on fait des autres ? Ne sont-elles pas aussi des êtres humains ? N’auront-elles pas aussi besoin de retraite comme tout le monde ? N’auront-elles pas aussi besoin d’être soignées correctement ? etc. Non ma sœur, tu n’as tout simplement rien compris. Les privilèges qui t’étaient accordés malheureusement aux mépris de tes consœurs t’ont tout simplement aveuglé et rendu égoïste.

          Tu parles aussi de ta vocation et surtout de ton choix de quitter Jésus que tu blessais tant. C’est flou ce que tu racontes. Je ne vais pas entrer dans le secret de ton intimité avec le Christ mais l’on peut bien se poser la question, quel péché que tu commettais te torturait tant ? Mais c’est sans importance et pas besoin de polémique ! C’est tout simplement que tu parles des choses graves avec une certaine légèreté et manifeste un soutien à ce que je qualifie de « mensonges ».

          Sais-tu qu’il y’en a qui en sont morts parce que mal soignées et que beaucoup garde de séquelles à vie de leur passage à Donum Deï ? Et aussi que certaines ex. TM n’auront jamais le bonheur d’avoir un enfant comme toi à cause des maladies négligées et non traités lorsqu’elles étaient à Donum Deï ?

          Cette phrase, adressé très souvent à celle qui étaient malades, tu la connais sans doute très bien : « tu coutes chère à la famille » Je tiens aussi à te rappeler que beaucoup n’ont pas quitté les TM parce qu’elles n’avaient pas la vocation ou parce qu’elles péchaient contre Jésus comme cela semble être ton cas. C’est surtout à cause des malaises cité dans les témoignages. Donum Deï a détruit leur vocation, voilà la réalité. Le nombre de ceux et celles qui dénoncent ces faits est considérables !

          Tu ne peux pas confondre ton histoire personnelle et la souffrance d’un grand nombre de personnes. Ce ne sont pas des personnes qui se sont levé un beau matin et ont décidé d’attaquer les TM, crois-moi. Et surtout, souviens-toi ma chère consœur que ce n’est pas la première fois que des actes sectaires sont reprochés à la FMDD. Toute son histoire (je précise bien que cette histoire nous a été cachée) n’est que fuite : de St Denis à Rome en passant par Liège. Ce sont les mêmes accusations qui resurgissent avec des faits encore plus graves qu’on dénonce aujourd’hui.

          Tu prétends aussi que tes consœurs que nous sommes veulent manger sans travailler ! En fait, tu ne pige rien à ce qui se passe ! On te parle des travailleurs à plus de 50h hebdo sans droits !!! bref. Il est indéniable qu’un petit groupe de personnes a mis en place un système qui outrepasse les règles sociales et dans lequel elles tirent un très grand profit. Le Carmel sert de couverture et de camouflage. Tandis que certains prient, travaillent, vivent en mangeant les restes des clients et dans la pauvreté, d’autres qui en générale ne font rien du tout, se gaves et jouent le rôle de Ste vierge, donnent les ordres et voyages à travers le monde. Ma sœur, ouvre tes yeux !

          Je te rappelle que parmi les TM qui ont quitté, beaucoup se sont engagées pour une vrai vocation, plus épanouit dans d’autres communautés religieuses, et que d’autres sans être religieux ou religieuses sont engagés dans l’Eglises dans des activités d’animation pastorales, KT, etc. Dont pas de leçon d’amour du Christ à donner mais parlons de Donum Deï.

          Tu as quitté et tu es resté en France, tu donnes une explication qui est personnelle (toutes ta famille est témoin de Jéhovah). Limite j’ai envie de rigoler, mais soyons sérieux !

          Je me permets de te poser des questions : Est-ce que les TM ont écrit à la préfecture pour demander ton retour à Walis ? Pourquoi le font- elles pour nuire à d’autres ? Penses-tu que les raisons que tu avances ont plus de valeurs et sont plus importantes que celles de tes consœurs ? Réfléchi un peu car c’est de telle mentalité que naissent les injustices et l’esclavagisme. Il ne s’agit pas de jouer sur des nuances, il y’a là manifestement quelques choses de grave. Voici l’explication : Les TM provenant des pays du sud et leurs parents ont été trompés dès le départ depuis leur pays (vous allez faire des formations et devenirs missionnaires), une fois arrivée en France, elles ont été exploitées contre toutes les règles de l’art sans formation. Les responsables TM sont bien conscients, que les TM qui partent peuvent dénoncer la mascarade surtout, si elles parviennent à rester en France. C’est pourquoi elles font tout pour leur compliquer la vie. Je te rappelle que même les Préfets de police sont stupéfaits surpris des lettres qu’écrivent les TM. Ils nous disent : « on croyait que vous étiez des dangereux criminels, c’est pourquoi on ne pouvait pas régulariser votre situation tant qu’on n’aurait pas vu claire ».

          Suite à ta réaction que je respecte, voilà quelques éléments pour t’aider à comprendre la situation. Prends le temps de lire les témoignages avant de te mettre à nouveau juger tes sœurs qui ont eu le courage de dénoncer. Elles n’ont pas besoins de ta compassion mais de vérité, de justice et de réparation.

          Et surtout, oublie de t’en prendre à AVREF, c’est une association très courageuse qui ne fait que dénoncer les dérives et mettre des personnes face à leurs responsabilités.

          Je souhaite beaucoup de bonheur à ta petite famille !

          • Salvé,

            Merci pour ton message,

            Je comprend tout à fait ta haine et celle de nos ex-sœurs. Tu n’as peut être pas compris le mien. Ce que je te partageais au sujet de mon départ ne comporte aucun mensonge je précise, et je ne fais pas de polémique. je témoigne parce qu’on a pas quitté les TM de la même manière c’est ça que j’appelle quitter en « Bon terme et tout ira bien ». Tu te poses des questions, quel péché je commettais à me torturer. Pourtant je l’ai écris. « Mon orgueil, ma haine » etc. N’as-tu jamais fais de révision de vie, moi c’est ce que j’ai fait ce jour là. et c"était cela ma culpabilité, cette torture comme tu le penses c’était ma désobéissance, et mon orgueil. Tu sais très bien ce que cela veut dire chère sœur.Tout le monde me reconnaîtra peut être. « l’ insolente, la révoltante … » ben voilà elle est là.

            Un long moment j’ai eu des idées noires comme toi, sur la communauté d’où ma volonté de partir et au dernier moment je me suis sentie fautive c’est cette chose là que j’ ai tenu seulement à le partager chères ex-sœurs. Tu me diras toujours ça ne colle pas avec vous, vos souffrances et tous ce que vous avez subit" le fait de se sentir méprisante que les autres, ça arrive de le penser même si ce n’est pas vrai.

            Tu m’apprend que d’autres ont la santé dégradée à cause du travail de cette Famille qui ne veut pas qu’on se soignent et d’autre en sont mortes. et pourtant j’en ai vu plain défiler chez le médecin, ou des médecins se déplaçaient pour certaines. Ne trouves-tu pas ce témoignage trop exagéré.

            on vous mentait à vous et vos familles respectives, que vous allez continuer vos études en Frances.

            Tout dépend qui vous préparaient. Moi, regardante et après stagiaire. j’ai toujours entendu, une TRAVAILLEUSE MISSIONNAIRE et TRAVAILLEUSE MISSIONNAIRE … à mainte reprise et ceci et cela, Offrande dans le Travail, ses actes, son comportement, pour moi c’était ça la formation, à la vie active et à la fois contemplative. sauf que je n’ai pas tenu, je songeai à une autre façon de vivre mais la vie TM ne me quittait pas l’esprit comme je l’ai dit plus haut. Cette Formation qu’on qulifie toute de « RUDE » M’a aidé et m’aide encore.

            Pardonne-moi de te le dire, je n’ai peut être pas eu la santé fragile mais moi je n’avais pas peur du travail qu’on faisait à l’eau-vive au contraire. pour moi c’était mon remède pour rester en forme. Je préférais même continuer à bosser qu’aller m’asseoir à somnoler pendant les Prières communautaire ou les lectures etc. Et je l’ai fait, d’ou ma désobéissance au règlement.

            Je te sens plus aînée que moi pour me citer des dates d’archives et des archives, sortis contre les TM et quand nous cachait pleine de choses. Ces versions je l’ai su quand j’étais que stagiaire à X ça fait partie de l’histoire et la vie de cette communauté.

            Honnêtement, je n’ai rien contre vous, mais que DIEU vous accompagne toutes dans vos démarches et votre nouvelle vie.

            Je vous souhaites beaucoup de réussite.

            • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 16 septembre 2014 12:38, par Membre de la Fraternité Donum Deï

              Slt madame, Je suis un membre de la Fraternité Donum Deï, Votre témoignage, votre raisonnement me permet de comprendre que dans la FMDD, (que j’appréciait déjà avec un peu de reserve), il y’a effectivement une pratique d’influence pshychologique sur les TM et qu’un mensonges se cachait dérrière cette vitrine. Je me suis toujours pausé la question pourquoi aller dans les pays du sud recruter les mineurs et de surcrois les jeunes filles. Tout parait claire et que le Bon Dieu aide l’Eglise à stopper ce scandale tout de suite. C’est une honte pour nous Européen de faire ça aux pays en voix de dévelloppement. Autant les paroles controversées que Maïmouna avances, autant les témoignages de tes consoeurs sément le doute et suscite la peur. Qu’est-ce qui se passe vraiment dans ce mystère(des vierges consacrées) ?

              • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 16 septembre 2014 12:45, par Un Curieux

                J’invite AVREF et le Collectif à envoyer un courier d’information et le documents Des Eaux Vives aux Evêques et aux autorités Africaines. Ces scandales dépassent les frontières.

                Et Surtout, Sutout d’informer le Pape François, Certain n’ont pas le culot de prendre leur sponsabilité, je pense qu’il osera le faire. Il faut absolument que les spécialiste de l’Eglise propose comment stoper ce scandale sans faire encore plus de mal aux victimes.

            • salut a toi. Bien dommage pour toi que tu considère que les témoignages sont des témoignages de haine. Tu n’a pas compris , et je pense à se stade que tu ne comprendra jamais que ce n’est pas de la haine qui régis tout ses témoignages. c’est tout simplement le désire de vérité. Le désir que les TM se remettent en question car ce qu’elles ont vécues elles ne le souhaitent à personne. Tu préfère avancer avec des oeullières tant mieux pour toi et c’est bien dommage. Tu n’as pas été confronter au même situation que les autres donc ne te donne pas le droit de dire que la douleur et les témoignages de ses filles n’est pas réel. Un peu de respect pour elles. Salut

            • Chere ex consoeur Avant de juger il faut d abord bien examiner la situation. Ta seconde reaction est contradictoire a ta premiere je qualifie ceci d imature. Combien de TM ont deja perdu leurs trompes lors des intervesions chirurgicales car les fibromes n ont pas ete tres tot operes. Pourquoi il faut attendre des mois voir des annees pour subir une operation chirurgicale alors que chaque TM a le droit a l assurance maladie ?Or on voit bien des ainees qui souffrent d un cancer et qui n ont jamais manquees a une seule chimiotherapie pourquoi ? Le traitement d un cancer ne couge pas chere a la communaute ? On ne peut pas aussi sauver des ames par les douleurs d un cancer ? Chere ex consoeur il ya l injustice dans la FMDD.

            • Bonjour Maimouna, Les temoignages des ex TM ne sont pas signe de haine contre la FMDD. Si tel est ta pensee sache que tu n as rien compris de ces temoignages. Les ex TM mettent en lumiere les conditions de vie d un grand nombre de TM car les responsables et les privilegiees sont exclues de ce traitement a savoir travail abusif exploitation de l homme par l homme bref de l esclavage moderne car bon nombre ne sont ni declarees ni assurees ni payees et evidament sans cotisation pour la retraite. C est injuste. Les responsables vivent au depend du lourd labeur des autres et ne foutent rien a part donner des ordres et se payer les voyages de luxe a travers le monde. La FMDD ne fonctionne que avec le mensonge qui est presque la regle de vie. Pourquoi les TM ne racontent jamais la verite de leur histoire ? Elles font tout pour maintenir les gens dans l ignorance. L operation d un fibrome couterait chere a la communaute quand il s agit de soigner une esclave non assuree et non declaree. Mais que dit on du traitement d un cancer ? Rien du tout car il s agit d une ainee alors elle a droit a tous les soins en plus elle est assuree declaree et les autres cotisent sa retraite meme comme elle ne fout absolument rien comme travail.

              elle ne travaille pas. Quelle histoire ! entier.

        • Je reagis en tant que ex TM aussi. Tu le sais tres bien chez les TM il ya les priviligiees et les esclaves qui n ont rien n a dire et qui doivent obeir aveuglement aux responsables qui sont des saintes vierges. Je suis sur que tu etais parmi ces privilegiees qu on faisait croire qu elles etaient parfaites et qui meprisaient les autres et n osaient pas reellement pas dire aux responsables ce qu elles pensaient de peur de perdre ses privileges et comme ce jeux ne dure jamais tu as fini par traquer et a abandonner comme l ont toujours fait les privilegiees car on ne peut pas faire violence a sa propre conscience toute une vie. Les critiques ne condamnent point l ideal TM ou son action mais remettent en exergue les conditions de vie de travail des TM qui exercent ce beau travail qui aveugle le public. Comment justifies tu ceci dans laFMMDD on pretend mettre tout en comment mais seulement une poignee de personnes a savoir les ainees TM francaises ou oceaniennes et quelques africaines qui sont declarees et assurees le reste travail dans le noir pas de securite sociale pas se cotisation pour la retraite alors que ces dernieres constituent une forte main d œuvre qui produit beaucoup d argent. En plus tu parles de la recollection qui est faite toujours par la responsable de l equipe qui tient le meme discours de tous les jours obeissance virginite et perfection du fondateur abbe Roussel Galle. Parfois on sort carrement du contexte pour faire un rapportage sur ce qui s est passe dans la communaute et tu oses appeller ceci recollection. Ce ne sont que des manipulations mentales. Tu le dis toute communaute a des regles et tu le sais aussi tres bien que devant la loi tous les sujets sont egaux mais tel n est pas le cas chez les TM la reunion du matin n est qu une simple attribution des postes de travail par la responsable sans tenir compte des etats de sante des autres et il nya pas possibilite de dialoguer car il faut obeir c est tout. Tu as surement aussi entendu des responsables que les larmes arosent la vocation lorqu on essayait d exprimer sa souffrance par des pleures. En derniers mots je tiens a te dire que les critiques des ex TM n ont pas pour but de detruire la communaute mais de faire paraitre au grand jour les zones d ombre de cette communaute que beucoup de gens ignorent. En tant que ex TM je suis sure que tu ne connais meme pas la vraie histoire de cette communaute. Il ya beaucoup de mensonge dans cette communaute. L histoire que les TM racontent est escamotee. Il nya pas de chronologie dans leur version poses toi la question pourquoi ? Une communaute chretienne ne peut pas se deplacer d un pays a un autre sans transition et sans motif. Qu est ce qui s etait passe ? Pourquoi Paris ensuite Banneux et enfin Rome ? Le poids du secret est lourd…..

    • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 22 novembre 2014 15:28, par un critique

      Vous qualifiez les exTM pour personnes n´ayant pas la foi ni de vocation et vous refutez leurs témoignages. Les belles paroles, les faux sourires, les danses et le chant des AVE MARIA vous ont aveuglé comme un bon nombre. Heureusement l´église commence à ouvrir les yeux sur cette communauté frauduleuse avec ses dérives sectaires dans certains milieux comme à Lisieux. Vos « soeurs » TM ne vont plus gérer le foyer Louis et Zélie Martin de Lisieux. La gestion de ce foyer est confiée à une autre communauté théresienne. Les jeunes TM en « formation » ne passeront plus à Lisieux car il n y avait pas de formation au sens propre du terme. C´était de l´exploitation. La formation des futurs travailleurs missionnaires est confiée aux grands carmes d´Angers. Mlle Renée Prieur est exclue de la dite formation car en quatorze ans elle n´a que détruit je dirai même tué les vocations ainsi que les êtres crédules. Posez vous la question pourquoi ces changements brusques ? affaire à suivre……

    • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 23 novembre 2014 11:51, par Un historien

      Vous vous rappellez tous de cet adage : « Tel père tel fils ». Ces paroles s´appliquent vraiment aux TM. Leur fondateur l´abbé Roussel Galle leur a transmis son esprit destructeur et diviseur. Cet homme avait le talent de séparer les gens qui s´aimaient et de détruire les unions fructueuses même dans sa propre famille. Sa petite soeur Jeanne Roussel Galle appelée « Tante Jeanne par les TM » fût une de ses victimes. Il a interdit sa petite Jeanne de se marier avec un soldat allemand qu´elle aimait bien. Jeanne et son fiancé allemand désiraient s´installer en allemagne. L´abbé Roussel Galle a interdit à Jeanne tout déplacement avec ce monsieur et si elle tentait de désobéir il allait la trahir quelle couchait avec un allemand alors elle serait parmi les « traitres ». Jeanne ayant eu peur a laissé partir l´homme qu´elle aimait.Elle en a souffert toute sa vie au point ou elle ne s´était jamais mariée. Elle envoulait terriblement à son frère et était parfois aggressive et non sympatique vis à vis des TM à cause de cette histoire. D´après Magali Gaussen membre du conseil général des TM, Jeanne recevait des lettres de son amant qui espérait la revoir un jour et l´épouser malheureusement pour eux ce n´était qu´un rêve. Pareil dans la communauté TM lorsque deux TM s´entendaient bien l´Abbé roussel Galle les séparait. Il envoyait une à l´autre bout du monde pour mettre fin à leur sympatie. Les TM ont une racine, un fil rouge destructeur et diviseur. C´est criminel !

    • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 24 novembre 2014 17:24, par Un historien

      Savez vous vraiment qui était l´abbé Marcel Roussel Galle ? Beaucoup répondront par oui c´est le « saint » fondateur de la famille missionnaire Donum Dei c´est tout. « prier c´est bien mais obéir c´est mieux » (Marcel Roussel Galle). Avait il une fois dans sa vie obéit ? L´abbé Roussel Galle était l´incarnation de la désobéissance. Il n avait Jamais obéit à un évêque ou à un supérieur éclésiastique malgré son voeu d´obéissance à son évêque et à ses successeurs. Les éléments suivants relevés dans sa vie le justifient : Il est parti de Besancon sans l´autorisation de son évêque pour venir commencer la fondation des Travailleuses Missionnaires à paris -saint Denis. A Saint Denis Il fuyait le clergé locale. Lorsque Monseigneur Veuillot avait nommé un prêtre pour l´aider dans sa fondation car il yavait des tensions et troubles au sein des TM il a fuit Paris sans dire aurevoir à Monseigneur Veuillot et s´était installé à Banneux dans le diocèse de Liège. à Banneux c´était le même scénario. Les TM se plaignaient toujours. Le scandale a éclaté les TM ont dénoncé publiquement sur la scène médiatique ce qui leur était interdit de dire et ce qu´elles subissaient de l´abbé Roussel Galle. Le diocèse de Liège choqué face à ce grand scandale a nommé une commission d´enquête sur la famille TM et leur fondateur l´abbé Roussel Galle. Comme toujours il a fuit Banneux pour Rome. A Rome le Cardinal Ugo Polleti ne lui fait pas de cadeaux . L´abbé Roussel Galle doit lui donner des explications face à ce scandale. Comme toujours il a fuit en envoyant Mlle Renée Prieur d´aller affilier la famille TM au Carmel et lui même il a rendu l´âme. Avait il peur de rencontrer le Cardinal Ugo Polleti ? Il faut également dire que l´abbé Roussel Galle était très violent et impoli. Il a eu à racrocher les journalistes au nez et les avait abandonné avant la fin de l´interview et tout ceci devant les TM. Toute sa vie n´était que désobéissance et fuite mais il exigeait l´obéissance-soumission aux TM. Pour qui il se prenait celui là ? « Il s´était vraiment cru au paradis avant de croquer la pomme. » Affaire à suivre…….

      • Merci à vous pour ce témoignage. Je pense qu’il serait temps que lumière se fasse sur toutes les raisons qui ont mené à fondé cette famille missionnaire. Étant une ancienne travailleuse missionnaire, je serait vraiment curieuse, d’avoir vraiment un autre point de vue sur ce fondateur autour duquel on est élevée au rang de Saint étant à l’intérieur de travailler soumissionnaires. Vous l’aurai bien compris une autre version de qui il était réellement. C’est autre version des faits qu’on nous tant cacher pendant des années étant à l’intérieur, permettrait à beaucoup de faire le deuil d’avoir quitté cette famille. Je vous exhorte à mettre plein d’articles le concernant, ainsi que le fameux interview que les TM se garder bien de montrer à tout le monde sauf aux initiés. Je pense que si vous êtes une ex TM vous voyez de quoi je parle. Ce fameux film dont elles ont donné le nom « les attaques » je vous remercie de nous avoir éclairé.

    • Vous nous juger sans nous connaitre c est tres ridicul. Nous critiquons les TM en connaissance de cause. Etes vous TM ? Si oui je comprends votre douleur et votre peine car nous avons une fois de plus apres 30 ans dit au public qui vous etes reellement et la facon dont vous traiter ces pauvres gens qui vous travaillent et dont vous vous engraisser du revenu de leur travail. Pauvres victimes de l abbee Roussel Galle. Sa mort subite l avait epargne du jugement mais vous ses successeurs vous echapperez point.

    • Les TM ont essayé de convaincre les lecteurs en écrivant un « Momerendum » qu´elles ont publié dans leur site. C´est choquant et accablant de voir les soient disantes âmes consacrées mentir publiquement. Les TM ont carrément esquivé le cœur du probléme tout en présentant un long texte unitile et parsemé de mensonge. elles évoquent leur appartenance au carmel. Pourtant nul n´a renié la reconnaissance juridique des TM dans le carmel. Ce sont les grands carmes qui ont répondu à l´avref et aux journaux « qu´ils n´avaient pas de contacts directes avec les TM » Ce qui est très faux car le Mémorendum des TM le prouve.(parfaite collaboration dans le travail). Je tiens à souligner ici une fois de plus que les témoignages des ex TM posent les problémes suivants : EXPLOITATION DEHOMME PARHOMME AVEC LA COUVERTURE DES GRANDS CARMES ; VIOLATIONS DES DROITS DEHOMME ; FRAUDE ; VIOLATION DU DROIT DU TRAVAIL EN FRANCE EN CECI QU´ELLES FONT DU TRAVAIL DISSIMULÉ .Un grand mensonge qui fait rire lorsqu´on connait la vie que mènent les TM à l´eau vive de Rome et lorsqu´on lit l´horaire présenté par le momerendum : Levé à 7h couché à 24h c´est depuis quand ce reglément ?? Ont elles oublié que nous avions toutes travaillé pendant des années à l´eau vive de Rome ? De toutes les facons je les comprends bien car elles n´ont jamais appris à dire la vérité. Le mensonge perpetuel fait parti de la règle de vie des TM. Pauvres victimes de l´abbé Roussel Galle. J´ai bien pitié de vous car le prix à payer est énorme. Tant d´individus….non vous n´échapperez pas cette fois ci. Il ya de cela 30 ans le conseil general sous la direction de Mlle Renée prieur avait écrit pour dire qu´elles étaient capables de fournir des pièces justificatives prouvant que chaque TM était assurée. Aujourd´hui depuis juin dernier le defit leur est lancéqu´elles le redisent encore et qu´elles fournissent donc ces pièces justificatives nous sommes impatientes.

    • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 2 décembre 2014 16:47, par un Historien

      L´abbé Marcel Roussel Galle un GRAND adepte du NUDISME et sympatisant de la secte des « Adamites ». « tout est pur pour les purs » (Marcel Roussel Galle). L´exhibitionisme était exigé aux TM par l´abbé roussel Galle. Il fallait que les TM prennent la douche devant lui. Il a même eu à exiger certaines TM à le laver à mains nues jusqu´a ces parties intimes à savoir nettoyer son prépuce, frotter ses testicules…..en même temps il a aussi lavé les TM à mains nues jusqu`a leur faire la toilette intime pour leur apprendre ce que s´était la « pureté ».( les origines de l´eau vive de Toulon). En plus à Paris il a eu à emmener les TM dans une forêt et leur a ordonné de se déshabiller completement jusqu´à enlever leurs soutien gorge lui même il s´était aussi déshabiller et n´avait retenu que son petit slip afin de leur apprendre le grand Salve Regina grégorien. ( Une facon de leur apprendre à êtres des vierges simples et toutes pures). A dieppe en Normandie il dormait avec les TM dans les Blockhaus pour leur donner une vraie formation des novices. La TM qui ne voulait pas aller nue à la douche devant lui était obligée de rester completement nue pendant une heure devant lui et les autres TM pour qu´elle apprenne à devenir pure et simple en plus dans la famille TM on ne doit rien cacher……..Voila le « saint » fondateur des TM son vrai visage c´est comme cela qu´il abusait les filles d´autrui. Etait il capable d´en faire un enfant ? Avec une vie pareille les TM esperent lancer un procès de canonisation avec les hommes il faut s´attendre à tout mais on verra bien par ou elles passeront. Deposer ses restes dans une église à Rome ne veut rien dire. son procès de canonisation échouera dans tous les cas car celui la n´est pas dans la lumière….Affaire à suivre…….

      • Franchement je suis choqué par tout ce que je viens de lire. Je ne m’attendais pas à des faits aussi grave. Dire que j’ai passé 16 années de ma vie dans une communauté qui a toujours tout fait pour cacher la vérité à ses membres. Je suis dégoûté. Cette communauté mériterait d’être dissoute. Je n’en reviens pas. En étant dedans j’ai toujours pensé qu’il y avait des choses graves qu’on nous cachait mais pas à ce point. Je mesure l’ampleur des années détruite maintenant. Si vous êtes une ex TM, je vous exhorte à continuer à mettre en lumière toute la vérité. merci.

        • Les TM ont invité au mois de décembre dernier leurs voisins de Paris à venir manger les « restes des restaurants eau-vive ». Elles ont publié ceci dans leur site. Elles continuent à vouloir se justifier par apport aux témoignages des EX-TM que c´est ridicul ! Ne sont elles plus les « serviteurs de l´ombre » ? « Que la main gauche ignore ce que donne la main droite » nous einseigne le Christ. De toutes les facons comme le dit bien le vulgaire « c´est le cœur du bandit qui bat ».

        • chère ex TM, comme tu l´as tant désiré savoir ce qui s´était passé et dit sur l´abbé Roussel Galle fondateur du Donum Dei, je t´exhorte maintenant à consulter le site de l´Avref sur la page « droit de réponse » et la tu auras une vraie connaissance sur des TM et leur fondateur. Bonne lecture ! NB. j´espere que tu n´es pas cardiaque……

    • Vous qui avez pris par ignorance ou par méchanceté la défense des TM, avez vous deja lu la réponse de l´Avref au « droit de réponse » exigé par les TM ? Si oui pourquoi gardez vous donc le silence ? Reagissez donc une fois de plus la on saura ou vous classer. Mais si vous ne l´avez pas encore lu je vous exhorte à le faire en consultant tout simplement le site de l´Avref et la rubrique « droit de réponse ». Bonne lecture !

      • Magali Gaussen, économe génerale de la FMDD qui disait aux TM malades qu´elles « coutaient cher à la la famille TM » et qu´elles « ruinaient la communauté ».Ces pauvres TM qui n´ont pas recu les soins ou qui ont été mal soignées sont mortes aujourd´hui. « Qui tue par l´épée, périra par l´épee. » Aujourd´hui cette Magali est rongée par un cancer mais elle recoit tous les soins possibles pour qu´elle guérisse….malheureusement elle ne guérira point de ce cancer. On a même mis une TM bourkinabée Germaine Ouedraogo à sa disposition pour qu´elle s´occupe d´elle. Tout ceci pourquoi ? elle ne coute pas aussi cher à la communauté ? elle ne ruine pas aussi la famille TM ? C´est une francaise elle le mérite bien…..je rigole ! Magali est juste punie par Dieu pour son mauvais travail, son égoisme, son mauvais cœur et sa méchanceté. Elle paye le prix de tout ceci par les douleurs d´un cancer qui la ronge à fond. « Chacun a son tour chez le coiffeur ». On verra bien.

        • Bien que je sois en grand désaccord avec la démarche de ce blog, je reconnais qu’il ne censure pas, j’en ai fait souvent l’expérience. Mais là est ce qu’on ne va pas un peu trop loin dans la liberté d’expression en laissant dire qu’une personne souffre d’un cancer parce qu’elle est punie par Dieu ? D’entendre quelqu’un se réjouir parce que cette personne souffre « d’un cancer qui l’a ronge à fond » ?. Cela est quand même une expression de haine par rapport à une personne qui est nommée. D’autre part appuyer sur la peur d’un Dieu qui punit n’est ce pas la méthode des sectes ?

          • Chère colère, comme je l´avais cité « qui tue par l´épée périra par l´épée. » savez- vous ce que cette Magali a eu à faire et à nous dire quand nous étions dans cette communauté ? Elle pensait que le malheur ou la maladie ne pouvait qu´arriver aux autres et aujourd´hui où en sommes nous ? Saviez-vous que cette Magali fait parti des gens qui consomment l´argent que les autres travaillent nuit et jour sans se reposer. Dieu n´est pas seulement Amour il est également Justice. Mieux d´elle qui recoit des soins et l´assistance mais certaines sont mortes ou portent des souffrances éternelles à cause de cette Magali et ses complices du conseil général des TM ? NB. plusieurs EX-TM ont deja cité la communauté TM en justice. Les TM sont obligées à repondre devant la justice……

            • Je réponds juste à votre message. Je ne connais pas du tout le dossier des travailleuses missionnaires , donc je ne permettrai pas de prendre position. Nous ne sommes pas des saints, je comprends que l’on éprouve de la haine et même que l’on puisse se réjouir du malheur de quelqu’un qui nous a beaucoup blessé, ce n’est pas très évangélique mais c’est humain , et personne n’a le droit de juger cela…… Cependant je pense que ce genre de considération doit rester privé:exprimer publiquement qu’une personne ( en la nommant) est rongée par un cancer et qu’en quelques sortes ce n’est que justice, je trouve que c’est un pas de trop dans l’offense et l’incitation à la haine.

          • Chère Colère, s´appuyer sur un Dieu qui punit est sectaire comme vous le dites .Alors il faut seulement s´appuyer sur un Dieu amour qui pardonne tout ? Vous trouvez pas aussi que cela encouragerez les gourous à continuer leur travail diabolic tout en s´assurant qu´ils seront toujours pardonnés ?

            • Comme beaucoup d’autres , j’ai perdu récemment plusieurs membres de ma famille d’un cancer, j’ai du mal à penser que se soit une punition de Dieu et j’ai du mal à l’entendre dire. Je ne souhaiterai pas un cancer à mon pire ennemi. Le Dieu auquel je crois est Celui qui fait « briller son soleil sur les bons comme sur les méchants » qui refuse de faire tomber la foudre sur ceux qui le rejettent comme le lui demandait St Jean……… Non le Dieu auquel je crois n’envoie pas de cancer, de catastrophe pour punir et heureusement pour moi car si vous vous estimez purs et non passibles de la colère de Dieu, moi je sais que je suis pécheresse et je ne compte que sur sa miséricorde. Votre question « cela encouragerait les gourous à continuer leur travail diabolique tout en assurant qu’ils seront toujours pardonnés » il faudrait que vous la posiez à notre Seigneur , Lui seul sait pourquoi Il est ainsi miséricordieux. ( ce qui n’empêche pas son jugement, mais c’est Lui qui juge, Il nous a dit « Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés » si cette parole vous parait trop difficile à entendre c’est à son auteur qu’il vous faut demander des comptes.

              • pardon , j’ai oublié« de signer mes 2 derniers messages do 24/05 de 20h42 et de 22h52, c’est »colère"

                • oui, l’ex TM a une curieuse façon d’interpréter la maladie de cette personne : mais on sent avant tout un immense désarroi d’avoir tant souffert dans cette communauté et d’avoir été flouée : ça manière de faire n’est pas la bonne mais il faut comprendre que lorsque l’on est victime, on a quelques fois bp de mal à comprendre les injustices que l’on a vécu. il y a un gros travail sur soi à faire, qui peut prendre des années. Ce qu’il faut souhaiter c’est que cette « esclavage religieux » disparaisse le plus vite possible pour que personne ne puisse avoir des réactions si amères…

                  • Alexandre, je comprends qu’une personne blessée puisse exprimer cela…..Je comprends moins qu’on le publie( tout au moins la partie évoquant la maladie comme châtiment de Dieu) surtout en publiant son nom. Enlever cette partie représente pour moi un minimum de respect pour cette personne ( quelle que soit l’opinion que l’on ait d’elle) et pour sa famille qui pourrait aussi prendre connaissance de ces textes.

                    • Nous ne sommes pas tous dotés de la même nature. Si la majeure partie des filles qui sont sorties on énormément souffert, il faut comprendre, pourquoi d’autres réagissent avec virulence, et d’autres pas. Ici on ne parle pas que de la partie spirituelle. On parle aussi de l’humain blessée au plus profond de sa nature même. Personne ne juge qui que ce soit. Mais cette réaction, traduit le degré de souffrance auquel a vécu cette personne, et continue de vivre. Je ne me permettrais pas de la juger. Même si je n’ai pas la même réaction qu’elle. Elle a besoin de se faire entendre. Dire ce qu’elle a sur le cœur est peut-être un moyen pour elle de se reconstruire. L’empêcher de parler comme elle le fait, ne l’aiderait peut-être pas à apprendre à vivre avec. Même si pour vous, les mots qu’elle emploi sont très dur à entendre. Elle a dû encaisser des coups, et beaucoup de mauvais traitements, pour en arriver à ce stade. Donc si parler ainsi l’aide à passer le cap, et exprimer sa souffrance, pourquoi l’en empêcher. Je pense qu’elle est parfaitement consciente de ce qu’elle est en train de dire. Et qu’elle serait parfaitement apte, À assumer ses mots un jour. Comme je le disais plus haut, personnellement je ne parlerai pas Ainsi, mais je suis capable de comprendre sa douleur.

                      • Cette violence peut atteindre une autre personne qui est très malade. Quoi qu’elle ait pu faire, je ne pense pas qu’elle mérite d’entendre que son cancer est une punition de Dieu( et en des termes si crus) ni elle, ni ses proches. Je pense qu’elle a droit elle aussi au respect.

                        • Toutes les TM ont droit au respect ! malheureusement apparemment elles ne l’ont pas : pas payées, exploitées, pas soignées : ça vous choque pas cela « colère » ?…. vous préférez être choquée par la parole malheureuse d’une victime que par ce qu’elle a subit ?

                        • C’est terme si cru qui vous dérange cher colère est sont moyen de s’exprimer. Nul n’a le droit de dicter à quiconque ce qu’il doit dire où ce qu’il doit faire sans son plein gré. Cela vous dérange. Mais n’est-elle pas elle aussi dans une souffrance psychologique. Toute souffrance quel qu’elle soit physique ou psychologique détruit. Pour la première c’est la maladie, et pour la seconde c’est la perte de confiance en soi c’est apprendre à vivre avec. C’est également une vie détruit. La première serait peut-être entouré face a la maladie. La seconde aurais peut-être personne autour d’elle pour comprendre ce qu’elle vit. Parfois même un psychologue ne suffit pas. Parce qu’il faudra beaucoup de temps pour se reconstruire. Ou peut-être jamais.

                          • Pourquoi pensez vous que je remette en question la souffrance de la personne ex TM qui s’exprime ? Si vous lisez bien mais derniers messages vous verrez que ce n’est absolument pas ce que je dis. Je trouve simplement qu’il est inhumain de stigmatiser une personne qui souffre d’un cancer , en la nommant , et la disant punie par Dieu. Vous allez me répondre que cette personne en a fait souffrir aussi beaucoup d’autres de manière inhumaine. Peut être mais à mon sens ce site n’a pas vocation à pratiquer la loi du talion et à faire justice lui même.

                            • Je n’ai jamais dit que ce site était fait pour pratiquer la loi du talion et faire justice elle même. Ceci est une très mauvaise interprétation . Mettez-y de la bonne foi pour comprendre ce que je vous dis .Je dis tout simplement, que cette ex TM est en droit de crier sa souffrance. Je vous dis et vous le répète ses mots vous paraissent peut-être dur, mais elle est en droit de s’exprimer. De dire ce qu’elle ressent. Ce site donne la parole à ceux qui n’ont jamais pu s’exprimer en étant dans cette communauté, et je l’en remercie.

                              • Pourquoi me trouvez vous de mauvaise foi ? Je trouve moi aussi très bien que tout le monde puisse s’exprimer. Tout le monde a le droit de s’exprimer - Tout le monde a droit au respect. Ses deux droits ne sont pas inconciliables. Personne sans exception ne doit en être privé.

                                • Si vous trouvez très bien que tout le monde a le droit de s’exprimer, laissez donc cette ex TM parler et dire ce qu’elle ressent.

                                  • Je me rends compte que beaucoup de salive ont coulé à cause de mon message. Je crois en Dieu mais je ne suis pas Dieu je suis un homme. Je ne parle pas dans l´abstrait je suis dans un contexte bien précis et je sais ce qui se passe dans cette communauté. Je sais ce que j´ai subi dans cette communauté. Le Dieu uniquement Amour pour moi n´existe pas car si on se refere aux écritures qui sont malheureusement une œuvre humaine on se rend bien compte que Dieu punit aussi .Je ne veux pas entrer dans ces détailles qui ne m´apportent rien dans ma situation. Le site me permet de me faire entendre et de prévenir aux autres car il se passe des choses intolérables dans cette communauté. Malheureusement l´église continue à la couvrire et à la soutenir. Les victimes du Cancer je les ai aussi eu dans ma famille et les concernés sont deja morts. Je ne retire pas mes mots mais je sais qui est Magali et ce qu´elle a eu à nous dire et faire…..elle se se croyait épargnée de la souffrance aujourd´hui elle fait la même expérience que celles qu´elle refusait de payer leur assurance maladie et à qui elle disait « vous ruinez la famille TM , vous coûtez cher à la famille TM » parce qu´il fallait se faire opérer un fibrome c´est pas aussi extrêmement méchant ? en plus c´est nous qui travaillions cet argent nuit et jour mais elle se contentait de se promener partout en france à nos frais……De toutes les facons je suis libre de m´exprimer comme je le veux si quelqu´un n´est pas content qu´il porte plainte.

                        • Chere Colère, qu´est ce qui vous autorise à dire qu´elle ne mérite pas d´entendre ces propos. Connaissez vous ce qu´elle a eu à faire et ce que les autres endurent maintenant ou ont enduré ?. Savez-vous ce que cette femme a eu à nous avancer comme propos ainsi qu`a nos familles propres et nos pays d´origines ? quel est le fondement de votre argumentation ? je serais curieux d´en savoir.

                          • Vous évoquez la liberté d’expression pour vos propos, et vous me dites en même temps« qu’est ce qui vous autorise à dire » je vous ferai la même réponse : la liberté d’expression m’autorise à le dire.

                            • Colère, ma question est toute autre : quel est le mobil de votre défense ? en d´autres termes pourquoi dites vous que Magali ne mérite pas de tels propos ? Pouriez vous me donner une réponse à cette question ?

                              • A Ex TM Alors j’ai peut être manqué de clarté. Je ne dis pas qu’elle ne mérite pas les reproches que vous lui faites et je ne remets pas en cause vos griefs. Car comme je l’ai déjà dit plus haut je ne connais pas le dossier et je ne me permettrai donc pas de prendre position pour prendre sa défense contre ce que vous dites. Là où je suis en divergence avec vous c’est quand vous dites qu’elle est rongée d’un cancer parce que punie par Dieu. J’ai déjà dit que je comprends que l’on puisse ressentir cela dans la colère parce que l’on a été très blessé mais publié cela dans ce blog qui est public, qui peut être parcouru par tout le monde, la personne concernée, sa famille, ses proches , c’est( à mon sens) franchir la limite du respect de l’autre. je pense en effet que personne (même Magalie et ses proches) ne méritent cela comme vous n’avez pas méritée d’avoir été exploitée.

                    • Colère, que dites vous aussi des familles des Ex-TM qui ont tout perdu et qui sont dans le desarroi à cause non seulement de la foi de leurs enfants au Christ mais aussi de la confiance faite à Magali et à ses complices « gourous » de la communauté TM ? Je comprends que vous ayez du mal avec le mot « cancer » mais je n´y peux rien et je n´y suis pour rien vous n´êtes pas le seul alors arrêter de pleurnicher et laisser les Ex-TM s´exprimer librement et ne critiquer plus ce site qui nous permet de nous libérer un peu. Savez-vous que certaines TM ont perdu leurs parents car elles étaient incapables de payer une ordonnance de 20 € alors qu´elles travaillent 50h hebdo sans salaire et sans véritable repos ? Une fois de plus arrêter de pleurnicher et laisser les Ex-TM s´exprimer haut et fort. L´église est sourde et aveugle raison pour laquelle elle ne réagit pas mais le gouvernement a entendu nos cris et on verra bien.

              • En écrivant mon texte je ne voulais pas croire à qui que se soit que je suis pur. Je sais qui je suis . En plus votre vie ne m´intéresse point. que vous soyez pur ou pécheresse ca c´est votre probleme. Vous êtes sûrement parmi ces personnes qui emploient des parolesbibliques pour aliener et tromper les autres. Soyez un peu réaliste et humain car je réalise que vous vivez dans les nuages.

                • A EX TM Vous vous êtes adressée à moi le 24/05 suite à mes propos de Février dernier. Je pensais que je me devais de vous répondre par respect pour vous. Mais peut être n’attendiez vous pas de réponse. Dans ce cas je vous prie de m’excuser. Si vous lisez le contenu de mes propos vous verrez que je ne vous fait aucun procès d’intention. Parce que je n’ai pas le même point de vue que le votre , vous m’accusez « d’aliéner et de tromper les autres » en utilisant la parole de Dieu. J’entends que vous n’êtes pas d’accord avec moi, très bien , il n’est pas nécessaire de me coller une telle étiquette sur le dos alors que vous ne me connaissez pas.

                  • chère colère, vous avez jugé mes propos de février dernier aussi en les qualifiant de sectaires. Vous n´aviez même pas pris la peine de lire les témoignages des Ex-TM comme vous même vous le dites« vous ne connaissez pas le dossier TM » mais vous vous permettez de prendre un côté et qualifier l´autre de sectaire alors vous ne trouvez pas que vous avez poussez le bouchon un peu loin ? Vous citez la bible pour soutenir votre argumentation et condamner les autres c´est cela que je qualifie d´alienant, une facon d´endormir les consciences et vouloir faire peur à l´autre. Vous êtes libre comme moi de donner votre point de vue mais je vous conseillerais de faire d´abord la connaissance du probleme avant de prendre partie et de juger.

                  • Chère Colère, Vous n´êtes pas aussi du même avis que moi ce qui est tout à fait normal mais pour quelle raison vous me traiter de sectaire ?

                    • Pourquoi m’appelez vous « Chère Colère » si vous avez une si piètre opinion de moi ? Je ne vous ai pas traitée de « sectaire » c’est la méthode qui consiste à s"’appuyer sur la peur, la punition de Dieu, mais pas vous.

                      • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 27 mai 2015 15:31, par un intervenant

                        A vous Colère, vous critiquez ce site qui permet aux gens de s´ exprimer librement parce qu´il publie les points de vues diffuges et contradictoires à votre facon de voir le monde et de comprendre la vie. En même temps vous tirez sur les victimes d´un systeme que vous ne connaissez pas je l´espere bien. Alors selon vous on ne peut plus s´exprimer librement ?

                        • Vous « tirez sur les victimes » n’est ce pas un peu exagéré comme formule ? En quoi ai je eu des propos agressifs envers elles ? Si une modération est prévue sur ce site c’est bien que l’on estime que la liberté d’expression doit se faire selon certaines limites.

                          • A Colère, d´aprés vous ces régles du jeux ne sont pas respectées ? quels droits et lois ont été violés par ce site ?

                            • Parler de viols de règles ou de lois par ce site, en ce qui concerne cela , me parait un peu outrancier.. Si vous reprenez mon message du mois de Février vous verrez que je pose simplement une question à ce site en terme bien plus mesuré. Croyez bien que je vous souhaite d’obtenir la reconnaissance de vos préjudices et que le vérité soit faite sur toute cette affaire par les démarches judiciaires que vous entreprenez. Pour ma part, je pense que nous pouvons maintenant mettre un terme à cette discussion. Qu’en pensez vous ?

                              • A Colère, vous dites :« Si une modération est prévue sur ce site c’est bien que l’on estime que la liberté d’expression doit se faire selon certaines limites. »ceci revient à admettre que certaines normes ne sont pas respectées selon vous. En d´autres termes la modération de ce site est incompétente. J´ai comme l´impression que vous ne mésurez pas toujours l´ampleur de vos expressions et lorsqu´on veut vous amèner à la réaliser vous prenez la fuite en s´escusant. Votre discours n´était pas neutre dès l´entrée du jeux vous m´ avez fait des remarques sans chercher à connaître le sujet comme vous même l´aviez dit. Et maintenant vous ne pouvez plus continuer à soutenir votre point de vue. Si vous voulez arrêter parce que vous n´en pouvez plus ou vous ne voulez plus, vous êtes libre. le site est ouvert à tous.

                                • A ex TM Non je n’ai jamais dit que la modération de ce site est incompétente. On peut être en désaccord sur un point, faire une remarque, sans traiter d’incompétence. J’’ai qu’un argument par rapport à ce que j’affirme, que je pense avoir exprimer assez clairement.donc je ne vois pas l’intérêt de le répéter indéfiniment, d’autant plus que vous le prenez comme une attaque personnelle et une remise en cause de vos griefs, ce qui n’est pas mon objectif.

                              • Elle écoutait Florence 29 mai 2015 08:48, par Dominicain_de_service

                                @Colère et quelques autres sur ce site

                                L’un de mes frères dominicains m’a fait savoir qu’il venait de mettre en ligne le contenu d’une présentation de Geneviève de Gaulle Anthonioz, faite par Didier Robert son ancien assistant à ATD Quart-Monde : connaissant la réputation de la nièce du général, je me suis empressé d’écouter ce magnifique et très vivant portrait, fait largement d’anecdotes prises sur le vif (http://youtube.be/user/Dominicom59).

                                L’une d’elles pourrait paraître banale, mais elle ne l’est pas venant de cette grande et très noble dame. Didier Robert rapporte qu’elle avait coutume d’écouter Florence, la concierge de son immeuble, de la laisser parler sans la reprendre, et de lui donner même la priorité sur tous les personnes illustres qui venaient la visiter. Cette écoute des plus petits, de leurs paroles avec leurs mots, qui oblige à dépasser ou oublier ses propres mots et jugements tout faits, Geneviève de Gaulle l’avait apprise dans le camp de Ravensbrück d’abord, puis ensuite et surtout auprès des pauvres des camps du Quart-Monde. Qu’elle était allée rejoindre un peu malgré elle, poussée par une amie, et desquels elle avait appris une fois de plus, au plus profond d’elle-même, ce que peut être la vraie souffrance et combien il était important de l’entendre sans la juger : elle ne les rabrouait pas, au contraire, elle était devenue leur porte-parole au point de présider pendant plus de vingt ans le mouvement ATD.

                                Sur le site de l’enversdudécor, ce sont des victimes, et donc des pauvres qui s’expriment, de manière souvent mesurée, mais parfois aussi brutale, à la mesure de la souffrance qu’elles ont connue dans les communautés qui furent un temps les leurs, à la mesure surtout de la souffrance qu’elles ressentent encore à n’être pas écoutées, et entendues, et à être même souvent suspectées.

                                C’est vrai, cette écoute n’est pas toujours facile, il peut y avoir pas mal de ressentiment, de maladresse, de dureté dans l’expression, que l’on peut être tenté, à distance et dans le confort de son chez soi, sans rien connaître parfois des situations réellement endurées, de vouloir corriger, redresser, ajuster… Cela devra sans doute se faire mais en d’autres temps et d’autres lieux car, sur le site tel que je le perçois, et contrairement à ce que pensent certains, ce ne sont pas des procès qui se tiennent - qui se font attendre et dont on espère qu’ils finiront par avoir lieu pour que justice soit rendue -, mais des témoignages qui sont donnés : bruts de décoffrage comme on dit.

                                Se faire le censeur ou le redresseur de torts de ces témoignages, ou même plus simplement leur correcteur, c’est encore et toujours empêcher les victimes, qui n’ont hélas ! pas trouvé d’autre lieu pour le faire, de dire avec leurs mots, leurs forces mais aussi leurs faiblesses, les souffrances subies, les douleurs qui sont les leurs. Alors, de grâce, donnons-leur enfin la priorité, laissons-les parler. Souvenons-nous de Geneviève de Gaulle Anthonioz : elle écoutait Florence.

                                • Elle écoutait Florence 29 mai 2015 13:06, par colère

                                  A dominicain de service Merci pour ce très beau texte de Geneviève Anthonioz. J’ai animé pendant plusieurs années des bibliothèques de rue à Tours avec le mouvement ATD Quart Monde et j’y suis très attachée. Je suis entièrement d’accord avec vous sur la valeur de l’écoute. Fallait il que je ne réponde pas à la question qui m’était posée par rapport à mon message du mois de Février ? Fallait il que je réponde, « oui je ne pense plus cela , vous avez raison ? » Je pense que respecter quelqu’un c’est aussi le considérer comme un interlocuteur et donc lui répondre quand il s’adresse à moi. Mon silence ’aurait il été davantage respectueux de sa parole ? Lorsqu’on est physiquement en face de quelqu’un qui parle, le silence de l’écoute est plus facile à exprimer ainsi d’ailleurs pour la compassion ( enfin pour moi en tout cas).. Peut être me direz vous que c’est la manière dont j’ai répondu qui ne convenait pas.. Cela je veux bien le reconsidérer mais là pour l’instant je ne vois pas. Mais vous avez le droit de me le montrer : « corrigez, ajustez, censurez…. » Cette dernière phrase je la dis avec humour mais pas dans un esprit de polémique , car la question de la prise en compte de l’autre ici est au dessus de la polémique.

                                • Elle écoutait Florence 29 mai 2015 14:28, par Fortuné

                                  Merci.

                                  J’ajouterais que c’est une question d’affection, c’est-à-dire de capacité à se laisser affecter par des victimes. Et c’est inconfortable. Dans un premier temps, seulement.

                                  Certaines étaient vulnérables avant, et d’autres pas. Et alors ??? Toutes ont subi des pressions.

                                  La résistance à la parole de victimes, et au vécu de ces victimes que leur parole souligne, est ultra connue.

                                  On peut l’entendre soit comme une incapacité à se laisser affecter, soit comme une incapacité à penser l’impensable. Et, dans tous les cas, en général, comme une incapacité à remettre en question ses propres fondements.

                                  Dans certaines communautés, il y a des gens à la nuque d’autant plus raide qu’ils se croient nés de la cuisse de Jupiter (!), -comprendre « enfantés par l’Esprit » ou bien « fils du Père » (le fondateur et non pas notre Père), opposant plus ou moins consciemment les « bien pensants », « bien agissants », « bien priants » dont ils sont forcément, aux « sans pensée », « sans vraie prière » etc, c’est-à-dire les autres, et même tous les autres. Tous les autres, y compris dans l’Eglise !!!

                                  Cette prétention au savoir être définitif a fabriqué bien plus de victimes que le procès de Châlons pour pédophilie ne le fait saisir.

                                  Me revient à la mémoire une réponse du père Philippe à un homme lui faisant savoir le vécu de victimes liées à sa communauté et insistant sur la nécessité d’en avertir des responsables de l’Eglise. Cet homme était encore naïf, à l’époque. Le père Philippe lui avait répondu dans un accès de colère à la Mr Hyde, « je m’en fous de l’Eglise ! »

                                  A cette école-là, son premier cercle particulièrement a appris aussi à s’en foutre de l’Eglise. Et on peut se demander, à la lecture du communiqué officiel de la communauté st Jean, le jour de la clôture du procès de Châlons, si elle ne s’est pas foutue de nous aussi. Elle lâche un homme déclaré coupable dont elle avait masqué jusqu’alors la perversion, dit se former maintenant et compatir aussi pour les victimes. Mais le communiqué ne dit pas une seule seconde que cette communauté a sali notre Église.

                                  J’attends le jour où des évêques cesseront enfin de dire que nous, les sans voix dans leur cercle fermé, parfois à double tour, salissons l’Eglise quand nous dénonçons ce que d’autres, comme eux, n’ont pas voulu faire, alors qu’ils savaient. Ils ne savaient pas tout. Pas plus que nous. Mais ils savaient. Et souvent avant nous.

                                  Heureux ceux et celles qui ont cru des victimes non pas seulement d’un accusé de Châlons mais d’un système pervertissant. Après tant d’années de silence et de compromissions, cela est difficile et va être très difficile pour des personnes encore droites dans cette communauté - car il y en a- de tenir bon maintenant dans leur foi et engagement, si elles ne sont pas d’abord aidées à reconnaître collectivement, avec nous tous, que le fondateur était tordu.

                                  Le faire avec fermeté éviterait à certains de tomber régulièrement en dépression, d’être mis à l’écart ou pervertis à leur tour. Et permettrait à des victimes silencieuses, hors communauté ou dans la communauté, de relever la tête pour dire « on m’a trompé » plutôt que « je suis dans l’erreur ». La compassion affirmée de la communauté st Jean dans son communiqué pour les victimes de l’accusé de Châlons ou leurs familles doit maintenant s’élargir à d’autres victimes.

                                  • Elle écoutait Florence 29 mai 2015 18:35, par colère

                                    Que me diriez vous si je vous faisais la même réponse« bla, bla, bla, bla, bla….. » ? que je ne sais pas écouter, que je ne prends pas en compte ce que vous dites…………………

                                    • Elle écoutait Florence 29 mai 2015 20:03, par Fortuné

                                      Ce n’est pas moi qui ai écrit bla bla bla.

                                      Ce n’est pas votre style de dire : bla bla bla.

                                      Vous me demandez ce que je penserais si vous disiez bla bla bla. Mais vous ne le dites pas.

                                      • Elle écoutait Florence 29 mai 2015 21:21, par colère

                                        Ce n’est pas mon style effectivement, mais on peut changer, mais on peut imaginer…..

                                        • Dis donc 12 juin 2015 20:45

                                          Très étonnant et intéressant. Je vous croyais plutôt du genre peace and love.

                                          • Dis donc 13 juin 2015 13:44, par colère

                                            Je suis plutôt du genre chrétienne.

                                            • Dis donc 13 juin 2015 21:26

                                              Je le suis aussi mais pas avec la même vision que vous et heureusement.

                                              • Dis donc 13 juin 2015 22:18, par colère

                                                A dis donc :’……. pas avec la même vision que vous et heureusement" Alors soyez heureux ( ou heureuse) c’est tout ce que je vous souhaite.

                                              • Dis donc 13 juin 2015 23:17, par colère

                                                A dis donc : Qu’est ce que la vie chrétienne, avoir une vision de christianisme ou vivre à travers le regard que le Christ porte sur chacun d’entre nous…….? La seconde hypothèse permet de dépasser bien des divergences pour être en communion.

                                                • Requête aux internautes 13 juin 2015 23:43, par Xavier Léger

                                                  Bonjour,

                                                  je me permets d’intervenir pour demander aux internautes de faire un petit effort pour élever le niveau des discussions, lequel s’est sensiblement effondré ces derniers temps. (Plusieurs personnes m’en ont fait la remarque).

                                                  Ce forum n’est pas vraiment le lieu pour des discussions trop personnelles.

                                                  Si certains internautes ressentent le besoin de discuter entre eux, je peux éventuellement essayer de les mettre en contact de façon privée.

                                                  Je vous remercie de votre compréhension.

                                                  Xavier Léger (modérateur)

                                                  • Requête aux internautes 14 juin 2015 00:17, par Anonymous

                                                    Merci pour cette mise au point qui etait plus que necessaire. Ce forum n’avait plus ni queue ni tete avec les blablabla de comptoir de madame colère.

                                                  • Requête aux internautes 14 juin 2015 08:17, par Dominicain_de_service

                                                    Xavier,

                                                    Merci d’intervenir en ce sens : il suffit de jeter un œil sur les « discussions en cours » sur la page d’accueil pour se rendre compte que le site est, depuis quelque temps, littéralement monopolisé par certains intervenants qui se reconnaîtront bien. Cette monopolisation, dont j’espère profondément qu’elle n’est pas volontaire, qui mêle des interventions « café du commerce » et des prises à partie personnelles, a pour effet de faire fuir les lecteurs et… les victimes encore nombreuses et inconnues qui voudraient s’exprimer : il leur faut beaucoup d’écoute et donc de « l’espace libre ». Victimes donc, elles le sont à nouveau à ce titre et j’espère que les intervenants compulsifs accepteront d’en prendre conscience et de se taire, à moins d’avoir quelque chose d’absolument essentiel à dire et à partager.

                                                    Merci pour les victimes, et pour nous les lecteurs.

                                                    • Requête aux internautes 14 juin 2015 21:26, par Alexandre

                                                      oui, la trollisation a repris… au moins comme cela le forum est occupé et les vraies questions ne sont pas abordées : c’est aussi une stratégie :) ! pour faire taire les victimes !..

                                                    • Bethléem / important 14 juin 2015 22:03, par Dominique *

                                                      Vient d’être publié sur « sans décor » le témoignage d’une polonaise qui a quitté Bethléem en 1996, dit-elle. Elle parle de la mort de sœur Myriah, polonaise comme elle, qu’elle connaissait. Mais elle ne dit pas que son suicide -immolation par le feu-, tel que l’évoque Fabio dans son témoignage, date de 1998. Elle n’était donc pas présente dans la communauté de Bethléem à ce moment-là. D’autres le furent. Elle n’a pas connu non plus, comme sœur de Bethléem, le priorat de sœur Isabelle puisque sœur Marie est morte en 1999.

                                                      S’il est entendable que cette ancienne se positionne différemment d’autres pour des raisons qui lui appartiennent ou qui lui ont été demandées, ce que nous ignorons, elle n’évoque ni les raisons de son entrée ni les raisons de son départ.

                                                      On peut se demander aussi pourquoi ne figure toujours pas sur cet autre site le témoignage de Fabio auquel cette ancienne fait pourtant référence. Elle l’a donc lu ailleurs, puisqu’elle parle de message de la Vierge, qu’elle a aussi reçu, et auquel elle n’a pas attaché d’importance, ce qui confirme au passage des témoignages publiés sur ce site sur la pratique de « messages » pour asseoir une relation ou dépendance.

                                                      • Bethléem / important 16 juin 2015 09:00, par Barbara

                                                        « On peut se demander aussi pourquoi ne figure toujours pas sur cet autre site le témoignage de Fabio auquel cette ancienne fait pourtant référence ».

                                                        C’est que ce site présente toutes les caractéristiques d’un site de pub !

                                                        • Bethléem / important 16 juin 2015 23:59

                                                          D’ailleurs un témoignage récent d’un certain stephane a été publié récemment puis étrangement retiré aussitôt. Il en ressortait un sentiment de confusion dans l’expression de son expérience d’immersion monastique. On sentait une personne torturé entre le désir d’embrasser la vie monastique et son incapacité inaptitude à pouvoir accomplir sa vocation. Sa conclusion était que Bethléem n’était pas une secte car on ne l’avait pas retenu (a vrai dire les soeurs savent être réaliste quand elles ont affaire à un « cas »). Elles ont l’art et la manière de se débarrasser de quelqu’un en y mettant les formes pour flatter l’égo. Pourquoi ce témoignage est t-il passé à la trappe ? Sans doute sortait-il du standart Bethleemique avec le coté kitch carte postale des perles qui pullulent sur le site. Il y avait erreur de casting parmi les figurants semble t-il… Ou est la spontanéité et la pluralité des témoignages dans les différences de leurs expressions. Les témoignages sur le site sont comme l’architecture des monastères qui se ressemblent au détail près, la pensée unique que l’on retrouve dans chaque petit clone. Ce témoignage a semble t-il été censuré car il détonnait du lot.

                                                          • Bethléem / important 17 juin 2015 19:48, par EX-TM

                                                            Il ya actuellement une confusion dans ce site. Au départ il était question des Travailleuses missionnaires du Donum Dei mais je me rends compte qu´on a changé le fusil d´épaule et la en tant que ex TM je ne parviens plus à me situer et à publier ce dont qui m´anime. Je prierai le moderateur de faire la part des choses. Les TM à part et mere myriam et sa communauté à part car tout est confondu actuellement. Ainsi les intervenants sauront sur quel pied danser. je vous remercie.

                                                          • Bethléem / important 18 juin 2015 00:01, par Bruno

                                                            Rien ne vous échappe de ce qui est publié sur www.sansdecor.com !

                                                            Nous avons simplement retiré le témoignage de cette personne car celui ci avait été fourni à une personne du collectif sans pour autant que nous soyons explicitement autorisés à le publier sur le web.

                                                            Nous le trouvons super intéressant et tres fort. Effectivement l’expérience relatée est assez singulière et elle prouve à nos yeux que chacun reste toujours foncièrement libre à Bethleem.

                                                            Rassurez vous, dès que nous aurons son accord express pour une publication sur le blog nous le remettrons.

                                                            bruno, du collectif sansdecor.

                                                            • Bethléem / important 18 juin 2015 13:56

                                                              Rien ne vous échappe de ce qui est publié sur www.sansdecor.com !

                                                              Oui… très beau site avec des beaux témoignages ! Mais pourquoi ce manque de dialogue et cette censure avec impossibilité de poster des commentaires ? Ce qui fait défaut à Bethleem c’est peut être cela ? dialoguer avec les victimes….

                                                              Nous avons simplement retiré le témoignage de cette personne car celui ci avait été fourni à une personne du collectif sans pour autant que nous soyons explicitement autorisés à le publier sur le web.

                                                              Bon… Cette personne donne son témoignage pour quoi faire si c’est pas pour le publier ? On aimerait comprendre

                                                              Rassurez vous, dès que nous aurons son accord express pour une publication sur le blog nous le remettrons.

                                                              Qui décide de cette accord express ? Ou bien cette personne est injoignable (il bivouaque en patagonie ?) ou bien cet accord express ne vient pas de lui. On en revient toujours au probleme de la censure à Bethleem.

                                                              • Bethléem / important 18 juin 2015 19:43, par Alexandre

                                                                Oui, c’est vraiment pas correct sur ce site de ne pas publier le témoignage de Fabio alors que l’on arrête pas d’en parler pour dire qu’il est faux : le minimum d’honnêteté intellectuelle est de faire référence aux textes que l’on cite : rien que cette omission invraisemblable donne le ton sur cette « propagande » sans aucune liberté. Ne pas permettre aux personnes de faire des commentaires est le deuxième signe de ce manque de liberté et de dialogue : c’est ainsi que les sectes communiquent : sans donner la possibilité aux personnes de s’exprimer !!… en muselant complètement tout ce qui n’est pas « LA PAROLE » de la secte. Allez un effort, mettez au moins le témoignage de Fabio que l’on y comprenne qq chose !

    • Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent 4 septembre 2015 13:59, par Jean-Marc

      Facile à dire « elles peuvent bien retourner chez elles » comment font-elles une fois qu’on leur a pris leur passeport ??? Bien sûr qu’elles apprennent les règles qui régissent la communauté. Mais la communauté « oublie » de vous dire certaines choses. Cela fait des années que je mange dans un restaurant l’Eau-Vive, et je comprends pourquoi les TM changent sans arrêt. Soit parce qu’elles veulent partir, soit parce qu’elles sont envoyées ailleurs afin de ne pas « sympathiser avec les clients » puisque cela leur est interdit. Je comprends mieux pourquoi malgré leur sourire, je ressens de la tristesse en elles. Elles ne sont pas coupables. Ce sont des victimes. Etant donné votre commentaire, lorsqu’une femme se fait violer, vous devez sûrement penser qu’elle a provoqué son agresseur… C’est tellement facile de juger les autres quand on n’est pas à leur place… Je verrai maintenant ces travailleuses missionnaires différemment.

    • Grace, vous feriez mieux de ne plus prononcer le nom de Dieu lorsque vous agissez par mauvaise foi. Vous savez très bien que les témoignages du « collectif » mettent en lumière les zones d´ombre de votre association Donum Dei ou Eau-Vive je ne sais plus quoi. Qu´est ce qui vous fait dire que ces filles « n´ont pas réellement la foi » ? °êtes vous à mésure de mesurer ou de juger le dégré de foi d´un être humain ? Je pense que si le « collectif » a témoigner dans l´anonymat c´était pour se proteger et de ne pas vous donner la chance de faire encore le faux en leur nom. On dit vulgairement une fausse introduction implique automatiquement une fausse conclusion. Parlant donc de la liberté et le choix d´entrer chez les TM. Si le projet présenté à la jeune fille est un grand mensonge qui ne correspond pas à la réalité de vie de certaines TM pourrions nous encore parler de liberté ? non car il ya eu tromperie et mensonge à la base. Comment pouvez vous oser demander à ces filles de retourner chez elles tout en sachant que vous leur avaz pris leur jeunesse, force de travail et fécondité ? A lire comment vous jugez et accusez le « collectif » je me rends compte que les TM forment une secte dangereuse qui doit immédiatement être dissoute.

    • A vous Grace,

      vous contestez la véracité des témoignages du « collectif » comme votre fondateur Roussel Galle l´avait fait lors de l´interview ( cf. RTB Emissionn télé Au Nom De La Loi sur les Travailleuses Missionnaires et leur fondateur Roussel Galle Marcel, février 1981) alors qu´il abusait sexuellement les TM- Le refus de la vérité et le culte du mensonge que vous avez bien appris chez votre fondateur vous coûteront cher un beau jour…..

    • Votre réponse n’est pas crédible. Elle ne correspond pas à ce que j’ai pu entendre à Ars, Lisieux, Marseille , Rome. Les Travailleuses, malgré l’interdiction qui leur est faite, parlent et c’est émouvant. Partout le même discours ! C’est de l’ESCLAVAGE moderne. Il y a eu des morts ( suicides ou défaut de soins ). Les papiers d’identité sont confisqués : pourquoi ? C’est une honte pour les chrétiens que nous sommes !