Samedi 25 octobre 2014

Merci, Olivier !

Nous venons d’apprendre avec douleur la mort de notre ami Olivier Le Gendre, écrivain catholique français, auteur des best-sellers Confession d’un cardinal (Lattès, 2007) et L’Espérance du cardinal (Lattès, 2011). Nos pensées vont à sa famille, à son épouse et à ses cinq enfants pour leur dire combien nous communions à leur tristesse.

Olivier Le Gendre a passé sa vie à interroger sa foi chrétienne, à chercher de nouvelles façons de la vivre et de la partager. Avec un grand souci pédagogique, il nous a rappelé que la foi chrétienne et le souci du prochain ne sont pas des dimensions distinctes de l’existence, et que tout l’art d’être chrétien aujourd’hui consiste à faire l’unité entre ses convictions religieuses et ses engagements sociaux.

Il nous a appris à sortir des sentiers battus, des idéologies et de la bien-pensance pour affronter, sans complexe, toutes les questions que pose la foi chrétienne dans notre monde actuel. Lui-même voyait dans l’élection du pape François une réponse du ciel aux intuitions qu’il avait partagées avec « son cardinal ».

La problématique des dérives sectaires au sein de l’Église l’intriguait, et le préoccupait terriblement. Il y voyait une déformation gravissime du message évangélique et un obstacle au rayonnement de ce même Évangile dans le monde. Il suivait avec le plus grand intérêt le travail de notre collectif. L’année dernière, alors que sa santé s’était améliorée, il nous avait confié qu’il s’était lancé dans l’écriture d’un livre pour soutenir notre cause… Un projet qu’il n’a pas pu porter à son terme, hélas, sans doute à cause de la maladie.

Olivier, au nom des victimes de dérives sectaires, nous désirons te remercier car tes écrits nous ont soulagés, enthousiasmés et nourris. Tu as été dans ta vie un reflet vivant et lumineux de l’Évangile, pour tes proches et pour tes lecteurs.

Tu es maintenant dans la lumière de Dieu que tu as cherché toute ta vie : Olivier, nous te confions l’Église, les communautés déviantes et leurs victimes. De là où tu es, tu sauras agir, mieux qu’un livre ne l’aurait fait, pour que cessent ces souffrances et que le Christ, infiniment libre et libérant, inspire par son Esprit Saint les prises de consciences et les décisions nécessaires.

Le collectif de lenversdudecor.org

Vos réactions

  • Etienne 25 octobre 2014 23:27

    Oui, Olivier Le Gendre était un grand prophète de notre temps ! J’ai lu presque tous ses livres, et j’étais chaque fois bouleversé par la profondeur de ses pensées, et la charité qui rayonnait de cet homme. Santo subito !