Lundi 31 mars 2014

Saint Paul nous invite à ne pas avoir peur de la lumière de vérité

La seconde lecture de la messe dominicale d’hier nous invitait à vivre en enfants de lumière. Ceux qui essayent de « faire croire qu’ils sont aussi des fils de la lumière », mais qui cautionnent le mensonge et l’iniquité, font le jeu de leur père, et finiront pas tomber à sa suite.

Lettre de saint Paul Apôtres aux Éphésiens (Ep 5, 8-14)

Frères,

autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes devenus lumière ; vivez comme des fils de la lumière — or la lumière produit tout ce qui est bonté, justice et vérité — et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur.

Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt.

Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte d’en parler.

Mais quand ces choses-là sont démasquées, leur réalité apparaît grâce à la lumière, et tout ce qui apparaît ainsi devient lumière. C’est pourquoi l’on chante : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera.