Dimanche 2 juillet 2017

Scandale chez les Hérauts de l’Évangile

L’histoire est tout bonnement délirante. Et elle est révélée par Andrea Tornielli, un des vaticanistes les plus fiables d’Italie, dans un article du Vatican Insider.

MARIE-LUCILE KUBACKI, AVEC VATICAN INSIDER publié le 16/06/2017

De quoi s’agit-il ? Joao Cia Dias, fondateur des Hérauts de l’Évangile, une association de fidèles de droit pontifical née au Brésil mais ayant essaimé dans le monde entier, apparaît dans une vidéo datée de début 2016, remettant un document à un prêtre, le père Beccari, et siégeant à ses côtés tendis que ce dernier en fait la lecture. Document pour le moins extravagant lu devant une soixantaine de prêtres du mouvement, où le pape est gravement mis en cause. Dans ce document, qui est la retranscription du dialogue entre un prêtre et un démon supposé tenu entre un prêtre et un démon lors d’un exorcisme, il est question de Plinio Correa de Oliveira, fondateur du mouvement Tradition Famille Propriété, organisation traditionaliste. Les propos prêtés au démon stipulent que « Dr. Plinio encourage la mort du Pape » – le pape François donc – dont le démon « affirme » qu’il s’agit d’un de ses serviteurs.

Pour comprendre le lien entre TFP et les Hérauts de l’Évangile, il faut remonter aux origines. Après la mort d’Oliveira en 1995, le mouvement TFP, fondé en 1960, s’est scindé en deux branches. « D’un côté, explique Andrea Tornielli, les “Fundadores” qui ont obtenu l’usage du nom TFP aux États-Unis et en Europe (l’association italienne est très proche des positions du professeur Roberto de Mattei et a récemment soutenu l’activité des quatre cardinaux auteurs des “dubia” à la suite d’Amoris Laetitia). De l’autre, João Scognamiglio Clá Dias, qui a obtenu les attributs et le nom de l’association au Brésil et qui, après la mort de Plinio Correa en 1995, a fondé un ordre religieux et une association privée de laïcs, les “Hérauts de l’Évangile”. » En France, la première branche, TFP, fit l’objet d’un scandale dans les années 1980, après que des parents d’élèves et des professeurs d’une école créée par TFP dans le Berry eurent dénoncé une tentative d’endoctrinement et qu’un jugement rendu par le TGI de Châteauroux en 1982 leur donne raison. Depuis, TFP a produit d’autres émanations comme l’association Avenir de la culture, spécialisée dans le lobbying politique et le mailing.

Les Hérauts de l’Évangile font actuellement l’objet d’une enquête de la part du Vatican.

Or, explique Tornielli, il se trouve que les Hérauts de l’Évangile, (la deuxième branche, donc) première association de fidèles du millénaire à avoir été approuvée par le Vatican, plus particulièrement par le Conseil pontifical pour les laïcs, en 2001, font actuellement l’objet d’une enquête de la part du Vatican. Joao Cia Dias a lui même démissionné le 12 juin 2017. Parmi les motifs ayant déclenché l’enquête, poursuit Tornielli, « il y a ce que le sociologue Massimo Introvigne (spécialiste des Hérault de l’Évangile, ndlr) appelle “une espèce de culte secret et extravagant rendu à une sorte de trinité composée de Plinio Correira de Oliveira, sa mère Donna Lucilia, et Monseigneur Cia Dias lui-même”. » Et beaucoup de ceux qui ont quitté l’association « ont écrit à propos de ce culte secret, qui selon certains, serait allé bien au-delà du culte de la personnalité ». Par ailleurs, développe Tornielli, « ce qui complique encore plus les choses est qu’il émerge de ces enregistrements récents que Scognamiglio Cia Dias, le fondateur des Hérauts de l’Évangile et ses prêtres utilisent des rituels d’exorcisme fabriqués par eux-mêmes, car il tiennent ceux de l’Église catholique approuvés par le Saint Siège pour inefficaces ». Comme l’explique un célèbre exorciste, le père Armoth, dans son livre Un exorciste raconte, lors des exorcismes, il est essentiel pour le prêtre de s’en tenir au rituel, « ne pas poser de questions inutiles ou relevant de la simple curiosité » et se méfier lorsque les démons se montrent spontanément très bavards. 

Après sa démission, Joao Cia Dias a en outre ajouté qu’il ne renonçait pas pour autant à sa « mission de père », promettant qu’il resterait « disponible pour chacun » et concluant que Dieu avait fait de lui « un modèle vivant et un gardien de ce charisme » qui lui fut « donné par le Saint Esprit »

Source : La Vie

Voir en ligne : http://www.lavie.fr/religion/cathol…

Vos réactions

  • Françoise 2 juillet 2017 12:40

    Merci pour ces informations.

    Tradition Famille et Propriété faisait signer des pétitions il y a quelques années en France contre l’homosexualité, contre l’IVG. Ce qui m’a paru curieux, parce que ce fut le cas à plusieurs reprises (5 ou 6 fois), c’est qu’à chaque pression écrite de l’OD envoyée à ma maman, maman recevait le même jour, un courrier à pétition de Tradition Famille et Propriété. Courrier qu’elle n’a jamais sollicité, bien sûr, et qui ne correspondait pas du tout à ses valeurs. Avec ma soeur, nous nous sommes posées la question de savoir s’il n’existe pas un lien de proximité entre TFP et l’Opus Dei, qui fait que, les personnes dont l’OD a l’adresse, les coordonnées, sont revendues à TFP pour leur propagande. Et nous nous sommes posées la question si des liens plus étroits ne reliaient pas l’Opus Dei française et cette secte via l’association Avenir de la Culture, des liens par l’intermédiaire de Christine Boutin, proche de l’OD.

    Les courriers répétés de TFP à notre mère ont duré près d’un an. Il a fallu l’intervention de notre avocat pour qu’ils cessent ainsi que les pressions écrites opusiennes faites à notre maman. Ce qui est curieux est la simultanéité d’envoi et des pressions écrites de l’OD, des tracts de TFP et de l’arrêt des deux types de courriers (ceux de l’OD comme ceux de TFP). Pour ma soeur et moi et pour notre avocat, il y a un lien évident entre les deux structures. Mais lequel et comment ? C’est à creuser.

    Je rajoute les informations dont je dispose sur cette secte :

    http://www.prevensectes.com/tfp1.htm

    http://www.prevensectes.com/tfp.htm

    http://www.ccmm.asso.fr/178-tradition-famille-propriete-une-secte-influente/

    http://www.unadfi.org/system/files/articles/rapport_miviludes_2006_-_TFP.pdf

    • Scandale chez les Hérauts de l’Évangile 4 octobre 2017 11:30, par avril

      Je reçois les ’postages’ intensifs et intempestifs de TFP, Avenir de la Culture etc. depuis des années sans avoir jamais approché l’OD ni aucun de ses satellites. Je ne sais pas à qui ils achètent leurs fichiers. Je suis ou ai été abonnée à toutes les revues catholiques, successivement ou en même temps (j’en ai abandonné la plupart), je crois que c’est là qu’il faut chercher la source du fichier.

      • Scandale chez les Hérauts de l’Évangile 6 octobre 2017 20:42, par Françoise

        Si vous avez été abonnée à Famille Chrétienne, revue liée à l’OD, c’est de chez eux que ça peut venir. Sinon en dehors des revues cathos, si quelqu’un de chez vous a été ou est abonné à Valeurs Actuelles et Spectacle du Monde, là aussi lié à l’OD, ça peut aussi passer par ce canal. Vous pouvez aussi avoir donné votre nom à une manif organisée par Alliance Vita, la Fondation Lejeune, deux entités liées à l’OD. Donc ça peut venir aussi de là. Si vous donnez aux Orphelins Apprentis d’Auteuil, lié aussi à l’OD, ça peut faire le lien. Si vous êtes abonnée à la Revue des Deux Mondes, lié à l’OD aussi, forcément ça vient de là.

        Vous n’avez pas idée comme l’OD a maillé le territoire français et les revues, associations humanitaires cathos pour pouvoir récupérer pas mal de fichiers de croyants et leur envoyer ensuite de la propagande proche de leurs idéologies…

        Bon courage et n’hésitez pas à dénoncer ces manœuvres au plan juridique. Pour l’avoir fait, vous verrez l’opération de mailing stoppée. C’est pénible, mais y a que ça qui marche…

        • Scandale chez les Hérauts de l’Évangile 11 octobre 2017 15:20, par avril

          Merci de ces éclairages étonnants (j’ignorais, pour les OAA : ils existent depuis tellement plus longtemps que l’OD). Ces pratiques d’achats de fichiers sont la règle dans tous les secteurs économiques qui utilisent le mailing.

          • Scandale chez les Hérauts de l’Évangile 11 octobre 2017 21:45, par Françoise

            Oui, Avril, effectivement. Mais concernant notre catholicisme, les mouvements les plus réactionnaires qui ont pris les rênes financières et idéologiques, ont intérêt à favoriser des groupes qui leur sont proches idéologiquement. Donc, à partir du moment où vous êtes abonné(e) à une revue où la FSSPX, l’OD, ou l’Emmanuel par exemple ont des intérêts financiers, hop, vous vous retrouvez sollicité(e) par des entreprises ou des sectes ou des associations liées à ces groupes. Avec ma soeur, quand nous avons enquêté autour de l’assassinat paternel, nous avons tenté de remonter au moment où notre père avait été approché par l’OD. Il y avait bien sûr ses relations professionnelles, sociales, son appartenance passée au mouvement des étudiants nationalistes, mais aussi certaines revues, certains abonnements. Et nous avons comparé avec les revues auquel son ami qui a été lui aussi assassiné par l’OD et en était membre, était abonné. C’est très intéressant de faire ce travail comparatif car ça permet de voir les procédures et comment tel futur adepte est en quelque sorte déjà repéré par le biais d’abonnements sans lien direct avec la mouvance, avant même d’être recruté.

            • Scandale chez les Hérauts de l’Évangile 13 octobre 2017 14:26, par avril

              La question du recrutement ne se pose pas en ce qui me concerne, je fais partie de la ’base’ innombrable qui en religion comme en politique endure les dirigeants et n’en attend rien.

              • Scandale chez les Hérauts de l’Évangile 16 octobre 2017 14:50, par Françoise

                Bonjour Avril Sur le nombre de personnes à qui sont envoyées ces documentations, il y a toujours une part plus ou moins importante qui accordera attention et donnera suite. Les sectes, les mouvements religieux à dérives sectaires comptent sur cela pour embrigader de nouvelles personnes. Et ces mouvances jouent aussi sur l’ignorance massive des gens sur les liens qui existent, qu’ils soient d’ordre financier, d’ordre idéologique entre des organismes religieux ou para religieux qui se refilent les adresses d’abonnés.

                Cela fait un moment que j’y pense,et comme l’ont très bien fait les antifascistes français concernant l’extrême droite et ses ramifications (avec mise à jour annuelle), il faudrait, du moins il me semble, une cartographie détaillée des groupes dérivants sectaires pour expliquer aux catholiques romains les liens qui existent entre différentes mouvances intégristes schismatiques et non schismatiques, différentes sociétés écrans, différentes sectes, différents organismes, différentes personnalités et leurs objectifs, leurs intérêts communs au plan médiatique, politique, religieux. Cela permettrait à beaucoup de ne plus se faire piéger, ou du moins de savoir un peu plus dans quoi ils ou elles mettent les pieds.

                L’emprise qu’elle démarre par du harcèlement publicitaire par voie postale, par encarts et articles sur des revues, des sollicitations à la sortie de la messe, des incitations de tel ou tel religieux, prêtre, religieuse, utilise toujours l’ignorance, la méconnaissance, à même proportion que l’enthousiasme, la naïveté.

                Hélas, il n’existe toujours pas au sein du catholicisme romain, d’organisme chargé de la prévention, d’alerter les croyants de telles ou telles dérives et surtout de faire les liens entre des mouvances religieuses dérivantes et des organismes qu’ils soient politiques, médiatiques, financiers, commerciaux, industriels. Or c’est très important de montrer ces liens pour comprendre les mécaniques et les stratégies de chaque mouvement religieux à dérive sectaire. Tant qu’on ne met pas ces informations au grand jour, on ne peut pas vraiment lutter contre ces groupes qui comme les pieuvres, ont plusieurs bras et tentacules, sous forme de relais idéologiques, de mécènes, de vitrines médias.

                Pour n’avoir observé correctement que l’Opus Dei, je connais assez bien maintenant, au bout de nombreuses années d’observation, une bonne partie de ses relais, de ses façons de procéder. L’avantage que j’ai, c’est que l’OD a une implantation très ancienne en France et qu’elle travaille par réplication de son fonctionnement espagnol. Donc il suffit d’avoir listé ses procédures et fonctionnements en Espagne pour ensuite voir les correspondances qui existent en France, au Chili, en Angleterre, en Allemagne, en Italie…Vous avez des travaux, des essais qui ont été faits par des universitaires, certains en français. C’est pratique pour comprendre comment se passent les choses.

                En plus, l’OD travaille depuis ses origines, de concert avec l’extrême droite de chaque pays où elle est implantée. Et comme nous avons déjà des structures antifas qui font une bonne cartographie de l’extrême droite, c’est facile de pouvoir avec la cartographie antifa, faire l’étude des mouvements annuels et partenariats de l’OD. Il y a déjà toute une partie du travail déjà faite.

                J’avais commencé à faire un tout petit travail de recherches sur le Renouveau Charismatique dans sa version Béatitudes, mais je ne peux pour le moment pas définir si vraiment le système fonctionne de la même façon qu’au Canada et reprend les mêmes types d’associations, de partenariats, les mêmes noms, les mêmes dénominations.

                Pour le moment, ce que je constate en France, c’est une sorte d’union entre l’OD, la FSSPX et le Renouveau Charismatique (principalement l’Emmanuel mais aussi les Béatitudes). C’est flagrant au plan politique via Sens Commun. C’est visible également en terme de mutualisation des services : l’OD vend des services juridiques en échanges de services commerciaux du Renouveau Charismatique ou bien de services de mécénat de la FSSPX. Cette information m’a été confirmée encore récemment via un forumeur sur Golias, qui avouait travailler pour plusieurs groupes (Opus Dei et Communauté de l’Emmanuel).

                L’objectif de cette union est de réduire les coûts, de peser au plan politique mais aussi religieux au niveau national et international, mais aussi de succéder aux hauts-clercs du Vatican (lorsqu’il n’y en aura plus assez pour le renouvellement). Dores et déjà, une bonne partie des cardinaux les plus conservateurs sont liés à ces mouvances cathos intégristes. Beaucoup cumulent les appuis à différentes mouvances.Et cela commence à être le cas aussi pour les évêques (c’est le cas en France pour Mgr Aillet et Mgr Rey par exemple). Quant à l’actuel pape, il dépend au plan financier et communication de l’OD, a accordé une implantation rapide en Argentine à la FSSPX et côté charismatique, on le sait proche du Chemin Néocatéchuménal…On peut donc dire que jusqu’au plus haut niveau de responsabilité, nos hauts clercs sont mouillés avec ces groupes dérivants et sectaires.

                Ce pour deux raisons :

                1/ Principalement dans le souci de sauvegarde du système de gouvernance vaticane (qui n’est pas remis en question par ces groupes).

                2/ Dans le souci également de sauvegarde d’une certaine impunité criminelle et d’un non-alignement sur la justice pénale. Ce qui est très intéressant aussi pour ces groupes qui cherchent un moyen d’échapper à la justice lorsqu’ils commettent des crimes (et nous pouvons constater régulièrement qu’ils sont particulièrement doués en la matière).

                Tout cela, il faut je crois en être conscients. Ce n’est certes pas facile à admettre, ça fait mal car cela veut dire que la notion de confiance n’existe finalement pas entre croyants et institution. Mais il me semble que ça resitue les choses de façon plus juste.

                Cela ne sauvera pas pour autant tout le monde. Il y aura toujours des gens qui se feront piéger. Mais si on peut limiter le nombre de personnes piégées de plus en plus…ce serait quand même bien !

                C’est une façon de ne plus subir les choses mais d’être véritablement acteurs, au moins en matière de prévention des risques.