Vendredi 20 février 2015 — Dernier ajout jeudi 26 février 2015

Lundi 23 février, sur France 2 : Toute une histoire

Je me permets d’informer les internautes qui suivent lenversdudecor.org de l’émission « Toute une histoire », qui sera diffusée lundi 23 février, à 14h sur France 2, sur le sujet : « Mon enfant a été endoctriné ». Je suis intervenu en deuxième partie d’émission.

J’ai été contacté par l’émission il y a environ trois semaines. Je précise que je n’ai pas répondu à un appel à témoins, mais que c’est une journaliste de l’émission qui, au cours de ses recherches, est tombée sur mon livre et a eu envie de m’inviter sur le plateau.

J’ai accepté avec joie, et je remercie vivement l’équipe très sympathique de Toute une histoire.

J’espère ne pas avoir dit trop de bêtises… Parler devant des caméras, sous le coup de l’émotion, est un exercice bien plus difficile que d’écrire un livre derrière son écran d’ordinateur.

Nous avions travaillé longuement avec May, la journaliste qui préparait l’émission, mais Sophie Davant a voulu en savoir plus sur mon parcours spirituel et du coup… nous n’avons absolument pas suivi les questions qui étaient prévues. (En un sens, tant mieux.)

Pour ceux qui ne pourront pas voir l’émission en direct, elle sera disponible au visionnage pendant quelques jours sur le site internet de France 2 : http://www.france2.fr/emissions/toute-une-histoire

Vos réactions

  • Isabelle 28 février 2015 15:49

    Bravo pour cette émission pleine de sensibilité, de professionnalisme et d’intérêt pour vos lecteurs.

    Le parallélisme entre les différents groupes religieux à caractère sectaire à été clairement établi. Le jeune adepte est progressivement coupé de ses racines culturelles et familiales pour être incorporé à un groupe fort auquel il s’en remet totalement.

    Une « mission » lui est attribuée -de la part de Dieu-il va la réaliser au sein d’un apostolat de type caritatif ou de type…explosif.

    L’émission montre aussi combien les parents et l’entourage de la personne embrigadée ont besoin de soutien, d’information. Ils essayent de se fédérer pour mener des actions en faveur des victimes. D’où l’intérêt de l’AVREF et de ce site !