Poster un message

En réponse au message :

Abus sexuels au Chili : le pape reconnaît avoir commis « de graves erreurs »

Le mercredi 25 avril 2018

Bonjour !

Merci pour les liens très instructifs, rejoignant la chaîne tv intégriste Gloria TV (sans laquelle le Salon Beige, Civitas et les charismatiques ne sauraient respirer).

Merci aussi pour le site de la jeune écrivaine qui se prend pour une assistante d’exorcistes et qui propose ses thrillers fantastico-ésotériques qu’elle doit avoir du mal à vendre. Ses présentations de livres sont hautes en couleurs. On sent la fan de Rennes-le-Château et autres impostures zaepffeliennes.

Je vois qu’après la prose antisémite de Léon de Poncins, il fallait foncer tête baissée sans même vous renseigner, dans le canular de l’affaire Léo Taxil concernant Léon XIII. Un délire qui fit les beaux jours des ligues catholiques contre-révolutionnaires, puis utilisé depuis plus de 30 ans par des groupes religieux associés à des partis d’extrême droite qui n’ont toujours pas informé leurs adeptes que ces vision et scènes apocalyptiques décrites sont des constructions littéraires artificielles sans aucun fondement et dénoncées en leur temps.

Y a pas à dire, vous avez le chic pour dénicher des perles.

N’auriez-vous pas pris un abonnement illimité chez Alain Soral, Renaud Camus ou plus prosaïquement chez Johan Livernette via Egalité et Réconciliation ou encore plus trash Jeune Nation ou Bastion Social (ex Gud) ? Parce que tous les ingrédients y sont.

Je demande ça parce que la première fois qu’on lit ce genre de prose, on se dit : ça relève certainement de l’inattention, d’une bêtise, de l’ignorance. Faut contextualiser cela dans la dynamique dérivante et sectaire de départ. Mais non, en fait. Vous y croyez sérieusement, adhérez à ces folies , y compris quand il s’agit d’un canular. Là, j’avoue que j’entre en sidération admirative devant tant de crédulité sans même un tant soit peu de recul , d’interrogation et de pragmatisme.

Et je vous livre le fond de l’affaire, histoire de revenir à la réalité objective, mais qu’apparemment, vous ne connaissez pas et que les sites que vous consultez évitent à dessein de révéler :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_L%C3%A9o_Taxil

Quant à la diabolisation que vous faites de ma personne, je vous répondrai par l’humour et en chanson avec les mots, la voix et le talent de Juliette :

https://www.youtube.com/watch?v=r72WcCMsmLg

A prendre évidemment au 36e degré (la chanson jouant justement sur les caricatures reproduisant un discours diabolisant les femmes et les accusant de toutes sortes de diableries et autres malheurs).

Concernant ma foi, elle est réelle. La grosse différence d’avec vous et d’autres, est que je ne crois pas du tout dans un clergé qui se conduit comme un être manipulateur et abusif.

Ma foi concerne uniquement Dieu et le message christique. Elle ne s’appuie pas sur une institution cléricale corrompue, seulement avide de pouvoir et d’argent. Si ma foi reposait sur le clergé, vu ce que j’ai pu endurer et constater de violences et d’abus au plan institutionnel clérical et dans certaines communautés dérivantes, je ne serais à l’heure d’aujourd’hui plus croyante. Heureusement, j’ai eu la chance de pouvoir enrichir ma relation à Dieu avant de vivre certaines épreuves. Cela m’a permis de dissocier les errances criminelles cléricales d’avec la foi et ce que je peux vivre au quotidien dans la prière et les relations humaines.

Cette préservation de ma foi m’est précieuse. Mais c’est évident qu’elle ne s’inscrit pas dans un suivisme institutionnel clérical. D’autant moins quand je constate des associations guerrières, mafieuses, des actes de déni, de violences (meurtres, viols, abus sexuels, abus psychologiques, proxénétisme, altérophobie) de la part de ce clergé qui se considère au-dessus des lois et utilise toutes les stratégies et les alliances les plus glauques pour échapper à prison, procès, etc.

Si le suivisme institutionnel clérical est votre tasse de thé, tant mieux ! J’espère au moins que ce suivisme vous rend heureuse. Ca me paraît essentiel à un bon équilibre spirituel.

De mon côté, c’est la dissociation foi/religion qui me permet de continuer une pratique religieuse et d’y trouver mon bonheur spirituel et relationnel.

Je ne force personne à adopter ce comportement. Chacun fait selon sa sensibilité.

Que les réalités criminelles de notre clergé catholique vous mettent mal à l’aise, je le conçois aisément. Il en est de même pour moi. C’est une blessure pour tous. Mais me taire sur ces réalités criminelles que j’apprends au fil du temps me paraîtrait on ne peut plus grave dans la mesure où ces réalités criminelles non révélées protègent les clercs, communautés criminels et sert un système totalement corrompu, violent, abusif. En opposition totale d’avec le message christique.

Jésus a dénoncé en son temps cette corruption et cette violence institutionnelle cléricale dans le judaïsme. C’est en partie pour cela qu’il a été assassiné. Je ne peux donc, à son exemple, rester silencieuse face aux crimes comme aux abus et fantasmagories utilisés par notre clergé ainsi que certains laïcs, non pour cultiver, faire avancer l’unité, la paix, la joie, mais pour manipuler, briser, catégoriser les individus, en faire des objets, des esclaves, des défouloirs et des moyens d’entretenir le train de vie somptuaire et l’impunité criminelle de quelques hauts prélats et quelques laïcs de la haute société qui se pensent Dieu à la place de Dieu.

Si véritablement le clergé était si exemplaire, aucun croyant ne serait contraint de dénoncer de façon isolée comme associative les groupes dérivants sectaires, de lancer des alertes régulièrement pour dénoncer violences et abus cléricaux, communautaires.

Non seulement, les croyants s’y trouvent contraints (ne serait-ce que pour protéger celles et ceux qui peuvent l’être encore de telles dérives), mais le clergé continue de nous emberlificoter avec des commissions coquilles vides, des promesses de gascon et toujours plus de dérives sous couvert de réformes. C’est dire si le chaos provoqué par leurs collègues et organisations communautaires dérivantes, les concerne et leur pose un problème moral…

Du moment que l’argent rentre dans les caisses, qu’aucun d’entre eux n’est mis en prison, peu leur chaut. Ce qui est lamentable pour des individus se réclamant du message christique.

Bonne journée de printemps ! Merci à Lienne pour son soutien. Je suis touchée.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)