Poster un message

En réponse au message :

Un Frère de Saint Jean condamné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Le mardi 24 février 2015

Je viens de tomber sur ce courrier publié sur le net :

Voici ce que j’aurais envie de leur mettre comme commentaire : « Vous oubliez complètement les victimes quand vous écrivez cela. J’ignore si le père Marie-Do a eu la cuisse légère. Mais ce que je sais, c’est qu’il fermait les yeux sur des abus sexuels pratiqués par certains de ses frères sur des jeunes qui étaient sous leur influence. Et ça, c’est totalement ignorer les terribles dégâts que ça produit sur le psychisme de ces victimes. Le père Marie-Do était tellement éthéré, qu’il n’avait plus le sens des réalités. Sa philosophie : »réaliste" ??? Il réinventait la réalité qu’il voulait bien voir… Et l’auditoire bien pensant qui venait l’écouter gobait tout ce qu’il disait sans discernement. Son frère Thomas à l’Arche était autrement plus humble et plus concret. J’ai suivis les enseignements du père Marie-Do dès le plus jeune âge en suivant mes parents. Son enseignement était stimulant. Mais déconnecté des réalités. Quand j’ai pu me faire ma propre opinion, j’ai arrêté d’aller l’écouter. En revanche, le père Samuel Rouvillois par exemple a une honnêteté intellectuelle qui fait vraiment progresser. Elles sont téléchargeables sur podcast. Ce qui est très commode pour s’instruire en voiture. www.conferencedesamarie.com/

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)