Poster un message

En réponse au message :

Un Frère de Saint Jean condamné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Le dimanche 1er mars 2015

Grand merci à Somya (24 fev), à la personne du 1er mars ; et Soizic (28 fev) pour leur contribution très juste. J’attends toujours aussi, personnellement, qu’on fasse vraiment le ménage, mais manifestement, ce n’est pas encore le cas, tant les complicités multiples de silence et de couverture sont évidentes. Tant qu’on n’envisage pas ces problèmes par le point de vue des périphéries, c’est-à-dire des victimes, on reste à côté des solutions. Les victimes, atteintes gravement dans leur psychisme, leur vie personnelle et familiale, ont besoin d’être reconnues en tant que victimes de dérapages religieux très graves, en tant que victimes de l’Église, puisque Évêques et Supérieurs sont complices. Et à qui peuvent-elles s’adresser, s’il vous plaît ? Il reste encore beaucoup trop, oui vraiment beaucoup trop, de cas étouffés et masqués. Tant que ce ne sera pas fait, on alourdit leur peine, et on les empêche de se reconstruire si c’est encore possible… Et si le Fr. Thomas et son conseil, ni les évêques en charge de cette Congrégation, ne veulent vraiment pas faire le ménage, on pourrait leur suggérer d’ouvrir une section spéciale à Rimont pour y cloîtrer à vie les FSJ qui ont gravement dérapé, qui sont encore présents ou en responsabilité dans leurs prieurés, jamais sanctionnés, pour en purger les diocèses qui ont à les subir… Je sais de quoi je parle.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)