Poster un message

En réponse au message :

Un Frère de Saint Jean condamné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Le samedi 4 mars 2017

Ils sont au bord du gouffre. C’est comme si elle se cramponnait à la falaise et il la regardait…les yeux de l’homme papillotaient légèrement pendent qu’il observait la fille. « Surtout ne pas regarder en bas ni en arrière, mais seulement vers l’avant, vers le haut »,pensa Lilas. L’homme savait parfaitement qu’au moindre faux pas de sa part,elle va regarder par dessus son épaule et lâcher prise. Pendent deux longues minutes il demeura immobile, silencieux,puis il lui tourna le dos, soupira et quitta les falaises. Il était fasciné par cette rencontre et sa propre cruauté délibérée, mais il n y avait rien à faire. L’homme savait qu’il était incapable d’agir comme il aurait souhaité. A croire qu’il la haisait. Elle et tout ce qu’elle représentait. Le monde interdit des femmes, leur mystère qu’il n’avait jamais eu l’occasion de sonder. Et c’était mieux ainsi. Sauf que pour demeurer sain d’esprit il lui faudra imaginer( comme d’habitude, d’ailleurs) que c’est Dieu en personne qui lui avait demandé de suivre cette ligne de conduite dont il ne pouvait dévier sous peine d’être damné… Lilas tourna la tête brusquement et vit le prêtre s’éloigner. Elle lâcha les mains.

Merci la communauté St Jean !Les séquelles sont toujours là, même 15 ans après les abus…et le prêtre continue à vivre heureux comme si rien ne s’était passé et quand je suis sur le point de craquer, il me jette un os et je roule sur le dos devant lui comme un chien. J’ai beau avoir honte de mon silence, je saisis l’os dans ma gueule. Et je ne dis rien comme d’habitude.Encore et toujours !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)