Poster un message

En réponse au message :

Un Frère de Saint Jean condamné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Le jeudi 30 mars 2017

Je dis « qu’importe les raisons ? »car je pense que la plus part du temps, ces questions sont sans réponse et qu’il est donc préjudiciable que votre mieux être en dépende… L’essentiel, n’est il pas que vous vous en sortiez ? Et pour cela pourquoi ne pas écouter les appels de la vie, qui est devant vous ? Votre expérience de vie religieuse a été difficile, Le fait que vous ayez vu des soeurs s’embrasser a pu vous paraître choquant, je l’aurais été moi aussi en tant que jeune religieuse. Aujourd’hui, je considère que ce genre de comportement est humain, que la chasteté est un chemin…. Je comprends que l’on se sente très perdue, lorsqu’on est mal dans une communauté dans laquelle on est rentré. Les réponses que l’on vous fait peuvent vous sembler plaquées, complètement déconnectées de votre réalité….Je l’ai vécu moi même dans une congrégation ignatienne . Au cœur de mes doutes, je pensais qu’il fallait appliquer la règle de st Ignace« Dans la désolation continue ton chemin…. » et j’ai continué jusqu’à la dépression. Pour en arriver jusqu’à la dépression, je ne dis pas que j’ai fait ce que l’on m’a dit, mais que j’ai fait ce que j’avais compris de ce que l’on m’a dit. Je respecte ce que vous me dites de votre expérience à St Jodard, m^me si cela m’étonne. Mais parmi les sœurs, il y a peut être des différences… J’ai une amie religieuse à St Jodard, elle a les pieds sur terre, et ne m’a jamais parlé du diable. De la m^me manière, j’ai vécu plusieurs retraites avec des soeurs contemplatives de st Jean et dans ce cadre j’ai rencontré à plusieurs reprises, des jeunes en formation, qui ne sont pas du tout dans la dynamique que vous décrivez. Elles sont notamment très libres par rapport à leur vie spirituelle( confession, etc..) Elles sont gourmandes, et rient trés volontiers. Avez vous eu l’occasion de les revoir ?

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)