Poster un message

En réponse au message :

L’Agapè du Puy-en-Velay au fil des ans

Le lundi 5 octobre 2015

Bonjour,

Je ne suis pas une grande personne. J’ai seulement 24 ans et je suis en Master 2.

L’article ci-dessus est très détaillé. Je n’ai pas la force de comprendre chacun des mots mais j’en ai saisi le sens général : L’association aujourd’hui appelé "Anne-Peguy Agapé" est fortement remise en question depuis sa création, elle sucite interrogation par son aspect psychologique, voir mystique. Il semblerait en effet que plusieurs pleintes ai été apporté auprès de la CCMM. La peur qui reigne dans les cœurs sur les effets des sessions vécus là-bas semble faire son effet. Les incohérences apparentes semble interroger un certain nombre de personnes. Je pense que les craintes sont fondées et de nombreuses erreurs ont été commises dans la création de ces sessions de guerisons de l’âme, du cœur et parfois du corps.

Nous avons donc en résumé ceci :

  • Des informations tirés de plusieurs sources, présentant des similtudes et des contradictions, sur une associations dont au final, nous avons des rapports écrit par des personnes que nous ne connaissons pas.
  • Et beaucoup d’encres (ou de pages internet) qui coulent…

Quel est le résultat ?

  • Une Eglise qui se divise
  • Qui se contre-dit
  • Et qui ne donne surtout pas envie d’y rentrer
  • Et perd son temps au lieu s’occuper à faire la chose la plus importante : * Aimer son Dieu de tout cœur, de toute son âme, de tout son corps et aimer son prochain comme soi-même car il semblerait tout de même que les démarches critiques ne soient pas toutes faites dans l’amour du prochain et dans un objectif d’edification.

Pour le dernier point, l’homme ne s’aime tellement plus lui-même que le reste de la phrase devient donc cohérent.

Qu’est-ce que propose l’association "Anne-Peguy Agapè" ? Apprendre à s’aimer soi-même, à s’accepter tel que l’on est pour pouvoir aimer Dieu et son prochain comme soi-même…

J’y suis personnellement allé. Le résultat est le suivant : En seulement quelques mois, j’ai gagné en confiance en moi, donc en l’autre, donc en Dieu. Aujourd’hui, je suis dans un groupe de prière et je remercie Dieu de m’avoir conduit jusque là. J’essaye d’edifier les autres autour de moi. J’ai aussi appris qu’une blessure ne peut pas disparaitre mais en faisant passer le Seigneur à travers, il est possible de sublimer cette blessure et qu’elle apporte beaucoup, comme une certaine Thérèse de l’Enfant Jésus… Beaucoup de personnes autour de moi sont toujours certains que cette fameuse session au Puy-en-Velay m’a fait énormément de bien, à commencer par un prêtre qui m’a suivi avec ma fiancée pour une préparation au mariage. Ce prêtre, qui a aujourd’hui plus de 10 ans de préparation au mariage, 200 couples accompagnés et des dizaines de retraites fiançailles à son actif, approuve les sessions au Puy-en-Velay d’après les retours de plusieurs couples. De mon côté, toutes les personnes que j’ai pu rencontrées qui ont effectué ces cessions sont unanimes : Dieu est présent là-bas.

« Texte de l’Évangile (Lc 4,24-30) : Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète n’est bien accueilli dans son pays. En toute vérité, je vous le déclare : Au temps du prophète Élie, lorsque la sécheresse et la famine ont sévi pendant trois ans et demi, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie n’a été envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien à une veuve étrangère, de la ville de Sarepta, dans le pays de Sidon. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; pourtant aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman, un Syrien ».

A ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où la ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin. »

Certains seront persécutés par leur frère, comme le fut Saint François d’Assise et pourtant… quel grand saint. Je vous invite à dépasser les frontières et à aimer celui qui vous veut du mal. Que Dieu vous bénisse.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)