Poster un message

En réponse au message :

Opus Dei : l’enfer d’une « ex » au tribunal

Le vendredi 11 mars 2016

Bonjour Marie-Laure

Merci de votre témoignage. C’est très important de parler pour ne plus avoir peur. Mais aussi pour alerter des cathos qui peuvent se faire piéger par l’OD encore actuellement.

Les témoignages qui ont été donnés divergent suivant la position hiérarchique au sein de l’OD. Véronique Duborgel était surnuméraire, pas numéraire. Elle ne vivait pas dans un centre opusien 24H sur 24. Ce qui forcément donne à son discours une autre approche de l’oppression opusienne. Alors que Catherine Tissier était numéraire auxiliaire, domestique de l’OD. Ce qui n’est pas du tout pareil en terme de lieu de vie, de conditions de vie, de travail, de ressenti au sein de l’OD.

Un autre témoignage de numéraire auxiliaire :

http://www.opus-info.org/index.php?title=Mes_droits_les_plus_fondamentaux_%C3%A9taient_viol%C3%A9s

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)