Poster un message

En réponse au message :

Quarante ans plus tard…

Le mercredi 12 novembre 2014

Témoignage de grande importance car il traduit une peur très courante chez des victimes. Enfouir est une solution transitoire de protection à respecter. Cela ne peut pas durer.

Si des témoignages convergent et s’accumulent, il y a moyen, comme Christiane le dit à sa manière, de se sentir moins « fol dingue ».

Toi aussi ? Je n’étais donc pas folle, même si j’ai cru le devenir. L’histoire de la porte, racontée par Christiane, est symptômatique.

Quelqu’un m’évoquait récemment sa visite du musée de la Stasi à Berlin, je lui ai dit : « étrange ce que tu soulignes, cela me fait penser à des choses que je viens de lire sur une communauté déviante : il y a des hauts-parleurs dans les chambres des cellules pour que les moniales entendent la voix de leur maître. » Il en était totalement retourné, pensant que ce genre de pratiques était réservé à un univers totalitaire révolu et bon pour des musées, histoire de faire comprendre à quoi l’horreur peut ressembler.

D’ailleurs, qui peut m’expliquer davantage la raison d’être des « cahiers de transparence » ?

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)