Poster un message

En réponse au message :

Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent

Le mardi 5 août 2014

Je suis surpris par votre réaction face à de telles atrocités. Un raisonnement erroné, on dirai que vs êtes une de ces Dames TM qui exploitent ces jeunes et qui cherchent désespérément à se justifier.

Mais ne nous détournons pas du sujet, il s’agit : de jeunes filles accueillies en pleine âge d’ado (13/16ans) pour la plupart dans ce mouvement, et qui sous promesse de formation pour une vie missionnaire se sont retrouvées dans un rythme infernal de travail dans des restaurants presque partout où elles sont allées(Rome, Lisieux, Manille, Domremy, Consolation, Marseille, etc.) finalement sans formation sérieuse, sans être déclarées et sans protection sociale. Malheureusement, un grand nombre face aux problèmes de santé ont été renvoyés chez elles, d’autres en sont décédées et d’autres encore portent des cicatrice à vie (folie, organes génitaux enlevés, gros cicatrice suite aux accidents de travail…) Alors Madame !! Redites-moi qu’il s’agit des personnes qui sont venues chercher fortune en France !!! C’est scandaleux et vous devez répondre devant la justice !!! Je vous rappelle aussi que plusieurs sont rentrées dans leur pays d’origine et vont bientôt témoigner de ce qu’elles ont vécu en France de même que de nombreux garçons qui ont été trompés par ces illusions !! Alors je serais curieux de lire votre réaction !!!

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)