Poster un message

En réponse au message :

Des Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive témoignent

Le dimanche 23 novembre 2014

Vous vous rappellez tous de cet adage : « Tel père tel fils ». Ces paroles s´appliquent vraiment aux TM. Leur fondateur l´abbé Roussel Galle leur a transmis son esprit destructeur et diviseur. Cet homme avait le talent de séparer les gens qui s´aimaient et de détruire les unions fructueuses même dans sa propre famille. Sa petite soeur Jeanne Roussel Galle appelée « Tante Jeanne par les TM » fût une de ses victimes. Il a interdit sa petite Jeanne de se marier avec un soldat allemand qu´elle aimait bien. Jeanne et son fiancé allemand désiraient s´installer en allemagne. L´abbé Roussel Galle a interdit à Jeanne tout déplacement avec ce monsieur et si elle tentait de désobéir il allait la trahir quelle couchait avec un allemand alors elle serait parmi les « traitres ». Jeanne ayant eu peur a laissé partir l´homme qu´elle aimait.Elle en a souffert toute sa vie au point ou elle ne s´était jamais mariée. Elle envoulait terriblement à son frère et était parfois aggressive et non sympatique vis à vis des TM à cause de cette histoire. D´après Magali Gaussen membre du conseil général des TM, Jeanne recevait des lettres de son amant qui espérait la revoir un jour et l´épouser malheureusement pour eux ce n´était qu´un rêve. Pareil dans la communauté TM lorsque deux TM s´entendaient bien l´Abbé roussel Galle les séparait. Il envoyait une à l´autre bout du monde pour mettre fin à leur sympatie. Les TM ont une racine, un fil rouge destructeur et diviseur. C´est criminel !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)