Poster un message

En réponse au message :

Moi aussi je suis partie…

Le vendredi 30 janvier 2015

@Bélanger

Vous n’avez eu accès qu’a la version officielle et vous n’y pouvez rien.

toute la problématique de la version officielle repose sur le fait qu’elle masque une autre version, appelons-la subtilement vérité, souvent beaucoup plus substantielle. Cette vérité, perdue dans les méandres de la version officielle superposée à nos yeux hypnotisés par le charisme intrépide d’une prieure générale coupeuse de tête et élue à vie, jamais n’atteint notre oreille ou notre rétine. Et comme disait le poète : « on nou di pa tous ».

Cette version officielle à Bethléem est souvent accompagné d’une diatribe négationiste. On nie les accusations, les plaintes, les faits… Ce relent négationiste, Autrement appelée technique du pet buccal, tend à prendre les gens pour des jambons. C’est la technique de cour d’école par excellence. Nier une chose fermement, surtout devant l’évidence, ou proclamer dans une excrétion jubilatoire une chose dont on sait pertinent qu’elle est fausse.

La funeste vocation de la version officielle de la mise au placard de l’ancien prieur, est avant tout d’enterrer la vérité et tout les moyens sont exploitables. En théorie donc, on voit mal comment la version officielle bien ingérée et digérée puisqu’imposée, criée, hurlée, et bientôt peut être chantée à la liturgie pourrait se fissurer devant nos yeux. La seule solution à mes yeux est d’avoir accès à la véritable information. C’est peut être ce que propose ce blog à travers les divers témoignages même si tous ne se valent pas.

Conclusion lapidaire sur la version officielle : ne prenez jamais une version officielle pour argent comptant.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)