Poster un message

En réponse au message :

« Casseroles » et armada de moyens déployés

Le mardi 3 mars 2015

Vous n’êtes donc pas « colère » mais plutôt en charge de défendre des communautés considérées comme déviantes depuis longtemps.

La France a ratifié la Convention d’Istanbul en août 2014. Y sont définies des violences faites aux femmes, que subissent aussi des hommes même si leur nombre est moins important dans les statistiques : violences sexuelles et violences psychologiques. C’est dans ce contexte d’orientation mondiale, qui ne concerne pas que les lointains, que l’Eglise s’est penchée, et se penche, sur le premier type de violences par rapport à la communauté st Jean et sur le deuxième type de violences par rapport à la communauté de Bethléem, avec dans les deux cas une spiritualité qui pose question.

Lorsque le père Auzenet suggère d’enfermer des malfaisants dans un prieuré, avez-vous saisi que l’humour peut permettre d’aider à supporter ce qu’on entend en termes de « cas lourds » ?

Le petit peuple de Dieu n’a pas toujours les moyens d’aller à Rome se faire entendre. Cependant, ayant l’habitude dans la vie courante de protéger ses enfants ou de contester une amende injustifiée, il trouve qu’il paie bien cher le silence de prélats.

S’il y a parfois prescription sur le plan juridique, l’ajustement à la vérité ne connaît pas de limite temporelle.

Merci à ce site de permettre à ceux qui savent d’avoir le courage de mettre en garde.

La différence symbolique entre St Jean et Bethléem, en termes d’images qu’elles produisent, est que pour la première communauté on y voit les personnes de face et que pour la deuxième on y voit les personnes de dos. Envers de la même médaille, car les fondateurs étaient proches ? Il y a donc deux manières différentes d’approcher et de traiter les problèmes internes à ces communautés, mais avec la nécessité de lire ce qu’elles ont pu produire pour comprendre dans quel type de spiritualité elles s’inscrivent. À bon entendeur !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)