Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : les révélations accablantes d’un ancien supérieur

Le jeudi 11 juin 2015

Je ne trouve pas qu’on s’éloigne du sujet. C’est très intéressant de voir comment on essaye de se dépatouiller entre sainteté et déséquilibre psychologique. Je lance une hypothèse : Et si le problème n’était pas de savoir faire la différence (entre sainteté et déséquilibre) mais de ne pas parvenir à les concilier ? Qu’est-ce que le déséquilibre et qu’est-ce que la sainteté ? Et si Marthe était effectivement une femme malade, hystérique, névrosée ou autres problèmes (qu’on rencontre du reste souvent dans les personnalités de saints analysées d’un point de vue psychologique) et une sainte aussi ? Et si la folie humaine laissait la place autant à la Grâce de s’infiltrer dans les blessures qu’à l’action du Démon et que ces gens étaient plus que d’autres le lieu d’une bataille entre ténèbres et lumière ? Et si le problème venait d’avantage encore du regard que les autres ont sur ces gens : ils entrent dans leur jeu narcissique et mégalomane, voient ces gens comme des saints (en confondant sainteté et perfection), occultent volontairement le côté malade et, se faisant, enfoncent ces saints dans leur maladie ou leur folie, jusqu’à en faire parfois des monstres et plus du tout des saints ? Parce que nous sommes immature et avons besoin de figures sans failles qui nous guident, comme l’enfant qui idéalise ses parents et vit dans un monde dichotomique entre les gentils et les méchants…Arrêtons tout d’abords de croire que la sainteté équivaut à la perfection, n’est-ce pas ? Elle est l’Esprit Saint qui passe à travers les blessures ET cela ne doit pas empêcher la recherche de clairvoyance des jeux inconscients pour aller vers la guérison et devenir de sains saints. Mais sur ce plan là, l’Église a une grande et grave longueur de retard. Qu’en pensez-vous ? (Macha Chmakoff dans « le divin et le divan » ouvre la voie)

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)