Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : les révélations accablantes d’un ancien supérieur

Le jeudi 11 juin 2015

A colère : et qui vous disait que c’était difficile ? Ce n’est pas parce que vous vous mettez souvent en difficulté que l’on doit forcément vous imiter… Et votre résolution de ne plus intervenir sur ce site, où est-elle passée ? :)

A sérénité : pardon de vous répondre sans détour, chère amie. Mais si l’on vous présente deux personnes qui toutes les deux prétendent faussement vivre dans l’inédie, être paralysées, être aveugle etc… et que l’une d’entre elle dise des merveilles sur l’Immaculée Conception, cela vous suffirait-il pour la suivre ? Il vaudrait mieux pour vous de n’apporter de crédit ni à l’une ni à l’autre, pour ne pas cautionner leurs mensonges. C’est pourquoi l’Eglise est tellement prudente avec le surnaturel et la sainteté. C’est pourquoi il est très nécessaire d’être prudent avec le cas de Marthe Robin. Il me semble avec frère Philippe de la Face de Dieu que le père Finet, mis devant l’évidence du mensonge de Marthe, aurait du « jeter le manteau de Noé » sur toute cette affaire (cf son article), et conduire Marthe dans une maison de santé, ce qu’il n’a pas fait par fierté. Et peut être effectivement que dans un lit d’hôpital, loin de ses admirateurs, Marthe avec toutes ses névroses, hystéries que sais-je, aurait mené une vie sainte, comme vous le soulignez … C’est possible, avec la grâce de Dieu, avec l’aide des sacrements… mais dans la VERITE !

Et voilà ce qui nous occupe au sujet de soeur Marie (Odile Dupont-Caillard) : quand les conséquences pour autrui sont si douloureuses, alors évitons de parler de sa sainteté trop vite, et prenons soin des victimes ! C’est quand même cela, le bon sens. Bien à vous+

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)