Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : attention !

Le lundi 22 juin 2015

« Tous sont là pour des raisons différentes », écrivez-vous à la fin de l’histoire. Et aucun n’est donc semblable quand il arrive. Devenir semblable est-il un but à poursuivre à Bethléem ?

A relier avec ce propos tenu en homélie de pré-Carême :

  • Attention au démon qui nous distingue « tu n’es pas comme les autres, tu es différente » et qui nous isole de la communauté.

Les responsables de Bethléem sont-elles donc favorables au clonage spirituel ?

On repère, au fil des lectures de propos tenus à Bethléem, une volonté excessive d’uniformisation qui ne contribue pas à l’unité tant prônée. L’invitation à « être défigurée » ou à « perdre la face » pour « se configurer au Christ » pourrait s’entendre à un certain niveau. Mais elle perd toute sa valeur spirituelle quand on lit aussi qu’ « il ne faut pas chercher à amoindrir la parole de Dieu et la parole des responsables ou à les changer, car ce sont les envoyés de Dieu qui me les disent pour ma sanctification. »

Envoyés de Dieu, ces responsables ? Quand elles invitent à « recevoir le Christ Total », comment ne pas se demander si leur vision ne frise pas le totalitarisme évoqué dans l’histoire précédente ?

D’autres que moi étudieront, je l’espère, ce qui peut s’apparenter à des méthodes d’aliénation. Il me semble en avoir trouvé une clef dans un propos d’une responsable disant à ses sœurs ceci, lors d’une rencontre fraternelle : « Jésus n’a pas eu de vie propre. » On retrouve d’ailleurs le même discours tenu par une responsable des études, à propos de Marie : « Marie n’a pas eu de vie spirituelle propre. C’est cela être vierge. »

Enfin, la mort de saint Pierre, la tête en bas, est justifiée ainsi : comme saint Pierre, je dois « avoir mes idées retournées. Si saint Pierre a été crucifié la tête en bas, c’est pour attester qu’il y a un changement de mentalité, un renversement de ma sensibilité, de mes pensées, pour que mon cœur profond soit vraiment mon axe et mette mes pensées en silence, sinon on ne peut pas avancer bien loin. »

Pourquoi des responsables se permettent-elles de dire des choses pareilles ? Jésus sans vie propre, Marie sans vie spirituelle propre ? Et ignorent-elles le pourquoi historique du crucifiement de Pierre la tête en bas ? Une personne à qui je demandais ce qu’elle en comprenait, m’a répondu immédiatement : « c’est du bourrage de crâne inversé ».

Cela ne déménage-t-il pas sérieusement dans cette communauté ? Je n’invente pas le terme de « déménager » puisqu’il est dit par une responsable à propos de Marie qu’ « elle est déménageable. » Cela explique-t-il que des sœurs soient déménagées, du jour au lendemain, d’un monastère à l’autre, puisqu’il faut être « déménageable » comme Marie ? Que d’autres se mettent à fuir, par des dérèglements psychologiques graves, leur identité propre, et donc à déménager ? Ou cherchent, dans le meilleur des cas, à s’enfuir concrètement pour retrouver de la santé spirituelle ?

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)