Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : attention !

Le vendredi 26 juin 2015

Il serait cependant très erroné d’attribuer cette « dépersonnalisation » à la vie de silence et de solitude (que Bethléem n’a d’ailleurs touché qu’en surface, pour ne pas dire en apparence). Cette caricature est malheureusement une des grandes illusions de Bethléem. A ce sujet, il suffit de relire les propos de Guy qui datent du début de l’année.

Le véritable esprit de solitude produit des fruits tout à fait contraires à ceux que produit l’endoctrinement de Bethléem.

Je pense que l’avancée dans le sens de la solitude a fait craindre aux dirigeants de Bethléem que les sœurs allaient devenir trop « personnelles » ; d’où ce matraquage… Par ailleurs, sœur Marie avait une notion de la personne très confuse et disait que le Christ était une personne « humano-divine », ce qui est, en soi, une hérésie (cf. CEC 466). Et cela est dit non seulement dans ses homélies, mais aussi dans les Constitutions (ce qui prouve qu’aucun théologien sérieux ne les a lues). Un étudiant en théologie qui dit cela est collé à son examen…

Du reste, il ne faut jamais oublier que Bethléem est un système où tous les éléments se tiennent… et que le but de cette pseudo-mystique est l’asservissement des membres envers leurs chefs sous prétexte de « l’obéissance sanglante » et la « disponibilité inconditionnelle à tout » (sic. sœur Marie) - l’univers ou la personne ne compte pas autant que tel, mais autant que la pièce d’engrenage dans un « projet » que, seuls, les « privilégiés » peuvent en saisir les contours…

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)