Poster un message

En réponse au message :

Interview d’un moine chartreux

Le mardi 7 juillet 2015

« Pour certains, on a “ tiré ” d’eux tout ce qu’on pouvait, et quand ils ont osé une pensée, un jugement non orthodoxe …, ils ont été rejetés ».

C’est exact et je ne dirais pas « pour certains », je dirais « pour à peu près tous ». Et cependant, et pour ma part, je n’ai pas observé ce phénomène à l’égard des chartreux. En tout cas, je n’ai rien vu ou entendu allant en ce sens lorsque j’étais dans la maison. Au contraire.

« J’ai vu arriver pour un premier séjour la sœur du Père Général dont Barbara parle. Peut-on affirmer pour autant qu’il l’ait envoyée à Bethléem ? »

Oui, je l’affirme. J’ai longtemps vécu avec elle et je le tiens de sa bouche. (Et bien sûr, elle est aussi venue librement, elle n’était pas sous contrainte …).

« Sœur Marie brodait toujours et la recension qu’elle … faisait n’avait pas grand’ chose à voir avec la réalité. »

Sœur Marie construisait beaucoup. Je ne dirais cependant pas que sa construction n’avait rien à voir avec la réalité. Ce n’était ni un délire ni des inventions gratuites. C’était plutôt une interprétation hyper-spirituelle ou hyper-spiritualisante d’évènements ou de circonstances parfois tout simples. En fait, c’était un effort de compréhension spirituelle du cours des choses.

L’élément de départ restait toujours présent ; Sœur Marie ne cherchait d’ailleurs pas à l’occulter et il était généralement très visible et facile à retrouver, surtout pour qui la côtoyait fréquemment et connaissait le cheminement habituel de sa pensée.

Par ailleurs, l’élaboration se faisait progressivement, sur la durée et au fil de la réflexion. Dans un premier temps, Sœur Marie lâchait « tout cru » les choses qui l’avaient frappée ou désarçonnée ; Au point que j’ai parfois entendu l’une ou l’autre prieure lui reprocher de trop en dire à la communauté …

Sœur Marie ne cherchait absolument pas à se mettre en valeur en pensant les choses de cette façon. Il ne s’agissait pas d’elle : C’était l’œuvre de Dieu qu’elle cherchait à discerner. Et comme l’œuvre de Dieu ne peut être que merveilleuse …

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)