Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : les révélations accablantes d’un ancien supérieur

Le samedi 16 septembre 2017

… une maladie que l’on appelait « le virus » et qu’un médecin m’a dit avant que la sœur qui m’accompagnais arrive de garer la voiture « Je ne crois pas en cette maladie »

Bonjour Ana, Je tombe par hasard sur votre post qui date un peu déjà. Si cela peut vous aider, le « virus » était en fait une intoxication aux métaux. A Currière, l’eau provenait d’une source locale. C’était une eau très pure et, de ce fait, elle se chargeait en métaux lorsqu’elle passait dans les canalisations : oxyde de cuivre, de zinc, de plomb … Une eau moins pure, calcaire par exemple, ne se serait pas chargée de cette façon. Tout le monde était fatigué - parfois très fatigué, selon les personnes - on ne comprenait pas pourquoi. Les absences aux Matines se multipliaient. Bref, on s’empoisonnait. Comme les recherches d’infection microbienne ne donnaient rien, Sœur Marie (qui avait l’obsession des microbes) a décrété qu’il s’agissait d’un virus. L’eau était analysée régulièrement mais on n’y recherchait que des germes et on ne trouvait pas grand ’chose. Dans la communauté, il y avait une sœur qualifiée en chimie qui disait souvent que, dans l’eau, il fallait rechercher les métaux. Mais on ne l’écoutait pas : c’était une sœur de la base, pas très bien cotée, elle n’avait rien à dire. On a beaucoup tardé à faire l’analyse, je pense qu’on l’a faite quand le conseil est venu de l’extérieur. Voilà, si cela peut vous aider …

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)