Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : les révélations accablantes d’un ancien supérieur

Le dimanche 30 novembre 2014

Pour l’avoir vécu dans un ordre multiséculaire, je dois sur ce point donner raison à Maurizio : des constitutions ad experimentum qui se prolongent d’une dizaine d’ années après la date de péremption  ;) ce n’est pas significatif, ça arrive. Tout comme Rome peut mettre trois à quatre mois pour traiter un dossier urgent … ben oui, c’est comme ça.

Par contre, Maurizio, des dérives sectaires à l’intérieur de l’Eglise catholique, cela aussi je l’ai vécu, cela aussi ça existe. Et si ces situations perdurent et se répètent sur plusieurs décennies, justement, c’est parce que des prélats ont la même réaction que vous en ce moment : ces personnes exagèrent, elles n’étaient pas à leur place, cette vie ne leur convenait pas, ce sont des médisances, etc.

Des pervers narcissiques manipulateurs, on en rencontre dans tous les milieux, y compris les milieux religieux. Et il suffit d’avoir une personnalité comme celle-là à la tête d’un mouvement pour qu’il dérive. Au lieu de parler à un garde suisse, parlez plutôt à des religieux de tous les ordres et congrégations, à des supérieurs majeurs. Si vous êtes de la boutique, ils vous déssilleront les yeux. Désolée de vous décevoir, mais le Père Noël, la petite souris et la cloche de Pâques, eh ben, c’était pas vrai ! Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)