Poster un message

En réponse au message :

Communauté de Bethléem : les révélations accablantes d’un ancien supérieur

Le dimanche 30 novembre 2014

Il me semble que ce ne soit pas de Dieu que l’on se répondent en s’insultant de la sorte. Bethléem a la plus belle règle de vie que je n’ai jamais lue. Le problème, c’est qu’elle est unique en son genre et qu’elle s’écrit avec la vie. Une règle de vie contient un directoire et des constitutions. Les constitutions donnent le sens spirituel et le directoire le cadre de vie dans lequel cela est vécu. La règle de vie de Bethléem a fait l’admiration de Benoît XVI et de Jean-Paul II. Mais elle ne cadre pas dans le schéma habituel. Je n’ai rien lu dans ces 900 pages qui puissent être contraire à la foi. La difficulté, c’est qu’il y a 900 pages. Mais ces 900 pages se répètent et creusent une théologie qui n’a pas son égal. Elle est originale, mais cette règle de vie peut passer au peigne fin sans trouver de failles. Ce que reproche Fabio, ce n’est pas ce qui est écrit, mais la façon dont il perçoit qu’elle est vécue. Bethléem est une communauté de droit pontifical. Le problème évoqué par Fabio n’est pas celui de la reconnaissance pontifical. Mais celui de la toute puissance de la prieure générale. Ceci dit, j’ai vécu 12 ans à Bethléem, je ne partage pas tout ce que dit Fabio, bien que je ne rejette pas tout non plus. J’ai été consacrée à la Vierge bien avant de connaître Bethléem. J’ai été consacrée par ma mère aussitôt baptisée et cela a eu une forte incidence dans ma vie. La Vierge m’a toujours été très présente et a toujours exaucé mes prières bien avant que je connaisse ce que signifiait 1+1=2. Je me suis sentie chez moi, chez Marie à Bethléem. Le caractère marial y est distinctif. Ce qui concerne la théologie de Bethléem, rien y est reprochable. C’est Jésus qui dit :« Qui veut me suivre, qu’il se renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. » Ces paroles sont dures et Jésus a été crucifié.

Moi, j’ai été en crise bien avant d’entrer à Bethléem. J’ai expérimenté la peur et l’angoisse bien avant d’entrer à Bethléem. Bethléem m’a fait passer du psychisme au spirituel et je peux vous garantir que je n’ai besoin ni de psychanalyse, ni de rien. Je vais vous raconter quel fut le premier jour où j’ai compris que les soeurs n’étaient pas parfaites. C’est le jour où j’ai revêtu un habit religieux. Ce jour-là, j’ai examiné ma conscience et j’ai vu que j’étais pécheresse. Je n’ai attendu de personne d’être parfait.

Un chose dont je suis certaine, à Bethléem, au moins, tous essaient. S’il y a des points sur lesquels ont peu faire des reproches, il n’y en a pas moins sur lesquels on peut s’appuyer. Une chose dont je suis vraiment certaine, c’est qu’elles ont vraiment essayé de m’aider et n’ont rien épargné pour le faire. La liste serait longue.

Ma vie n’est plus la même depuis que je suis passée par Bethléem. Les enseignements de soeurs Marie me restent gravés dans le cœur, c’est ma sainte préférée. Personne n’a rempli mon cœur d’une théologie aussi profonde et jamais rien, depuis mon retour dans le monde sécularisé, jamais rien que je n’aie appris là-bas n’a été compris par mes pairs comme une hérésie, mais au contraire, cela leur a été édifiant.

Je prie pour que Bethléem se remette en cause sur ses erreurs, j’ai souvent reçu des demandes de pardon de mes prieures, je suis certaine que soeur Isabelle est la première à battre sa culpe.

Bon Avent !

L’Évangile est un Évangile de joie !!! La bonne nouvelle est que Jésus a pris sur lui tout nos péchés pour que nous soyons revêtus de sa divinité (Saint-Athanase) Alors en ce temps de préparation de Noël, cherchons plus ce que nous avons fait pour blesser Bethléem que ce que Bethléem a fait pour nous blesser. Je peux vous garantir que j’ai de quoi battre ma culpe moi aussi.

Les textes de la liturgie de ce premier dimanche de l’Avent sont particulièrement beau… Ah ! si le Ciel se déchirait ! Et oui, le Ciel s’est déchiré !!! Jésus est venu, c’est Lui et c’est TOUT !!!

C’est mon TOUT !

Dieu premier servi. Et je n’ai manqué de rien ! Merci mon Dieu, Merci mon Dieu pour tout ce que j’ai reçu à Bethléem, je ne pourrai jamais rendre le millième du quart.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)