Poster un message

En réponse au message :

Dernier message de Frère Silouane

Le samedi 6 décembre 2014

Dans son message à frère Longin du 4 décembre, Fabio B. réhabilite entièrement l’ancien prieur pour crédibiliser son document de 50 pages et accuser les sœurs d’une main mise sur les frères et démontrer que Bethléem est en plein dans les dérives sectaires.

  • Je dois démentir ces affirmations et redire que malheureusement l’ancien prieur a fait dévier la communauté des frères dans un idéal humain coupé de l’Évangile et qu’il s’est ingéré dans le gouvernement des sœurs.
  • La période qui a suivi, à partir de 2001, a été difficile pour les frères, après le monarchisme quasi absolu de l’ancien prieur, et par le fait que les relations entre frères et dans le Christ étaient devenues quasi inexistantes à cause de ce contrôle qui avait stérilisé les relations. Je regrette beaucoup de devoir dire tout cela, mais je dois rétablir la vérité.
  • Il n’est pas possible de parler de tout cela (ni du texte de Fabio B. avec toutes ses accusations, ni de répondre aux différents intervenants) sur la “place publique” d’internet, on ne peut discuter ainsi, de plus dans l’anonymat de beaucoup qui se cachent sous des pseudonymes, mais que l’on reconnaît bien en général. La relation de personne à personne est faussée. Les faits discutés sont souvent déformés, tordus, mal interprétés et manquent de références solides. Souvent ce n’est pas un débat, mais un étalage de convictions acharnées. En conséquence, ceci sera ma dernière prise de parole sur ce site, et quelques soient les réactions qui pourront suivre ce message, je ne compte plus intervenir sur internet.
  • Pour ceux qui veulent sincèrement avoir des réponses aux questions soulevées par le texte de Fabio B. sur la Communauté de Bethléem, frères et sœurs, je renouvelle la proposition faite à la fin de ma première réponse. Vous pouvez écrire à l’adresse suivante : Frère Silouane - complément de réponse Currière-en-Chartreuse 38380 Saint Laurent du Pont.
  • Je me permets aussi de rappeler que la Conférence des Évêques de France a récemment créé un bureau spécial dédié à la question des dérives sectaires, auquel tous ceux qui pensent avoir été victimes de tels agissements peuvent s’adresser. Il est toujours possible également de s’adresser à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, qui a déjà traité les dossiers de Fabio B. et de l’ancien prieur et qu’il est difficile de soupçonner de corruption, quoi qu’on puisse en dire sur ce site.
  • Faire la vérité ne peut pas se faire dans l’anonymat – les masques doivent tomber –, mais dans une rencontre de personne à personne, à visage découvert sous le regard du Christ, avec des faits objectifs. Car il ne s’agit pas de défendre des thèses ou des opinions, mais de faire la vérité à partir de faits réels. C’est pourquoi une confrontation devra avoir lieu et nous allons bien en trouver la modalité. La meilleure ne serait-elle pas celle de l’Évangile : « Si ton frère a quelque chose contre toi, va d’abord te réconcilier avec ton frère… » « S’il ne t’écoute pas, prends avec toi un ou deux autres, pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins… » (Mt 5, 23 et 18, 16)
  • Mon souhait dans tout cela est que le Christ grandisse en nous tous, Lui qui est la Vérité et dont nous voulons être les disciples en nous détachant de ce qui Lui est contraire.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)