Poster un message

En réponse au message :

Dernier message de Frère Silouane

Le dimanche 7 décembre 2014

Frère Silouane il est bon de vous voir là à nouveau.

Avez-vous compris que l’objectif c’était de rendre publique une situation qui a été tenue cachée et que certains silences ont permit qu’elle en demeure ?

Le message de Fabio était adressé surtout aux parents et amis des frères et soeurs afin de les éveiller à des situations graves dans la communauté de Béthléem. Il me semble que vous vous êtes compliqué la vie quand vous avez essayé de tenir le torrent des faits qui vous avaient échapaient de la main.

Aurait été si simple de résoudre votre problème. Je donne un exemple :

« Soeur Marie disait : Bethléem c’est la seule et véritable Église. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« Soeur Myriah s’est suicidé au monastère. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« Des soeurs sont venues vivre avec les frères dans leurs monastères. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« Soeur Isabelle a une villa à elle seule près de Jéricho. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« Les grandes sommes qui vont d’ici là. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« Des soeurs sans aucune préparation qui deviennent »anjes« des autres. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« Le viol dans La confession à la Vierge. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

« La formation au sacerdoce des frères est presque inexistante. » Et vous n’aviez qu’à dire : « Ceci c’est faux ! »

Et ainsi de suite, point par point

Aurait été si simple Frère Silouane. Mais cette simplicité des vrais vous ne pouvez pas l’assumer car vous n’auriez qu’à dire : "Ceci c’est vrai !

Alors vous voyez que vous aussi vous êtes pris par un système qui ne vous permet plus de reconnaître la vérité des faits connus et témoignés par d’autres.

Lâché tout ce monde de mensonge et apparence. Venez à la simplicité des enfants qui reconnaissent leur impuissance et demandent de l’aide.


Par rapport à votre dernier message avec ses exigences me il paraîtt plutôt comme une évidence de votre incapacité au dialogue ouvert et transparent.

Vous dites : « Il est difficile de soupçonner de corruption dans la Congrégation des Réligieux. » Oui, bien dificille, et plus encore, bien triste, mais cela ne demeure pas moins vrai vous savez. Où il y a des hommes il y a du péché.

Pour finir je vous demande pardon car j’ai était une de ceux qui ont soupçonné que vos paroles étaient écrites par soeur Isabelle. Cependant vous vême vous vous rendez compte que vos êtes devenu bien semblale à elle en vos expressions. Et quand vous êtes venu défendre soeur Isabelle, tel un chevalier épée à la main défendre l’honneur de la dame outragée, cela m’a touché.

Bon retour à votre solitude et puisque c’est votre dernier message on se trouvera au ciel. Et priez pour moi, moi priant pour vous aussi.

Maria

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)