Poster un message

En réponse au message :

Droit de réponse du prieur des frères de Bethléem

Le samedi 22 novembre 2014

J’ai également vécu et … souffert plus de 20 ans à Bethléem, et je voudrais apporter quelques précisions que Frère Silouane semble ignorer , mais il est vrai qu’il est arrivé après l’ex prieur général qui l’ a accueilli et lui a donné son beau et nouveau nom.

Il faut savoir que la fondatrice ne s’est jamais cachée de vouloir des frères « parce que c’était nécessaire pour être reconnu à Rome » . Elle était bien consciente du grand cas que le Vatican fait des femmes et elle le disait sans détour.

Frère Silouane, ignorez-vous que « l’ex prieur despote et tyrannique » a été propulsé, nommé prieur général par la sœur Marie alors qu’il n’avait pas 2 ans de noviciat ? Dans la foulée il a fait profession perpétuelle .. Droit canon où es-tu ?

Mais il y avait urgence ! Le premier prieur avait fais son sac la nuit de Noël au bout de 2 ans. A une ex sœur croisée dans le monastère bénédictin où il a passé les 30 dernières années de sa vie, il a expliqué qu’il n’en pouvait plus du « despotisme » de sœur Marie , d’être réveillé à minuit pour aller travailler avec elle lors de ses insomnies et elles étaient fréquentes . J’ai toujours entendu dire par des personnes le connaissant que c’était un moine, un ascète même.. Après sa fugue on a dit qu’il était alcoolique , car si on quitte Bethléem on est souvent sali.

Il faut également savoir que le prieur ex claustré avait été pressenti depuis longtemps :il était de bonne famille, présentait bien, avait fait de bonnes études.

J’ignore comment il a été traité par sœur Marie, mais je peux affirmer qu’elle avait beaucoup d’estime pour lui, qu’elle le respectait, qu’elle en parlait en bien , même si elle ne pouvait s’empêcher de souhaiter le dominer c’était dans sa nature, elle devait mettre sa marque partout mais cela est un autre sujet.

Mais lui faisait partie des rares vrais hommes de la communauté, pardon aux autres frères ! mais c’est vrai qu’à Bethléem les femmes dominaient les hommes avec les conséquences à la clé . Donc il résistait.. Ainsi elle espérait qu’il accepterait un jour que les frères aient la couronne de cheveux comme les moines des années 50, elle n’a jamais obtenu gain de cause !

Par ailleurs j’ai entendu à diverses reprises la fondatrice dire qu’après sa mort ce serait frère P. qui serait le prieur général de tout Bethléem frères et sœurs. Personnellement cette perspective ne me plaisait pas du tout , mais on ne nous demandait pas notre avis.

2 ou 3 ans avant sa mort elle l’ a de nouveau affirmé devant les sœurs du conseil , moi même j’étais dans le circuit pour préparer un repas. Je peux affirmer que l’actuelle prieure générale a littéralement changé de couleur , ce qui explique peut être certaines mises au placard peu de temps après les obsèques de sœur Marie.

L’ancien prieur avait sans doute des défauts mais il est injuste et mensonger de l’accabler ainsi. « Il n’avait rien demandé ». Un frère, aumônier dans un monastère où je vivais, a eu l’occasion de me dire « que si quelqu’un voulait faire un noviciat c’était bien lui » Or, il en a été privé et s’est retrouvé avec des responsabilités pour lesquelles il n’avait pas été préparé. Et, quand on a connu le fondatrice on peut se demander quelle tyrannie il a lui même vécue.

Enfin je voudrais dire à Frère Silouane que j’ai cherché en vain dans son droit de réponse

ne serait-ce qu’un peu de bienveillance

un peu de douceur évangélique

un peu de « si on te frappe sur la joue tends l’autre »

un peu du parfum des Béatitudes , alors qu’il écrit au moment de la Toussaint …

Mais c’est aussi cela Bethléem,

il faut voir l’envers du décor,

les coulisses du théâtre ,

et on ne les connait que lorsqu’on a vécu à l’intérieur de cette communauté qui, c’est vrai nous a séduits et que pour mon compte j’ai même « adorée » , trop d’ailleurs.

Oui , que les bonnes âmes qui prennent fait et cause pour cette communauté sans savoir de quoi elles parlent , entendent, écoutent ceux et celles qui y ont perdu leurs plus belles années , car c’est bien de cela qu’il s’agit .

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)