Poster un message

En réponse au message :

Droit de réponse du prieur des frères de Bethléem

Le lundi 24 novembre 2014

Frère Silouane invite à rejoindre leur site internet ou les monastères. À quoi bon ?

Le problème intrinsèque de la communauté de Bethleém c’est la duplicité, la façade éblouissante et l’intérieur cancéreux.

Une chose c’est la beauté des lieux et des soeurs, celle de l’artisanat et la chaleur de l’accueil dans les parvis des monastères.

Autre chose c’est ce que les soeurs vivent absolument seules dans le creux de leur cellule, livrées à elles mêmes. Ou dans le reservé de la communauté ou personne d’autre jamais est rentrée et la supérieure est un demi dieu.

C’est dans ce lieu strict et fermé sur soi-même que les soeurs sont manipulées psicologiquement et afectivement. C’est dans cette sacrée clôture que les soeurs sont oubliées, usées, controlées, leur dignité humaine piétinée.C’est dans le plus secret de la communauté que les larmes du désespoir sont versées.

Le délicat c’est que même á l’intérieur la beauté est aussi présente et elle anesthésie les consciences et donc on est soi-même double.

Consciement ou non, plus à l’intérieur la chose va mal, plus la façade resplendit.

On ne voit pas cela ni sur le site internet ni à l’accueil des monastères. Double visage. L’un on le voit sur le site internet et aux porteries des monastèeres. L’autre on le voit dans las revelations de Fabio B. et d’autres ex-frères et soeurs.

Qui délivrera la Communauté de Béthléem de cette situation ?

(Excusez-moi les fautes je ne suis pas française.)

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)