Poster un message

En réponse au message :

Réponse de Maurizio

Le vendredi 5 décembre 2014

« Donc mon tacle sur la thèse de Xavier c’est effectivement limite mais j’ai horreur des personnes qui s’autocitent (c’est comme les autolikes sur Facebook si vous voyez ce que je veux dire). »

Ah, Maurizio, si vous n’existiez pas, il faudrait vous inventer !

Lorsque je partage un travail universitaire pour étayer mes propos sur la valeur épistémologique des études sur le sectarisme… vous considérez que je « m’auto-cite ».

Là, je dois avouer que votre cas m’inquiète de plus en plus…

Peut-être un cas de projection ? Je ne vois que ça.

La projection : transposition sur autrui d’un mouvement psychique

Une personne en proie à des pulsions, des pensées, des désirs qu’elle ne peut reconnaître pour siens utilise un mécanisme de défense essentiellement imaginaire : elle les déplace sur autrui. C’est ce que la psychanalyse nomme projection. Il s’agit de l’une de nos réactions archaïques, présentes dès les premiers stades du développement, que le moi ensuite intègre et met en œuvre pour se protéger. A priori normale, sinon nécessaire, la projection devient trouble psychique lorsqu’elle revient en boomerang sur son auteur sous forme de délire paranoïaque, phobies handicapantes ou jalousie extrême.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)