Poster un message

En réponse au message :

Témoignage d’Hélène : le monde si étrange de Bethléem

Le vendredi 5 décembre 2014

Fouad,

Voir votre prénom écrit ici m’a surpris. Savez-vous que l’évêque de Jérusalém, celui de soeur Isabelle, qui est aussi un de ses grands amis, s’appelle lui aussi Fouad ? Qu’il n’est plus jeune ainsi comme vous ? Qu’il a été surement témoin de certaines choses ainsi comme vous ? C’est curieux n’est-ce-pas ?

Mais je suis sûre que ce n’est pas la même personne, vous et Monseigneur Fouad Twal. Vous savez pourquoi ? Parce que Mgr Fouad Twal aurait de l’inquiétude en son cœur et il se poserait sérieusement des questions. Il se demanderait :

« Est-ce possible que ces choses puissent arriver dans mon diocèse ? Quelques soeurs, et surtout soeur Isabelle, peuvent-elles être sous l’emprise d’un esprit manipulateur pour garantir un prestige quelqu’onque ? »

« Mon Dieu, est-ce qu’il y a dans mon diocèse des petites soeurs, quelques unes bien jeunes, qui peuvent ne pas être respectées dans sa liberté intérieur en son chemin avec Toi et qui sont en train de souffrir affreusement sans savoir même nomer sa souffrance ? »

« Est-ce que j’ai bien veillé à ce que dans les communautées les petits soient écoutés, les Constitutions apliquées, les sacrements respectés et le for interne préservé ? »

« Est-il possible que toutes ces accusations soient faites et que je ne sache rien ? »

« Mon Dieu, est-ce que moi-même j’ai su garder le distance nécéssaire pour ne pas prendre le parti des puissants mais j’ai toujours demeuré attentif aux dangers qui peuvent s’insidier dans les monastères de clôture ? »

« Mon amitié avec soeur Isabelle n’est-elle pas un peu envaïssante devant la communauté, ce qu’aura empêché certaines soeurs de me demander de l’aide ? »

Est-il possible que nous, des évêques et des cardinaux nous nous sommes laisser tromper par les belles paroles et les beaux cadeaux de quelques réligieuses ?

« Mon Dieu, où est la vérité en tout cela ? Comment faire pour que ces choses là n’arrivent plus ? Qu’est-ce que je dois faire pour que ceux qui souffrent puissent trouver la joie de vivre ? »

Celles-ci seraient les questions que Mgr Twal se poserait. Il n’irait sûrement pas s’attacher à savoir qui était la soeur qui était avec Fabio le jour tel à l’endroit tel pour faire telle chose, comme s’il voulait savoir plus pour controler mieux.

Vous savez Fouad, vous n’aurez pas de réponse à votre question. Espérions que Mgr Twal trouve la force pour se poser les nécéssaires.

Maria

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)