Poster un message

En réponse au message :

Pour l’amour de l’Eglise

Le vendredi 9 janvier 2015

Les propos qui vont suivre ne suivent qu’un seul but : alimenter un débat sérieux, loin des passions, et au service de la vérité.

Qu’il me soit permis en préliminaire, d’indiquer que ma rencontre avec la communauté de Bethléem remonte à l’entrée d’une de ma soeur il y a maintenant 7 ans…elle n’est désormais plus la seule de ma famille à y avoir trouvé son plein épanouissement…Je connais bon nombre de personnes extérieures qui y ont trouvé et continuent d’y trouver un espace de soutien, de réconfort, sans parler d’autres pour lesquelles Bethléem a été le lieu d’une conversion radicale au Christ. Je ne compte pas ici « démonter » un à un les arguments de ceux qui dénoncent une dérive sectaire au sein de cette communauté. Etant moi même extérieur à cette communauté, je me garderai bien, dans un soucis d’honnêteté intellectuelle, d’entrer dans un débat manichéen de type « pour ou contre » Bethléem, une telle posture me semblant pour le moins sinon puérile, en tout cas bien peu catholique du point de vue de la recherche de la vérité.Comment en effet une personne n’y ayant pas vécu de l’intérieur pourrait elle se permettre de juger cette communauté sur la seule base de ses sentiments, de son histoire ou même de témoignages, sans risquer contrevenir à l’objectivité et à la prudence les plus élémentaires ?! Je pense que la méthodologie doit ici reposer d’abord et avant tout sur un soucis « froid » et brut de la vérité, dégagé de tout sentimentalisme. Or, sur ce point, si les accusations portées méritent notre attention, il semble bien, à la lecture des commentaires et de certains (j’insiste sur le « certains »…) témoignages, que la préoccupation de quelques uns ici, loin de viser à une amélioration au sein de Bethléem, s’apparente davantage en une entreprise de démolition et de dénigrement public de la congrégation : la vengeance n’est jamais bonne conseillère et encore moins un gage de vérité ! Oups je risque là l’accusation d’« agressivité » ! Mais tant pis…

Les arguments à charge de Bethléem ne me laissent pas indifférent car là où il y a blessure, il doit y avoir miséricorde, écoute et compassion.Ils ne me laissent pas indifférents non plus car comme indiqué précédemment, j’y ai des soeurs et des amies. Simplement, à partir de mon vécu avec ces personnes, voici ce que je peux affirmer :

  • si Bethléem est une secte, alors comment se fait il que mes soeurs aient toujours gardé leur personnalité, leur joie de vivre et leur bonne santé ? Je précise au passage que JAMAIS elles ne se précipitent sur un téléphone portable pour appeler. Tout au plus aiment elles se mettre à distance et converser de la sorte : est ce le signe qu’elles veulent s’enfuir ???Va t on me dire qu’elles sont sous emprises les pauvres et qu’elles ne se rendent plus compte ??? Mais dans quel monde vivent certains ?!
  • Oui la délicatesse est reine à Bethléem, mais jamais exessive et envahissante. Oui les soeurs sont souriantes et donnent envie. Ne faut il y voir là (comble du cynisme !) comme certains le disent, qu’un élément marketing visant à mieux emprisonner les filles par la suite ?Faut il donc des soeurs austères et repoussoirs ?
    - oui les soeurs donnent l’image d’une grande charité entre elle : là encore ce serait une technique de com pour mieux faire mordre le poisson ?
  • oui à Bethléem on fait du sur mesure pour les filles : est ce vraiment caractéristique d’une secte ? Je croyais qu’une secte anihilait les personnalités pour les fondre dans un moule englobant. Ou alors…éclairez ma lanterne !
  • les soeurs de Bethléem sont extrêmement arrangeantes avec les familles qu’elles accompagnent à merveille dans les moments difficiles qui peuvent accompagner une entrée : faut il y voir là encore une technique pour mieux s’attirer les faveurs des familles ?
  • oui à Bethléem il y a une forme d’esthétisme,notamment en liturgie : encore un moyen d’appâter le chaland ? il est interdit de prier sur du beau ? de se soigner ? d’être féminine ?
    - j’ai connu plusieurs cas de filles ayant dû quitter Bethléem : elles ont été parfaitement accompagnées après leurs sortie et ont vécu une belle expérience souvent fondatrice dans leur vie d’adulte : une secte laisse t elle filer en grand nombre ses adeptes ???Bethléem, on y rentre beaucoup, on y sort beaucoup c’est largement normal !Dieu merci !!!
  • oui l’ascèse est forte de même que le renoncement : va t on bruler Saint Louis Marie Grignon de Montfort et son « doux esclavage » ? Ces moines ont décidé de tout remettre entre les mains de Dieu par Marie y compris leur facultés propres : « me voici Seigneur je viens faire Ta volonté »- il ne s’agit plus de « ma » volonté. A qui n’est pas fait pour cette vie, cette feuille de route peut sembler insupportable et c’est normal !

Je ne prétends pas que tout soit parfait à Bethléem mais à lire votre site, tout n’y serait qu’abomination, machination, asservissement et sectarisme. Je voulais simplement apporter cette contribution histoire de proposer un peu de contradiction dans les discussions. Je ne juge pas les personnes qui ont eu une expérience douloureuse de Bethléem. Je veux bien croire qu’il ait pu et puisse encore y avoir des dérèglements, parfois même des dérives. J’espère que le simple fait d’avoir émis des avis positifs sur Bethléem ne fera pas de moi je ne sais quel suppôt téléguidé par la communauté pour la défendre ni un monstre au cœur endurci insensible à la détresse de certain(e)s. Je compte également sur la bonne intelligence de mes lecteurs pour ne pas me ranger irrémédiablement dans le camps des « pros » contre les « anti » ; ce serait alors le comble de la sottise ! Maladie bien française : si tu n’es pas pour c’est que tu es contre ! J’espère qu’on fera mentir cette fâcheuse tendance !

Seulement les propos englobants et « systématiques » n’ont jamais été pour moi un gage de vérité.Faire de Bethléem la nouvelle secte Moon, avec tout le respect que j’ai pour les victimes, je ne peux le laisser dire ! Laissons l’Eglise faire son travail avec ces communautés et gardons nous de tout cléricalisme (ça marche dans les deux sens du reste…), loin de tout exhibitionnisme malsain.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)