Poster un message

En réponse au message :

Impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte

Le vendredi 17 mai 2019

Bonjour Madame

Merci pour votre témoignage. Ancienne victime d’inceste, je comprends ce qui s’est passé pour vos enfants abusés et violés par ce vieil homme. Je comprends votre détresse.

Comme beaucoup de victimes de pédophilie, la sexualité vécue trop tôt va être post adolescence le seul moyen de communiquer des victimes et de se sentir exister. La maltraitance dès lors dans ce cadre n’est que le prolongement des violences subies dans l’enfance. Elle est logique parce que c’est tout ce qu’a connu l’enfant en matière de lien. Ca peut vous paraître complètement dingue mais il y a souvent un passage comme ça après les violences sexuelles subies dans l’enfance. Parce qu’on a honte de ce qu’on a subi, on culpabilise, on se considère sale. Et on essaie de soigner le mal par le mal en ayant une vie sexuelle et affective débridée avec souvent des partenaires abusifs, qui rejouent l’abus initial sous une autre forme tout en croyant contrôler et décider consciemment de revivre ces situations sans souffrir ou en pleine conscience. Je suis passée par là un petit peu les cinq années après ma rupture familiale, les premières années post double inceste familial. Donc je mesure votre angoisse comme je mesurais celle de ma soeur aînée qui a aussi subi ces violences intrafamiliales mais qui a réagi complètement différemment de moi, par le repli complet, la dépression et l’automutilation.

Pour vous aider un peu, je ne peux que vous conseiller de contacter rapidement France Victimes qui dispose d’un numéro vert 24H/24 et peut vous donner des conseils juridiques, psys, des liens associatifs spécialisés localement pour aider votre fille et vous épauler dans cette épreuve.

https://www.france-victimes.fr/

Vous avez sur la page en bas la carte de France avec tous les relais locaux existant sur le territoire. Vous trouverez rapidement les coordonnées et les personnes compétentes pour vous aider.

Vous avez eu le bon réflexe de faire un signalement au procureur. Ca prendra un peu de temps mais c’est une trace essentielle pour aider et sauver votre fille des griffes de ce pervers. Peut-être pourriez-vous porter plainte pour abus de faiblesse du pervers narcissique sur votre fille ? Logiquement, la police ne peut pas refuser votre plainte pour ce motif et une enquête peut être rapidement diligentée.

Voici également ce lien spécifique pour femmes ayant subi viols et violences et lié à France Victimes :

https://cfcv.asso.fr/

Et la page avec les numéros d’urgence :

https://cfcv.asso.fr/le-collectif-feministe-contre-le-viol-cfcv/viols-femmes-informations/

Je lutte depuis des années pour qu’il n’y ait plus de correctionnalisation des crimes sexuels. C’est un long combat et c’est beaucoup d’énergie pour faire comprendre à l’ensemble de la société que le crime sexuel est un crime contre l’humanité et qui donc ne peut pas être converti en simple délit. Parce qu’il porte atteinte de façon durable voire définitive à l’intégrité physique, psychique, ,affective, sexuelle, relationnelle, intime de l’individu. Ca n’a rien à voir avec un vol à l’étalage.

Il faut mettre la pression sur les pouvoirs publics, l’ordre des avocats et le gouvernement pour que cela change. Seule notre mobilisation citoyenne pourra faire changer la situation.

Je vous mets le lien sur l’association avec laquelle je suis en lien sur ce sujet et sur les crimes sexuels et qui poste régulièrement des appels à pétition et auprès des députés pour changer la loi :

https://aivi.org/vous-informer/justice/vos-droits/2286-le-deguisement-du-crime-en-delit-la-correctionnalisation.html

En espérant vous avoir un peu aidée et soutenue et que cela puisse aider votre fille ! Plein de courage et de soutien à vous dans cette épreuve très dure.

Cordialement

Françoise

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)