Poster un message

En réponse au message :

Impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte

Le dimanche 18 août 2019

Bonjour, je pose la mon témoignage comme un lourd fardeau que je traîne depuis 50 ans. J’en ai aujourd’hui 56 ans. Vers mes 5 ans, alors que je jouais avec quelques amies de mon âge, j’ai été abordé par un homme que je ne connaissais pas, qui me semblait gentil et âgé, qui m’a proposé de m’amener rejoindre mon père qui disait-il l’avait envoye me chercher.

Je l’ai suivi sans grande crainte jusqu’à un immeuble tout à côté de là où j’habitais. Il m’a tout d’abord fait beaucoup de compliments Sur le fait que j’étais une si jolie petite fille, que je parlais bien, que j’avais l’air intelligente. Puis ses propos si sympathiques sont devenus menaçants, il a commencé à me caresser les jambes et m’a très vite expliqué que si je me laissais pas faire il me jetterait contre le mur et qu’il y aurait du sang partout. Il m’a aussi dit que si je criais, si je disais le moindre mot, il me tuerait ainsi que mon père et ma mère. Il m’a violé tout simplement comme si c’était naturel dans le plus grand silence juste les quelques larmes qui coulaient le long de mes joues d’enfant perdue. Je ne sais pas combien d temps ça a duré… J’ai osé dire que je voulais partir… erreur !!!, il a mis ces menaces à exclusion, m’a jette contre le mur et m’a laissé pour morte. J’avais oublié cet épisode de ma vie pendant 50 ans. il me restait la terreur, l’angoisse permanente, la peur de fermer les yeux la nuit, de les réouvrir au petit matin, de faire du bruit, de pleurer à chaudes larmes comme le font les enfants, de ne jamais être aimé parce que tellement pas « aimable », la peur de l’autre et le besoin perpétuel de tout contrôler afin de minimiser les risques, ce besoin d´etre protegee alors que je me sentais en danger perpétuel, de quoi, je n’en savais rien mais en grand danger. Les adultes dans tout ça ? La famille ? Une enfant de 5 ans qui revient pleine de sang et en larmes, on devrait s’en préoccuper non ? Mais ça n’a pas été le cas… ma mère a fait comme si de rien n’etait, elle m’a lavé changé et renvoyé jouer dehors sans surveillance… J’ai vécu depuis mes 5 ans avec des maux de tête tous les jours et toutes les nuits, mon corps a mal en permanence, il est en éveil ! Bien évidemment aucun médecin ni aucune méthode autre n’est capable de trouver le pourquoi du comment et j’ai eu beau prendre tous les médicaments de la terre et essayer toutes les médecines connues, rien n’y a fait. Sauf une thérapie à 50 ans qui a fait remonter tout ça à la surface mais qui cela n’ a pas enlever la douleur. Inutile de dire que ma vie sentimentale est un fiasco, mariée à 20 ans avec un homme gentil mais qui ne voyait en moi que la guerriere tellement jolie et intelligente dont il était fier… nous avons eu un fils que je n’ai réussit à vraiment aimer que lorsque j’ai quitté son père, qui n’avait jamais cherché à savoir qui j’etais vraiment et pourquoi j’avais l’air de tellement souffrir… j’ai choisi des hommes qui ne me correspondaient pas par souci de contrôle, pour les sauver souvent mais aussi avec une tellement grande peur d’être abandonné que je préférais contrôler les choses. Je n’ai eu que très peu d’histoires car les hommes ne m’approchent Pas vraiment, ils me considèrent comme une sorte d’icone Inaccessible. Mon rapport au sexe est catastrophique car je n’arrive pas à dissocier la relation sexuelle de l’amour, du vrai amour, celui que j’aimerais tellement avoir, mais je me débrouille toujours pour aller vers des gens qui sont dénués d’affect. Ce qui me met en insécurité permanente car ma grande faille elle est bien la. Venant d’un milieu très modeste, j’ai une carrière magnifique, j’ai élevé seule mon fils et le résultat est merveilleux, c’est un homme formidable qui a toutes les bases qui lui faut pour construire une vie équilibrée et heureuse. je suis la meilleure Amie qui soit, j’ai une grande empathie et je décèle le malheur à 10km, un vrai aimant à personnes violees et mon Dieu qu’il y en a… je sais consoler, aider, accompagner et même sauver la terre entière… mais pas moi… Sur le papier c’est pas mal et tous voient en moi un exemple de réussite et d’autonomie, mais moi je suis seule terriblement seule terriblement malheureuse et le pire de tout c’est que je suis d’une lucidité extrême envers moi, sans concession et je n’arrive pas encore à changer cette souffrance qui me conduit à tellement de douleur et de peine mais je sais que j’ai la clé en moi… reste à la trouver, il vaudrait mieux parce que je fatigue un peu…

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)