Poster un message

En réponse au message :

Les dérives du Père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la communauté St Jean

Le mardi 12 mars 2019

@Henri Avez-vous donné le même conseille de ne pas juger sur tous ces sites où l’on fait qu’accuser et décrédibiliser les victimes ? Non ? Pourtant ce serait bien de le dire à ces gens là aussi de s’abstenir de tout commentaire dans ce domaine là.

En ce qui concerne « avoir tous les éléments »pour juger, dans le cas de deux pères Philippe ce serait un peu difficile, on risque d’attendre encore longtemps…

Ceci dit je me permet de partager la réponse de René Poujol (à un intervenant )sur son blog Cath’lib concernant l’affaire Preynat et Barbarin :

"Je ne me sens pas le droit, moi qui n’ai eu à souffrir d’aucun abus de pouvoir, d’aucun abus spirituel ou à plus forte raison d’abus sexuel de part d’un prêtre, de venir donner des leçons de morale chrétienne à celle et ceux qui ont eu leur vie brisée. Je trouverais même cela indécent. Si le pardon est chrétien,la demande de pardon ne l’est pas moins. Est-il anti-chrétien d’attendre de ceux qui se sont rendus coupables d’une telle trahison par rapport à leur sacerdoce,de ceux qui ont couvert de tels crimes,qu’à leur tour ils demandent pardon à ces« petits »qu’ils ont scandalisés au point parfois,de les faire douter de l’existence d même et de l’amour de Dieu à leur égard ? Il y a une forme d’inhumanité et donc à mes yeux de trahison de l’Évangile, à manier ainsi les grands principes et venir expliquer aux autres,bien au chaud dans son oratoire, comment il serait chrétien de savoir sublimer leur souffrance et pardonner."

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)