Poster un message

En réponse au message :

Les dérives du Père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la communauté St Jean

Le mardi 12 mars 2019

Un petit souvenir personnel. J’avais été pour une retraite chez « les petits gris » il y a de cela bien 20 ans. Le soir le père Marie-Dominique Philippe donnait un cours de théologie mystique. L’auditoire se composait de religieux et de laïques. Chacun s’installait à sa place, dans le léger brouhaha, avec une fébrilité étrange. Mais IL arrive. Aussitôt, tout cesse : bruit, mouvement. Une sorte de crainte révérencieuse se répand, très palpable. Cela m’a paru très curieux., un peu ridicule, inhabituel en tout cas. Très à l’aise parmi cette assemblée visiblement tétanisée, probablement pour des raisons bien diverses -ce qui aurait dû alerter un moins saint homme- le père Marie-Dominique s’est dirigé d’un pas vif vers sa tribune, tout sourire, et a commencé son propos. Silence étrange, entre crainte et vénération. Quant au cours, il m’a ennuyée : je trouvai cela confus, fumeux. Comme, à la fin, il proposait de faire deux groupes de prière, l’un pour les « vieux », l’autre pour les « jeunes » (pourquoi donc ?) et qu’il demandait si cela convenait à tout le monde, j’ai levé la main et dit qu’une prière commune ne pouvait séparer les générations (il faut dire qu’il commençait à m’agacer avec son discours bizarre sur l’« amour d’amitié »). Re-silence, rires gênés, confus de tant d’audace, oserai-je dire d’impiété de cette participante que j’étais, et lui un peu ennuyé de cette contrariété pour l’organisation de sa soirée de prière (?) Alors, chère madame qui avez témoigné, sachez que le genre de commentaires que vous lisez -et qui sont tout à fait insupportables- sont de la même veine : c’est un saint, un ecce homo. Un hologramme de saint Dominique (le vrai, je veux dire)

Je vous embrasse, chère madame, de tout cœur.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)