Poster un message

En réponse au message :

Les dérives du Père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la communauté St Jean

Le vendredi 15 mars 2019

Je ne sais plus Anne, peutetre qu’agapé a raison et qu’il y a aussi des victimes qui déforment la réalité. En plus ,comme disait Francois Devaux pour l’Eglise il y a des « bonnes victimes » et des « mauvaises victimes ». Et être « une bonne victime » est vraiment très compliqué, il faut être ni trop belle ni trop moche, Ni trop intelligente ni trop bête ,avoir toujours des bonnes attitudes, des bonnes paroles, être humble, rester discrète et ne parler jamais au médias, être toujours croyante, pardonner et que sais -je encore. Prêtre n’est jamais un abuseur comme un autre, surtout pour une religieuse. Comment pourrait -elle se positionner clairement face à tel homme ? En plus il y a toujours cette crainte terrible de ne pas être crue. Et c’est malheureusement ce qui se passe le plus souvent. En particulier, lorsqu’il s’agit de personnalités connues jouissant d’une belle image publique comme Père Philippe.

Du coup je remercie de tout cœur tous ces hommes et femmes comme Michèle -France ,Doris, Claire et autres qui osent raconter leur calvaire, Il faut avoir une grande force de caractère pour le faire quand même. Amitiés !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)