Poster un message

En réponse au message :

Comment mieux protéger les lanceurs d’alerte ?

Le jeudi 5 novembre 2015

Ne pas oublier que le système vatican est un système totalitaire dans son fonctionnement. Mais aussi un système mafieux. Comment pouvoir mener une discussion autour de lanceurs d’alerte dans un système aussi corrompu et aussi manipulateur ? Ca paraît impossible, complètement illusoire aussi. Tant que le Vatican, l’institution catholique romaine restera dans ce fonctionnement totalitaire et mafieux, il n’y aura que le moyen de constituer hors institution, des groupes associatifs de croyants pour lutter contre cette corruption, ces manipulations et dénoncer les crimes de l’institution. On ne peut malheureusement pas faire ce genre de chose à l’intérieur puisque tout est verrouillé et figé dans un fonctionnement qui permet tous les crimes et les abus possibles sans que les gens puissent vraiment se rebeller. Dieu, la foi n’ont strictement rien à voir avec ce type de fonctionnement totalitaire, même s’ils sont utilisés comme alibis de justification et de raison d’être de l’institution vaticane.

C’est pourquoi personnellement, en tant que croyante, je dissocie la foi, la relation personnelle à Dieu de la religion. La foi et la relation personnelle à Dieu font vraiment grandir intérieurement, spirituellement. Nous pouvons le constater chaque jour.

L’institution religieuse est à contrario plus dans un procédé d’emprise et de manipulation, d’assujettissement des croyants. C’est triste mais c’est la réalité la plupart du temps. Nous le constatons hélas de plus plus au fil des siècles, à mesure que nous disposons de l’éducation scolaire suffisante pour l’apprendre mais aussi le conscientiser, mais aussi à mesure que nous disposons de documentations, d’archives sur le fonctionnement dès les origines de cette institution et des buts poursuivis au fil du temps par les différents papes et leurs cardinaux.

Nous sommes je crois au début d’une réelle prise de conscience de l’incapacité des institutions religieuses (toutes religions confondues) de réforme mais aussi de respect des libertés collectives et individuelles.

C’est quelque chose de très dur, très violent pour nous qui sommes croyants, car cela nous ramène à une grande solitude finalement puisque cela montre que nous ne pouvons pas nous appuyer sur les religions pour avancer.

Mais c’est aussi salutaire pour montrer que c’est dans nos relations à l’autre et à Dieu que se trouve la progression spirituelle. Et non dans des postures dogmatiques et de soumission religieuse.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)