Poster un message

En réponse au message :

Le developpement de l’association le Pain de Vie Valenciennes ( Préconisations)

Le jeudi 28 juillet 2016

De formation supérieure en travail social et de surcroît, ayant exercé une fonction de direction d’association à vocation caritative sur l’arrondissement du Valenciennois, je dois admettre que la dégradation du tissu social et économique dans notre région est criante . Elle a pour effet, d’accroître les situations de paupérisation ; De surcroît, les organismes sociaux à l’échelle du territoire sont contraints à reconsidérer leurs critères d’attribution concernant les aides sociales voire les secours d’urgence en direction des familles, de jeunes isolés en grande difficulté sociale et ce, face à la diminution des crédits alloués à la mise en place des politiques sociales.

Dans ce contexte, face à l’urgence sociale , il y va de ma responsabilité en tant que travailleuse sociale animée par des hautes valeurs morales, éthiques d’ alerter les pouvoirs publics , les décideurs sur l’urgence sociale. C’est pourquoi, le développement de lieux d’accueil, de solidarité, d’entraide, de fraternité « non institutionnalisés » en complémentarité de l’offre existante s’imposent aujourd’hui plus que jamais et ce, dans une logique de mise en synergie .

Toutefois, l’accueil de publics et de surcroît de publics vulnérables imposent aux responsables laïcs ou religieux de se soumettre aux obligations dictées par la loi de rénovation de l’action sociale du 2 janvier 2002 . Laquelle s’applique à tous, sans exception dés lors que les dirigeants orientent l’objet de leurs missions sociales en faveur de l’accueil de publics et notamment de publics fragilisés ; Les principales obligations sont les suivantes : obligations d’obtenir préalablement à l’ouverture aux publics : une habilitation puis une autorisation d’accueillir du public en CROSMS, de recruter des travailleurs sociaux qualifiés, de rédiger un projet associatif et un projet d’établissement, d’appliquer la charte des droits et libertés de la personne accueillie,de rédiger un projet personnalisé, de mettre en œuvre une évaluation interne puis une évaluation externe,d’instaurer une culture de la bientraitance, de mettre en œuvre les régles de sécurité ( ERP), de communiquer les décisions des instances de gouvernance associative, les rapports d’activités , les rapports financiers , etc ).

Il est certain que les réponses apportées par la référente de la structure le Pain de Vie de Valenciennes, : Soeur Marie Thérèse va au delà de l’offre d’accompagnement sociale existante : il s’agit de traduire en actes concrets les fondements de l’Evangile : la Charité ( Mathieu 25) et parallèlement d’apporter l’enseignement et le ressourcement spirituels à des personnes meurtries par la vie, en recherche de sens à leur existence, La qualité de l’accueil, la disponibilité et la réactivité des réponses proposées par cette religieuse ( un peu seule …), la fréquentation de ce lieu par les publics cibles sont d’autant d’indicateurs qui témoignent de la pertinence de la réponse apportée. Néanmoins, de mon point de vue, il est fondamental que la transparence sur le fonctionnement soit appliqué à l’instar de toute association loi 1901( tant dans son mode de gouvernance, il sera hautement souhaitable qu’il soit constitué d’un conseil d’administration composé de religieux désignés par le diocèse et de laïcs, l’application stricte des obligations formulées précédemment et le contrôle par les services de l’ETAT-Sous Préfecture et Département) et du renforcement des modalités de partenariat avec l’Eglise notamment en direction des publics marginalisés( SDF, migrants, etc)

Marie+Christine

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)