Poster un message

En réponse au message :

Les sœurs de Bethléem sous le coup d’une visite canonique

Le lundi 9 novembre 2015

Sœur Marie essayait aussi de convertir André, ce qu’il supportait patiemment et sans broncher … C’était plaisant à voir. Je crois que l’amitié entre eux était réelle, malgré ou avec les autres composantes qui étaient également réelles. Sœur Marie avait beaucoup de complexités (et je parle par euphémisme), elle avait aussi, à sa façon, un sens de l’amitié.

Pour le reste, il est certainement très important à notre époque de s’occuper de dialogue interreligieux, de l’amitié entre les peuples et les religions. Mais pourquoi se réclamer de Saint-Bruno si l’on veut s’en occuper de cette façon ? …

Sœur Marie aimait ce qui brille. Elle s’y laissait prendre facilement et de bonne foi. Elle savait aussi faire marche arrière quand elle s’en apercevait, toujours assez tardivement.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)