Poster un message

En réponse au message :

Paul Lennon interpelle les dirigeants de l’Eglise sur la Légion du Christ

Le jeudi 14 janvier 2016

Oui, et en même temps j’irais plus loin : l’institution n’est pas seulement responsable d’avoir permis de tels déviances, elle l’a fait parce qu’elle est la première concernée, aveuglée par le pouvoir du cléricalisme et l’argent. On a tellement envie de croire que les Papes ont été complètement bernés par des pervers. Durant tant de décennies et avec tellement de preuves ? C’est les prendre vraiment pour des cons (pardon, je suis un peu en colère là).

Tant qu’il y aura rapport de pouvoir, on ne s’en sortira pas. Or c’est ça qui est tristement humain. Jésus est venu pour dénoncer ça, il en est mort, et « apparemment » ça n’a rien changé. Ce qui change, c’est à l’intérieur des consciences de personnes, de façon invisible. Il fait son œuvre de lumière dans le cœur de personnes qui l’accueillent de façon invisible, dans la prière. C’est ça qui me fait dire, pour aller encore dans le sens de votre message et encore un pas plus loin peut-être : heureuse épreuve qui m’a valu d’accéder à une telle liberté intérieure.

En apparence, je devrais désespérer que mon abuseur soit considéré comme un martyr innocent et continue sa vie en toute impunité. Mais sa vie repose sur un mensonge. C’est terrible. Pour les victimes à venir, oui, c’est révoltant. Mais ça me force à ne pas me prendre à mon tour pour la sauveuse, encore moins à rester dans l’état victimaire, et encore moins à devenir le bourreau qui a besoin de vengeance, donc à sortir du triangle dramatique (Karpman) et choisir cette liberté intérieure d’être adulte face à Dieu. Accepter ce qui ne peut être changé, changer ce qui peut l’être (ma part de responsabilité) et avoir la sagesse de faire la différence entre les deux (sagesse Toltèque je crois ?).

Sérénité

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)