Poster un message

En réponse au message :

Une association pour aider les anciens de la communauté de Bethléem

Le samedi 19 novembre 2016

« Ne faites vous pas un brin de jugement et ne transformez vous pas aussi les propos de celle à qui vous répondez qui n’a jamais dit qu’elle ne se préoccupait pas des autres et ne se tournait pas vers eux ? »

Agapé, encore une fois, vous faites une interprétation purement personnelle à partir d’une simple remarque - qui ne vous concernait pas le cas échéant -. ^^ C’est une constante chez vous de vous mêler de conversations et de détourner le sens d’un propos qui peut-être du second degré. Vous accordez-vous le devoir d’ingérence par principe ou par devoir ?  🙄

Mais, après tout, c’est le but d’un forum tel que celui-ci et je m’incline  😇 Mon message était un brin provocant mais bienveillant.

C’est le terme « uniquement » qui m’a titillée ! Connaissant relativement bien les petites soeurs de Béthléem, je vois dans cette formulation une tendance nette à l’introspection qui est à double tranchant (type psychothérapie ou développement personnel), ce qui est une tentation dans bon nombre de Communautés Nouvelles !). Il n’y a qu’à voir la floraison de stages et sessions de tous types dans des communautés (ou des organismes chrétiens) afin de trouver la sérénité, le bien-être ou la « pseudo-guérison intérieure »… mais à quel prix !

Se « changer soi-même » est un terme ambiguë qui peut recouvrir bien des techniques et des méthodes à l’opposé d’une conversion personnelle qui suppose de mettre le Christ au cœur de ce changement. Lui seul peut toucher un cœur et le convertir par sa grâce. Ceci n’empêche nullement d’exercer la charité fraternelle.

Il s’agit ici de souligner un travers de cette communauté récente dont les récentes visites canoniques ont mis en exergue de nombreuses déviances dans la gouvernance et la formation (voir le conditionnement) des membres. Les ex de Bethléem ont des témoignages suffisamment corroborant sur le sujet.

Si charité bien ordonnée commence par soi-même, il faut savoir faire la part des choses et ne pas « uniquement » se focaliser sur une transformation personnelle, ce qui est loin d’être évident après des blessures profondes. Il faut laisser le temps agir et, avec prudence et discernement, trouver des lieux d’écoute et de partages respectueux.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)