Poster un message

En réponse au message :

Des victimes d’un prêtre pédophile brisent le silence

Le samedi 30 janvier 2016

Je vous invite à aller voir le forum des victimes des couvents du Bon Pasteur. La majorité de celles qui ont vécu à l’intérieur de ces établissements entre les années 50 et 60 y ont vécu l’enfer. Votre mère y a peut-être vécu après cette période. Ce qui expliquerait qu’elle n’y ait pas de souvenir dur. Mais avant la mise en place d’un vrai contrôle et de vraies éducatrices, la vie à l’intérieur était vraiment très dure.

Voici un aperçu :

http://enfantsenjustice.fr/spip.php?article23

https://rhei.revues.org/2163

Bernadette Lafont, Nicoletta, Denise Fabre qui sont passées par ces établissements ont vécu des choses atroces. Et ont été traumatisées par ces méthodes coercitives et les mauvais traitements reçus. Les trois avaient témoigné de ce passé douloureux au moment où les premiers films sont sortis sur le sujet.

http://bonpasteurnotreenfance.vraiforum.com/index.php

Quant aux couvents prisons irlandais, il n’y a eu aucun canular. C’est bien la réalité qui s’est passé. Et l’enquête n’est pas terminée. Elle risque de dévoiler d’autres horreurs.

Voici un article récent sur Tuam en anglais issu d’un journal irlandais qui confirme bien les mauvais traitements, la cruauté et les fosses communes :

http://www.irishcentral.com/news/Tapes-prove-cruelty-neglect-Tuam-Home-widely-known.html

Voici ensuite le documentaire passé sur le sujet à l’automne avec les témoignages des survivants de ces lieux :

Enfin, voici la reconnaissance de l’Etat irlandais des crimes commis via les couvents prisons :

http://www.parismatch.com/Actu/International/Couvents-de-l-horreur-l-Irlande-devant-son-passe-162343

Je vous place enfin le même lien que j’ai donné à Aletheia sur la gestion des enfants par la justice aussi bien publique que religieuse depuis le 19e siècle.

http://enfantsenjustice.fr/spip.php?article43&idst=oui&id=docs

Le site est très fourni, il y a de quoi s’informer et s’appuyer sur les nombreuses bibliographies et documents. Le site dépend du Ministère de la Justice.

On voit que la pédophilie sévissait depuis le 19e siècle. Le bagne religieux de Cîteaux, qui s’appelait à l’époque la colonie pénitenciaire agricole, l’équivalent de la colonie pénitenciaire de Mettray en Bretagne, fit scandale dès les années 1880 par de nombreux viols commis par les moines cisterciens. L’article de journal est très éloquent :

http://enfantsenjustice.fr/IMG/pdf/petit_bourguignon.pdf

Curieusement, ces pratiques pourtant dénoncées, ont continué dans différentes congrégations. Dans différentes communautés aussi. Et comme je l’avais découvert il y a quelques années, le Vatican avait même créé un camp secret de rééducation des prêtres pédophiles aux US, Camp Ped. Sauf que cet établissement concentrant tellement de pédophiles, les enfants du diocèse ont été rapidement agressés par ces prêtres. Ce qui conduisit le Vatican à les recycler en Amérique du Sud.

En outre, le document Crimen Sollicitationnis signé en 62 par J23, censé protéger enfants, femmes d’attouchements, de violences par des prêtres, évêques, aboutira exactement à l’inverse.

Ce qui montre bien un réel problème institutionnel grave.

Il ne s’agit pas de diaboliser l’jnstitution cléricale dans son ensemble, mais de comprendre que ce fut un système de fonctionnement et d’approche abusive des enfants qui sévissait depuis très longtemps dans l’Eglise. Qui a perduré jusqu’à très récemment.

Ca nous parait aberrant aujourd’hui parce qu’il y a depuis 1989 les droits de l’enfant et que la société a profondément changé. Mais hélas, le mode d’approche dans certaines communautés qui étaient censées faire de la rééducation, était la domination totalitaire y compris sexuelle des enfants.

Récemment, une victime suisse de l’institut Marini racontait à quel point il avait souffert, comment on le forçait à des rapports sexuels enfants avec le directeur d’établissement et après, il devait aller dire la messe…Cet homme est traumatisé à vie. Il n’a jamais pu avoir une vie privée après ces horreurs qui ont duré des années.

Et il a toujours des crises d’angoisse à plus de soixante ans.

J’ai un ami rennais qui a connu les mêmes sévices dans un petit séminaire de Rennes où ses parents l’avaient placé. Il est toujours traumatisé par ce qu’il y a subi.

Comment peut-on faire des choses pareilles et se prétendre relais de Dieu sur terre ? On se le demande.

Bonne lecture de ces documents. J’espère que vous y apprendrez autant que j’en ai appris. Et que vous comprendrez qu’il s’agit bien de faits réels et non de faits inventés.

Cordialement

Françoise

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)