Poster un message

En réponse au message :

Des victimes d’un prêtre pédophile brisent le silence

Le mercredi 3 février 2016

Oui, il est clair que la dénommée Françoise agit comme en commando. Il y en a d’autres sur le Web, et chez bon nompbre d’éditeurs dits catholiques, qui agissent de la même manière, mélangeant le vrai et le faux, cela ne leur est d’aucune importance, l’essentiel est de détruite l’Eglise Catholique. Je suis allé voir ses liens, et il est clair que ce ne sont que des fabulations, que des contes vampirisés. Même Nicoletta a pu vivre et travailler grâce au Bon Pasteur… alors que Françoise affirme qu’elle en a subi les tortures. Ce n’est qu’un maigre exemple. Mais toucher, « dégueulasser » le Bienheureux Père Cestac ainsi que sa sœur, le Bienheureux Père Lataste, Sainte Marie-Euphrasie Pelletier et tant d’autres !! Cela est digne des komiterns, réunis en groupe avec les experts nazis dans les bouges infernaux. Ceci est tellement gros et évident que cela parle pour cette personne. Françoise est tordue de chez tordue, mais le tordu par excellence est le père du mensonge. Concernant les pères Philippe, j’avais mis une contribution sur l’autre fil qui n’a pas dû être pris en compte ; je ne suis pas d’accord avec vous, Alethéia, mais c’est un autre sujet et pas celui de ce fil. Toujours est-il que se servir de telle ou telle personne pour vouloir accuser toute l’Eglise est signé, car la discussion est normale, la joute est même désirable (comme celles de Saint Tomas d’Aquin) mais toujours dans la sincérité et l’honnêteté au plus.

Bonne journée

Christian

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)