Poster un message

En réponse au message :

Yves Hamant : « Je ne crois pas que les choses aient beaucoup changé »

Le dimanche 24 avril 2016

Claire comme les « victimocrates » ,( perpétuels récriminants , vraies et fausses victimes éternelles , individuelles et communautaires , telles les pleureuses moyen-orientales impudiques se roulant par terre )

ne savent , de fait , pas lire , sont « bouchés » ou ont des œillères idéologiques limitant et orientant leur champ de vision . Certains ici , comme ailleurs , en sont la démonstration dans chaque commentaire . Contrairement à ce qu’affirme la dite « claire » , je mettais EXPLICITEMENT en cause une grande partie des EPISCOPATS et ESTABLISHMENT ecclésiaux ( la bureaucratie qui marcher la machine laics , prêtres et religieux confondus ) en lien , probablement très étroits , avec des groupes et des pouvoirs de la société civile extra ecclésiaux , dans la marginalisation , la « cornerisation » pour utiliser un anglicisme éloquent , et DONC l’absence d’accompagnements de communautés dites « nouvelles » qu’ils n’aimaient pas et qui CONTREDISAIENT tout le mouvement , à marche forcée , d’enfouissement , de sécularisation et de SOUMISSION de l’Eglise au « monde » , aux « princes de ce monde » , aux pouvoirs en place et à la nouvelle donne mondiale . C’était « le temps des chiens muets » comme disait Mgr Seitz ancien évêque au Vietnam .

Mais les claires et françoises obnubilées , avec un champ visuel très limité , ne veulent pas voir que les « fautifs » sont les mêmes qui , toujours en place , règlent aujourd’hui , sans le dire ouvertement , leurs comptes avec J.Paul 2 et ce qu’ils appelaient à l’époque la « restauration » , les « fautifs » sont leurs « meilleurs » soutiens ( pas terrible comme soutien en vérité ) . Enfin et surtout dans leurs divers aveuglements névrotiques ou idéologiques , les victimocrates refusent de voir les distinctions importantes entre les diverses communautés et de regarder la réalité précise des personnes , des fondateurs responsables et membres , à l’INTERIEUR de CHACUNES de ces communautés ….

Bref on est typiquement devant des jugements sommaires de petits , mais tout petits au ras du sol voir en dessous , totalitaires-totalisants , petits , très petits , porteurs d’eaux du nouveau totalitarisme ordinaire avec son prêt à penser . De véritables « fachos », comme ils disent avec leur pauvre langage limité , pour qui la REALITé n’importe pas . Du haut des monticules où ils sont juchés , se croyant sur l’olympe , ils jugent sommairement et collectivement ou plutôt ils se vengent bassement et ne sont jamais satisfaits …..d’eux-mêmes , incapables de se regarder en face dans un miroir ou de se placer , ne serait ce qu’un bref instant , sous le Regard de Dieu qui voit et éclaire TOUT .

Je parle PERSONNELLEMENT de ce que je CONNAIS de la cté St Jean et du père M.Dominique ( comme des milliers d’autres avec moi ….Il faudrait peser et soupeser les témoignages leurs nombres et leurs valeurs …. ) . J’ai connu aussi de l’extérieur la cté des Béatitudes ( à l’époque Lion de Judas ) pour en avoir côtoyé certains membres en formation à Rome . J’avais sympathisé . Il y avait beaucoup de ferveur et de fraicheur chez eux . Le plus ancien , responsable de leur petit groupe envoyé au séminaire français de Rome , animait au sein du Séminaire français un groupe d’approfondissement de St Jean de la Croix et de Thérèse d’Avila qu’il connaissait bien . Ces religieux étaient profondément respectables et estimables quels qu’aient été les errements d’un Ephraim , fondateur dont il faudrait , d’ailleurs retracer l’itinéraire , le cursus .

Enfin il faut replacer l’histoire actuelle dans la moyenne et dans la longue histoire de l’Eglise et dans un regard de Foi , éventuelle , en l’Eglise Sainte voulue et inaugurée par le Christ

Aletheia

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)