Poster un message

En réponse au message :

Yves Hamant : « Je ne crois pas que les choses aient beaucoup changé »

Le samedi 30 avril 2016

Bonjour Françoise,

Effectivement, la guerre de pouvoir et d’influence qui se joue actuellement au Vatican est à la fois fratricide et sans merci… en apparence ! Le lobbying n’est pas nouveau en Eglise. Le Vatican - largement infiltré depuis des décennies, voir des siècles -, est affaibli par ces organisations mafieuses et vit une lente agonie. C’est un fait.

L’action de l’OD, des légionnaires du Christ [ou de groupements qualifiés d’intégristes] est notoire. Je constate bien évidemment qu’ils sont omniprésents en politique et dans les hautes sphères du pouvoir civil. Ils ont une visée plus élitiste, sélective et perverse qui déborde du cadre purement institutionnel ecclésial. Les méandres pour attirer et trier les personnalités influentes sont plus subtils.

Le Renouveau Charismatique, quant à lui, a une volonté d’envergure plus large, plus « populiste », avec une connotation moins radicale et donc plus séduisante mais non moins dangereuse vue son ampleur et la vitesse avec laquelle il se propage.

A mon sens, les deux sont complémentaires et complices pour faire advenir la « Théocratie Mondiale » ou « Religion Mondiale Universelle ». Ils travaillent la main dans la main par derrière et les luttes apparentes masquent pauvrement l’unité du dessein pour lequel ils œuvrent. Seuls les moyens sont divergents et semblent parfois contradictoires.

C’est comme un magnifique plateau de fromage, il en faut pour tous les goûts ! :)

Notez tout de même que je distingue nettement ceux qui s’engagent en toute bonne Foi avec un cœur sincère et une volonté ardente de servir le Christ dans tel ou tel mouvement d’Eglise. Tous ne sont pas corrompus ou infiltrés fort heureusement mais beaucoup ont une « vitrine » séduisante qui masque une arrière boutique moins alléchante.

« La seule chose que nous pouvons faire, c’est, dans le contexte, essayer de prévenir les gens qui seraient tentés d’intégrer ces groupes mortifères, pour que ces groupes fassent le moins de victimes possibles », écrivez-vous. Je vous rejoins mais les moyens seront pauvres et limités. Je pense que vous en avez conscience. Quant à tenter de « faire de la pédagogie auprès des prêtres, évêques et Cardinaux », là je suis plus que dubitative et je crois parler d’expérience.

Il ne faut pas baisser les bras pour autant et s’armer de courage et de patience tout en restant ancrés dans une prière ferme et constante. Cordialement, Claire.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)